SIDI MOUSSA Nedjib

Thèmes de recherche

  • Sociologie historique du politique
  • Sociologie des conflits
  • Sociologie de l’immigration et de l’antiracisme
  • Anticolonialisme et internationalisme
  • Circulations dans l’espace franco-algérien

Formation

  • Juin 2020 : Auditionné pour le poste de maître de conférences en science politique « histoire sociale des idées politiques, sociologie politique (en anglais) » à l’Université Paris-Est Créteil
  • Sept. 2019 : Session intensive d’arabe moderne, Centre d’études diocésain, Alger
  • Fév. 2019 : Qualifié aux fonctions de maître de conférences pour la section 19 (sociologie, démographie)
  • Fév. 2018 : Qualifié aux fonctions de maître de conférences pour les sections 04 (science politique) et 22 (histoire et civilisations)
  • Déc. 2016 : Auditionné pour le poste de maître de conférences en science politique « radicalisation, violence et politique » à l’Université Paris Nanterre
  • Juil. 2014 : Session intensive d’anglais, Delfin English School, Dublin
  • Fév. 2014 : Qualifié aux fonctions de maître de conférences pour les sections 04, 19 et 22
  • Déc. 2013 : Doctorat en science politique, mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité, proposition pour un prix de thèse et une subvention à la publication, Université Paris I. Thèse dirigée par J. Siméant et intitulée : Devenirs messalistes (1925-2013). Sociologie historique d’une aristocratie révolutionnaire
  • Janv. 2013 : Formation doctorale « Sexe, Race, Classe », organisée par l’Université Paris I et l’Université Paris VIII
  • Sept. 2012 : Initiation à l’enseignement dans le supérieur, Université Paris I
  • Juil. 2007 : Master en science politique, spécialité études africaines, mention Bien, Université Paris I

Enseignements

2015-2017 :

  • Chargé d’enseignement (vacataire) à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) ; travaux dirigés en histoire du monde arabe contemporain en Licence 1, département d’études arabes, 78h

2012-2014 :

  • Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’Université Paris I, demi-poste soit 96h

Année universitaire 2013-2014 :

  • Conférence de méthode de Politique internationale en Master 1 science politique, 24h
  • Travaux dirigés de Sociologie politique en Licence 1 droit, 18h
  • Travaux dirigés de Systèmes politiques comparés en Licence 2 droit, 54h
  • Encadrement de six mémoires d’étudiants en M1.

Année universitaire 2012-2013 :

  • Travaux dirigés de Forces politiques en Licence 2 histoire-science politique, 54h
  • Travaux dirigés de Sociologie politique en Licence 1 droit, 18h
  • Conférence de spécialité en Etudes africaines en Master 1 science politique, 24h
  • Encadrement du mémoire d’un étudiant en M1

Oct. 2010 à fév. 2011 :

  • Cours de Science politique (vacataire) à l’Université Paris-Dauphine en Licence 1 du Diplôme d’établissement de gestion et d’économie appliquée (DEGEAD), 63h

Jan. 2010 à Mar. 2010 :

  • Cours d’introduction à la Sociologie (vacataire) en Master, Rouen Business School, 24h

Sept. 2007 à Août 2010 :

  • Allocataire de recherche à l’Université Paris I

Publications

Ouvrages :

  • Internationale situationniste, Adresse aux révolutionnaires d’Algérie et de tous les pays (et autres textes), textes rassemblées et présentés par Nedjib Sidi Moussa, Paris, Libertalia, 2019, 120 p.
  • Algérie, une autre histoire de l’indépendance. Trajectoires révolutionnaires des partisans de Messali Hadj, Paris, PUF et Alger, barzakh éditions, 2019, 336 p.
  • La Fabrique du Musulman. Essai sur la confessionnalisation et la racialisation de la question sociale, Paris, Libertalia, 2017, 155 p. (2e édition)
    Traduit en allemand sous le titre : Wie Muslime erzeugt werden : Essay über die Konfessionalisierung und „Rassialisierung“ der sozialen Frage (Aschaffenburg, Alibri Verlag, 2018, 167 p.)

