DE FERAUDY Tatiana

ATER en science politique (mi-temps), Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (2021-2022)
Doctorante, Centre Européen de Sociologie et de Science Politique (CESSP-CRPS)

Thèse

Titre provisoire : Ce que « hacker la démocratie » veut dire. Pratiques et représentations des entrepreneurs de la civic tech.

Directeur : Loïc Blondiaux

Résumé :
Depuis le milieu des années 2010, le terme « civic tech » est utilisé pour faire référence à des technologies numériques outillant des projets de participation civique et citoyenne (plateformes de débat en ligne, de pétition, de budget participatif, ou encore logiciels de cartographie collaborative, par exemple), ainsi que pour identifier les structures entrepreneuriales ou associatives qui les déploient. Le terme en est venu à désigner en France un groupe social aux frontières et aux caractéristiques peu définies, la civic tech.
Alors que plusieurs associations, collectifs ou entreprises prétendent représenter et défendre les intérêts de ce milieu, cette thèse s’attache à comprendre comment différents acteurs intéressés à faire vivre la catégorie de la « civic tech » la construisent et en font usage. L’enquête s’intéresse aux entreprises et associations développant et commercialisant ce type de technologies, mais aussi aux acteurs des mondes institutionnel ou privé (administrations et agences publiques, cabinets politiques, groupes d’intérêt, entreprises du secteur privé, etc.) qui cherchent à soutenir ou orienter le développement et l’usage de ces technologies pour la participation civique et politique des citoyen·nes.
En effet, le recours à des technologies numériques devant faciliter la participation citoyenne semble aujourd’hui s’imposer dans l’offre de participation publique, et s’accompagne du développement d’un marché de la civic tech en France. Par ailleurs, dans les discours s’intéressant aux évolutions du fonctionnement du système démocratique, la promotion de la civic tech apparaît comme un discours sans adversaire. Pourtant, les tensions internes à ce milieu sont multiples. L’objet « civic tech » est investi par différents acteurs et fait l’objet de luttes pour sa définition, son institutionnalisation et sa reconnaissance comme catégorie d’action publique.
La thèse montre que la configuration actuelle du milieu ainsi que les formes d’interrelation entre institutions publiques et structures entrepreneuriales ou associatives n’ont rien d’évident, et ont été construites à travers des rapports de force. L’analyse des usages politiques et institutionnels de cet objet révèle et enrichit les réflexions sur la transformation des modes d’intervention publique, et en particulier sur la reconfiguration des rapports entre secteurs public et privé.
Ce travail s’inscrit dans les domaines de la sociologie des professions, la sociologie de l’engagement et des carrières professionnelles et militantes, la sociologie du numérique et la sociologie de l’action publique.

Enseignement (222 HETD)

2021-2022 – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

  • Organisation de l’État et action publique, TD, L3 Science Politique, 18 heures, semestre 1 (1 groupe). Thématiques : gouvernement représentatif, problèmes publics, technocratie, démocratie participative, État-providence, catégories d’action publique, publics, élites politiques, groupes d’intérêt, organisations internationales.
  • Techniques d’enquête en sciences sociales , Séminaire de méthode, L2 Science Politique, 18 heures, semestre 1 (2 groupes). Introduction aux méthodes de la recherche en sciences sociales (entretien, observation, archives, questionnaire, statistiques, analyses factorielles et ACM). Accompagnement des étudiant·es dans la réalisation d’une courte enquête de terrain.
  • Political Science in English, Séminaire en anglais, M1 Science Politique, 18 heures, semestre 2 (2 groupes). Thématiques : sociologie urbaine/ école de Chicago, gender studies, race et ethnicité, mouvements sociaux, corporations et changement social.

2020-2021 – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

  • Transformation des sociétés contemporaines, TD, L3 Science Politique, 18 heures, semestre 1 (1 groupe), adossé au cours magistral d’Hardy Mède. Thématiques : classes sociales, sociologie du travail et de l’emploi, sociologie de la culture, sociologie de l’éducation, sociologie urbaine, sociologie politique
  • Techniques d’enquête en sciences sociales , Séminaire de méthode, L2 Science Politique, 18 heures, semestre 1 (1 groupe).
  • Political Science in English, Séminaire en anglais, M1 Science Politique, 18 heures, semestre 2 (2 groupes).

