SOUBISE Valentin

Thèse

Le populisme en pratique : La France insoumise à la conquête des classes populaires
Dir. : Frédéric Sawicki

Formation

  • Depuis octobre 2018 : Doctorant contractuel en science politique à l’Université Paris 1
  • 2018 : Master 2 de science politique, parcours Sociologie et institutions du politique à l’Université Paris 1.
  • 2015 : CAPES de Sciences économiques et sociales (SES)
  • 2014-2016 : Master MEEF (enseignement des Sciences économiques et sociales) à l’ESPE d’Aix-Marseille.
  • 2012 : Licence de science politique à l’Université Paris 8 obtenue avec la mention « Très bien »
  • 2009 : Baccalauréat Economique et social (ES) obtenu avec la mention « Très bien »

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

  • A paraître : « Jean-Luc Mélenchon : théoricien et praticien du populisme de gauche », Populisme, n°2, 2021.

Comptes-rendus d’ouvrages dans des revues à comité de lecture

  • « Tarragoni (Federico), L’esprit démocratique du populisme : une nouvelle analyse sociologique, Paris, La Découverte, coll. « L’horizon des possibles », 2019, 371 p. », Politix, 2020/4 (n° 132), p. 226-232. »
  • A paraître : « Cervera-Marzal (Manuel), Le populisme de gauche. Sociologie de la France insoumise, Paris, La Découverte, coll. « Sciences humaines », 2021, 392 p. », Questions de communication.

Articles de diffusion de la recherche

Mémoires universitaires

Mémoire de M2 de science politique à l’Université Paris 1,
« La France insoumise dans les quartiers nord de Marseille : une tentative de reconquête politique des classes populaires désaffiliées », 2018.
Dir. : Frédéric Sawicki
Note : 17/20
https://www.academia.edu/42595791/Valentin_Soubise_France_insoumise_et_classes_populaires_dans_les_quartiers_nord_de_Marseille_Memoire_de_Master_2_2018

Mémoire de L3 de science politique à l’Université Paris 8
« Stigmate et intégration des élèves migrants au collège », 2012.
Dir. : Eric Fassin
Note : 18/20

Communications

Colloques et congrès scientifiques

  • « Le populisme de Jean-Luc Mélenchon : trait-d’union entre Révolution française et République jauréssienne », dans le cadre du colloque « Left-wing populism : history, theory and practices » (« Le populisme de gauche Histoire, théorie, pratique), organisé par Arthur Borriello et Manuel Cervera-Marzal, à Liège (Belgique), les 14 et 15 octobre 2021.
  • « La discrétion partisane à la base du parti-mouvement la France insoumise : entre réalité du mouvementisme et déni du dissensus démocratique », dans le cadre des Journées d’étude « La discrétion partisane. Tactiques et stratégies d’ancrage et de ré-ancrage politique », coordonnées par Ivan Sainsaulieu, Frédéric Sawicki et Julien Talpin, coorganisées par Nadia Belalimat, à Lille les 23 et 24 septembre 2021.
  • « Jean-Luc Mélenchon : praticien et théoricien du populisme de gauche ? », communication pour la section thématique 7 « Le "populisme de gauche" et ses transformations saisies par les acteurs », animée par Arthur Borriello, Laura Chazel, David Copello et Federico Tarragoni, dans le cadre du 8ème Congrès de l’ABSP et du 9ème Congrès du CoSPoF à Bruxelles, du 7 au 9 avril 2021.
  • « De la dynamique souveraine à la contrainte du fait social : l’institution politique de la société », communication pour la section thématique 12 « Théorie politique, théorie critique et sociologie des mouvements sociaux : nouvelles articulations », animée par Bruno Frère et Manuel Cervera-Marzal, dans le cadre du 8ème Congrès de l’ABSP et du 9ème Congrès du CoSPoF à Bruxelles, du 7 au 9 avril 2021.
  • « Formal horizontality of the digital platform as a management tool within the France insoumise (FI) movement », Lecce, Convegno della Società Italiana di Scienza Politica 2019.
  • « L’entreprise politique libérée du vieux monde : le management au sein du "mouvement gazeux" de la France insoumise », Congrès de l’Association Française de sociologie, Aix-en-Provence, 2019.
  • « Les processus de redistribution du capital symbolique militant dans le mouvementisme populiste de la France insoumise », Congrès de l’Association Française de Science Politique, Bordeaux, 2019.

Journées d’études et séminaires de recherche

  • « La France insoumise et les élections municipales de 2020 : un mouvement charismatique et populiste peut-il survivre au temps froid de l’entre-deux-présidentielles sans se dénaturer ? », communication lors des Journées d’études « Les élections municipales de 2020 à l’aune de la recomposition du champ politique local et national », co-organisées par le groupe « Espaces politiques locaux » du Collectif de recherche sur les élections municipales et intercommunales (CREMI) et le groupe Compétition politique de l’AFSP, à Rennes les 21 et 22 janvier 2021.
  • « Les affects spinoziens permettent-ils vraiment de fonder une nouvelle théorie de la valeur économique ? », communication au séminaire d’élèves de l’ENS « Philosophie et sciences sociales », séance 2 « Quel modèle épistémologique pour la science économique ? », organisé par Nicolas Antoszkiewicz, Wakil Belhaddad et Raphaël Hanus-Gialdini, 20 octobre 2020. https://www.facebook.com/philosophieetsciencessociales
  • « La France Insoumise face à l’impératif de diversité : le populisme de gauche entre inclusion militante des classes populaires et construction d’un peuple imaginaire », Journée d’études doctorales du Centre d’études européennes de Sciences Po, « Les défis de la démocratie représentative », 13 décembre 2019.
  • Les reconversions de différents ethos professionnels dans le militantisme de la France insoumise à Marseille au prisme de la co-construction d’un populisme compassionnel, légitimé par les discours des députés Mélenchon et Ruffin », séminaire de recherche du CESSP sur le « militantisme », 13 avril 2019.
  • « La valorisation du travail de care dans le militantisme insoumis dans les quartiers nord de Marseille », dans le séminaire organisé par Frédéric Sawicki dans le cadre du Master 2 de science politique de l’Université Paris 1, « Sociologie des organisations politiques », Paris, 4 décembre 2018.

Enseignements

2021-2022 : Université Paris 1 - UFR de science politique
  • 3 groupes de TD « Sociologie des comportements politiques », Licence 1 de science politique, UFR 11, Université Paris 1. (54 heures)
2019-2020 : Université Paris 1 - UFR de science politique
  • 2 groupes de TD « Transformations des sociétés contemporaines », Licence 3 de science politique, UFR 11, Université Paris 1. (36 heures)
  • 1 groupe de TD « Théories politiques », Master 1 de science politique, UFR 11, Université Paris 1. (18 heures)
2016-2017 
  • Professeur certifié de SES au lycée du Golfe de Saint-Tropez, à Gassin (83). (840 heures)
2015-2016
  • Professeur certifié de SES au lycée Arthur Rimbaud de Istres (13). (420 heures)