Articles dans des revues à comité de lecture :

  • "Islamophobie : comment une notion équivoque s’est imposée dans le débat public en France", RevueAlarmer, 16 novembre 2020. En ligne
  • « ‘Mon nationalisme’ par Moulay Merbah (1913-1997). Dits et non-dits du récit autobiographique d’un dirigeant indépendantiste algérien », Socio-anthropologie, n° 37, 2018, p. 71-85 [en ligne]
  • « A Contingent Nationhood : the Jewish Question and the Palestinian Cause within the Algerian Independence Movement », Hamsa. Journal of Judaic and Islamic Studies, 4, 2017-March 2018, p. 105-118 [online]
  • « De la problématique de l’accueil des réfugiés à son éviction. Retour sur une controverse franco-algérienne autour de Kamel Daoud », SociologieS, mars 2018 [en ligne]
  • « Les messalistes et la gauche française. Alliances, ruptures et transactions dans l’entre-deux-guerres », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 131, juillet-septembre 2016, p. 71-85
  • « Les visages de l’émancipation : l’action des femmes messalistes durant la révolution algé-rienne », Le Mouvement social, n° 255, avril-juin 2016, p. 103-118 [en ligne]
  • « Occultation étatique et réappropriations privées : tensions mémorielles autour de la question messaliste en Algérie (1964-1994) », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n°117-118, 2e semestre 2015, pp. 31-38
  • Coordination avec T. Dahou du dossier « L’Algérie, aux marges de l’Etat » pour la revue Politique africaine, n° 137, 2015/1
  • « La révolution au pluriel. Pour une historiographie de la question messaliste », L’Année du Maghreb, X, 2014, pp. 99-114 [en ligne]
  • « L’Histoire et la politique hors-la-loi ? Réflexions autour d’un film sur des indépendantistes algériens », French Politics. Culture & Society, Vol. 30, n°3, Winter 2012, pp. 119-129
  • « Extraversion spécifique et internationalisation bridée : les partis algériens face au projet d’Union pour la Méditerranée », Dynamiques internationales, n°7, octobre 2012 [en ligne]
  • « Face à la guerre d’Algérie : transactions anticoloniales et reconfigurations dans la gauche française », Diacronie. Studi di Storia Contemporanea, n°9, Gennaio 2012 [en ligne]

Contributions à des ouvrages collectifs :

  • « Militants, intellectuels et artistes décoloniaux : tiers-mondisme domestique et réformisme racialiste » in Manuel Boucher (dir.), Radicalités identitaires. La démocratie face à la radicalisation islamiste, indigéniste et nationaliste, Paris, L’Harmattan, 2020, p. 157-178
  • « The Situationists’ Anticolonialism : An Internationalist Perspective », with Sophie Dolto, in Alastair Hemmens and Gabriel Zacarias (eds.), The Situationist International. A Critical Handbook, London, Pluto Press, 2020, p. 103-117
  • « ‘Pierre est parti, Mohamed a pris sa place’. Les oppositions algériennes à l’heure du socialisme spécifique (1974-1982) », in Karima Dirèche (dir.), L’Algérie au présent. Entre résistances et changements, Paris, IRMC-Karthala, 2019, p. 597-610
  • « Contribution à l’histoire de la pensée critique algérienne à travers l’étude des revues Sou’al et Naqd (1981-1993) », in Ismaël-Sélim Khaznadar (dir.), L’Histoire. Écritures et libérations. Autour de Mohammed Harbi, Alger, éditions Hibr, 2017, p. 309-324
  • « Émancipation des femmes et paternalisme dans le mouvement messaliste », in A. Kadri, M. Bouaziz et T. Quemeneur (dir.), La guerre d’Algérie revisitée. Nouvelles générations, nouveaux regards, Paris, Karthala, 2015, pp. 139-150
  • « Algérie : entre mesures et mesure. À l’écoute du changement sur une radio étatique », in M. Oualdi, D. Pagès-El Karoui et C. Verdeil (dir.), Les ondes de choc des révolutions arabes, Beyrouth-Damas, Presses de l’Ifpo, 2014, pp. 163-180 [en ligne]
  • « Émeutes de la jeunesse et ‘nouvelles’ oppositions à référentiel historique », in A. Allal et T. Pierret, Au cœur des révoltes arabes. Devenirs révolutionnaires. Paris, Armand Colin, 2013, pp. 159-160
  • « Le Mouvement national algérien en France », in L. Amiri et B. Stora (dir.), Algériens en France, 1954-1962 : la guerre, l’exil, la vie, Paris, Autrement, 2012, pp. 108-111
  • « La ‘reconversion’ du MNA (mars-juillet 1962) : entre le succès d’une prophétie et l’échec d’un prophète », in A. Mohand-Amer et B. Benzenine (dir.), Le Maghreb et l’indépendance de l’Algérie, Paris, CRASC-IRMC-Karthala, 2012, pp. 153-166
  • « Pour une sociologie des trajectoires révolutionnaires. Le cas des membres du CNR (Algérie, 1954) », in S. Chantegros, S. Orange, A. Pégourdie, C. Rougier (dir.), La Fabrique biographique, Limoges, PULIM, 2012, pp. 163-176
  • « Quand Léon rencontre Rosa à... Nairobi ! » et « Anticolonialisme et altermondialisme : Marx ou Fanon », in M.-E. Pommerolle et J. Siméant (dir.), Un Autre monde à Nairobi, Paris, Karthala, 2008, p. 85-89