2019-2020 – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

  • Transformation des sociétés contemporaines, TD, Licence 3 Science Politique, 18 heures, semestre 1 (1 groupe), adossé au cours magistral d’Isabelle Sommier. Thématiques : classes sociales, État social et exclusion, inégalités économiques, sociologie du travail et de l’emploi, pratiques culturelles, sociologie de l’éducation, sociologie urbaine, sociologie politique.
  • Sociologie des comportements politiques, Travaux dirigés, Licence 1 Science Politique, 18 heures, semestre 2 (2 groupes), adossé au cours magistral de Thibaut Boncourt. Thématiques : socialisation politique, compétence politique, non-participation électorale et abstention, classes sociales et vote, médias et vote.

Communications

  • Juillet 2021 : « Autour du Grand Débat National. Tensions et ruptures au sein du groupe des professionnel·les de l’ « innovation démocratique » numérique », Congrès de l’Association Française de Sociologie, RT 01 – Savoirs, travail, professions (Session « Rhétorique professionnelle »)
  • Juillet 2021 : « Transformation des modes d’action et trajectoires d’engagement au sein d’une association de promotion de l’‘innovation démocratique’ », Congrès de l’Association Française de Sociologie, RT 35 - Mondes associatifs et Economie Sociale et Solidaire en changement (Session 1 : Organisations associatives et réorganisations du travail).
  • Novembre 2020 : Communication « La civic tech en France : retour réflexif sur la construction d’un objet », Sixièmes journées doctorales sur les expérimentations démocratiques et la démocratie participative, GIS Démocratie et Participation
  • Décembre 2019 : Communication "Quand les start-ups veulent « hacker » la démocratie : la construction d’un groupe professionnel et d’un problème public par les acteurs de la civic tech française", Journée d’études doctorales du Centre d’Etudes Européennes « Les défis de la démocratie représentative », Sciences Po.
  • Octobre 2019 : Communication « Être chercheur et acteur de son terrain : stratégies, contournements et « bricolages » pour la réalisation d’une enquête de terrain dans le cadre d’une thèse en Cifre » au colloque Sciences sociales et expertises dans les mondes politiques et sociaux contemporains, Sciences Po Rennes.
  • Décembre 2018 : Communication en table-ronde « Déplacement des frontières institutionnelles », journée Déplacer les frontières du doctorat en Sciences Humaines et Sociales, Assises de la Recherche, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • Juin 2018 : Communication « Les civic tech : des outils pour la production d’un citoyen autonome et responsable ? » au colloque Que veut dire autonomie aujourd’hui ? Genèses et usages d’un nouvel impératif d’action publique, Ecole Doctorale de Science Politique de Paris 1/ Centre Européen de Sociologie et de Science Politique - CESSP

Formation

  • Depuis octobre 2017 : Doctorante en science politique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Cifre au sein de l’association Décider ensemble de janvier 2018 à décembre 2020.
  • 2015 : Master 2 Recherche Sociologie Générale, EHESS, Très bien. Mémoire : « "Pourquoi ne participent-ils pas ?" Représentations et pratiques d’intervention auprès des habitants d’un quartier populaire », sous la direction de Serge Paugam, directeur d’études CMH/EHESS
  • 2008 : Master 2 Affaires Internationales- Environnement et Développement Durable, Sciences Po Paris, cum laude

Expérience professionnelle

  • Attachée temporaire d’enseignement et de recherche – ATER en science politique – mi-temps, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (Sept. 2021- Août 2022)
  • Chargée de recherche, coordinatrice, Observatoire des civic tech et de la démocratie numérique, Association Décider ensemble (Jan. 2018- Dec. 2020)
  • Chercheuse Villes, Numérique et Participation Citoyenne, Institut du Développement Durable et des Relations Internationales - Iddri (Dec. 2015 - Nov. 2017)
  • Coordinatrice de Projets Internationaux, Villes et bâtiments durables, Programme des Nations Unies pour l’Environnement - PNUE (Mai 2009 - Août 2013).

Curriculum vitae

CV2 Tatiana de Feraudy 2021 oct