Motion du CESSP sur la loi « immigration » (adoptée à l’unanimité)

Réuni-es en Assemblée générale le 12 janvier 2024, les membres du CESSP entendent manifester leur réprobation unanime et leur plus vive inquiétude concernant la loi sur l’immigration adoptée par le Parlement le 19 décembre dernier. En renforçant considérablement la précarité juridique et sociale des étranger-es et en s’attaquant au droit du sol, elle est un recul inacceptable des droits des étranger-es sur le territoire français. Les membres du CESSP s’inquiètent tout particulièrement du fait que cette loi va affecter au premier chef les étudiant-es mais aussi les enseignant-es chercheur-es, et les chercheurs-es, qui travaillent au sein de nos universités et de nos laboratoires. Ils s’associent à toutes les formes d’actions collectives portées par les sociétés savantes, les réseaux de recherche tels que l’Institut Convergence Migrations, ou les président-es d’université, et soutiennent l’appel à une mobilisation citoyenne lancée par un large front associatif et syndical pour les 14 janvier et 21 janvier 2024 prochains.