Comptes-rendus, recensions et notes de lecture :

  • Lily Zalzett et Stella Fihn, Te plains pas, c’est pas l’usine. L’exploitation en milieu associatif, Le Mas-d’Azil, Niet ! éditions, 2020 : publié dans Le Monde diplomatique, août 2020, p. 25 [en ligne]
  • « Peut-on écrire l’histoire de l’Algérie contemporaine ? », à propos de Jean-Pierre Peyroulou, Histoire de l’Algérie depuis 1988, Paris, La Découverte, 2020 : publié sur Middle East Eye, 15 juillet 2020 [en ligne]
  • « Wahhabisme, violence et corruption en Arabie saoudite », à propos de Malise Ruthven, L’Arabie des Saoud, Paris, La Fabrique, 2019 : publié sur Middle East Eye, 27 mai 2020 [en ligne]
  • Stéphanie Roza, La Gauche contre les Lumières ?, Paris, Fayard, 2020 : publié dans Le Monde diplomatique, avril 2020, p. 25 [en ligne]
  • « Iran : pour en finir avec le mythe de la révolution islamique », à propos de Tristan Leoni, La Révolution iranienne. Notes sur l’islam, les femmes et le prolétariat, Genève, Entremonde, 2019 : publié sur Middle East Eye, 14 mars 2020 [en ligne]
  • « Après l’empire. De la haine, des Juifs et des Algériens en France », à propos de : Marc Weitzmann, Un temps pour haïr, Paris, Grasset, 2008 : publié dans Sciences et Actions Sociales, n° 12, 2019 [en ligne]
  • « L’Algérie n’est pas la Syrie : au-delà du slogan et de la propagande », à propos de : Leila al-Shami et Robin Yassin-Kassab, Burning Country. Au cœur de la révolution syrienne, Paris, L’Echappée, 2019 : publié sur Middle East Eye, 22 novembre 2019 [en ligne]
  • À contretemps, Gustav Landauer, un anarchiste de l’envers, suivi de Douze écrits « anti-politiques » de Gustav Landauer, Paris, éditions de l’éclat, 2018 : publié dans La Révolution prolétarienne, n° 805, juin 2019
  • Michel Hébert, La Voix du peuple. Une histoire des assemblées au Moyen-Âge, Paris, PUF, 2018 : publié dans Le Monde diplomatique, avril 2019, p. 25 [en ligne]
  • Vivek Chibber, La théorie postcoloniale et le spectre du capital, Toulouse, éditions de l’Asymétrie, 2018 : publié dans Le Monde diplomatique, janvier 2019, p. 25 [en ligne]
  • « Anthologie d’une revue disparue – Dissidences intellectuelles arabes », à propos d’Abdul Kader El Janabi (dir.), Le Désir libertaire. Le surréalisme arabe à Paris, 1973-1975, Toulouse, éditions l’Asymétrie, 2018 : publié dans CQFD, n° 171 (décembre 2018) [en ligne]
  • « De la Kanaky à l’Algérie en passant par Louise Michel », à propos de Joseph Andras, Kanaky. Sur les traces d’Alphonse Dianou, Arles, 2018, Actes Sud : publié sur Middle East Eye, 8 novembre 2018 [en ligne]
  • Pascal Delwit, Les gauches radicales en Europe. XIXe-XXIe siècles, Bruxelles, éditions de l’Université de Bruxelles, 2016 : publié dans Émulations. Revue de sciences sociales, 14 septembre 2018 [en ligne]
  • « Capitalisme néolibéral et fondamentalisme islamique. Une rencontre non programmée ? », à propos de Florence Bergeaud-Blackler, Le Marché halal ou l’invention d’une tradition, Paris, éditions du Seuil, 2017 : publié dans SociologieS, 19 juin 2018 [en ligne]
  • Daniel Guérin, Algérie 1954-1965. Un combat anticolonialiste, Paris, Spartacus : publié dans La Révolution prolétarienne, n° 800, mars 2018, p. 28-29
  • Tarik Khider, L’Affaire Khider. Histoire d’un crime d’Etat impuni, Alger, Koukou éditions, 2017 : publié dans The Journal of North African Studies, Vol. 23, N° 3, 2018 [en ligne]
  • Rita Chin, The crisis of multiculturalism in Europe. A history, Princeton, Princeton University Press, 2017 : publié dans Journal of Contemporary European Studies, 25 January 2018 [en ligne]
  • Zohra Drif, Mémoires d’une combattante de l’ALN. Zone autonome d’Alger, Alger, Chihab, 2014 : publié dans The Journal of North African Studies, Vol. 22, N° 3, June 2017, p. 481-484 [en ligne]
  • Séverine Labat, La France réinventée. Les nouveaux bi-nationaux franco-algériens : Une identité transmémorielle, Paris, Publisud, 2010 : publié dans The Journal of North African Studies, Vol. 22, N° 1, January 2017, p. 156-157 [en ligne]
  • Pierre Nora, Les Français d’Algérie, Paris, Christian Bourgois, 2012 : publié dans Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 131, juillet-septembre 2016, p. 90-91
  • Ian Birchall (ed.), Revolutionary History, vol. 10, n°4, 2012, “European Revolutionaries and Algerian Independence, 1954-1962” : publié dans Dissidences, n°6, hiver 2013 [en ligne]
  • « Algeria : The Revolution to Come ? » [à propos de Hocine Bellaloufi, La démocratie en Algérie. Réforme ou révolution ?, Alger, Lazhari Labter/Apic, 2013], Jadaliyya, 18 avril 2013 [en ligne]
  • A. Mohand-Amer et B. Benzenine (dir.), Le Maghreb et l’indépendance de l’Algérie, Paris, Oran, Tunis, Karthala-CRASC-IRMC, 2012 : publié dans Insaniyat, n° 57-58, 2012, p. 175-177 [en ligne]
  • H. Bozarslan, G. Bataillon et C. Jaffrelot, Passions révolutionnaires, Amérique latine, Moyen-Orient, Inde, Paris, éditions de l’EHESS, 2011 : publié dans la Revue française de science politique, Vol. 62, n°2, avril 2012, p. 315

Participations à des colloques

Communications dans des colloques internationaux :

  • Juin 2019 : Intervention à la session « ‘Diversity and structural inequalities » dans le cadre de l’atelier « Decolonizing the Academy, the Curriculum and the History of Decolonization », Netherlands Institute of Advanced Study, Amsterdam
  • Avril 2019 : « Une apostasie impensable ? De la lutte anticoloniale à l’antiracisme ‘politique’ : retour sur une problématique marginalisée dans l’espace franco-algérien », communication pour le colloque « Disaffiliation, Dis-identification, Disavowal : (Ex-)Muslims and Public Apostasy from Islam in Francophone Culture and Politics », Senate House, Londres
  • Août 2018 : « De l’égalité à la différence ? Retour sur un changement de paradigme des années 1980 à nos jours », communication pour le colloque du Collectif national pour les droits des femmes, organisé dans le cadre du 8e congrès international des recherches féministes dans la francophonie, Nanterre
  • Juin 2018 : « La cause de l’islamophobie en France. Contribution sur le rôle des intellectuels dans la diffusion d’une notion ambiguë », communication pour le colloque « Sociétés sécularisées aux défis des fondamentalismes religieux », Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence
  • Mai 2017 : « Djihad, guerre ou révolution ? Nommer le conflit algérien : enjeux théoriques et controverses politiques » : communication pour le colloque « The Algerian War of Independence. Global and Local Histories, 1954-62, and After », University of Oxford
  • Déc. 2016 : « Legitimating Violence for a Legitimate Cause : Maquis, Urban Terror and Executions in the Algerian Revolution » : communication pour l’atelier du réseau « Understanding Insurgencies : Resonances from the Colonial Past », Centre d’histoire sociale, Paris
  • Oct. 2012 : « Les messalistes à l’épreuve de l’indépendance : du MNA au PPA » : communication pour le colloque « 1962, un monde » organisé par le Centre d’études maghrébines (CEMA) et le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) à Oran
  • Fév. 2012 : « L’Algérie entre mesures et mesure. A l’écoute du changement sur une radio étatique » : communication pour le colloque « Les ondes de choc des révolutions arabes », à l’INALCO, Paris
  • Avr. 2011 : « Faire la révolution malgré la répression ? Le cas des indépendantistes algériens (messalistes) » : communication pour le Congrès international du réseau francophone des associations de science politique à l’Université libre de Bruxelles
  • Oct. 2010 : « Pour une historiographie critique de la question messaliste » : communication à l’atelier « Shadow, mirrors, ‘White Spaces’ ; Thinking Algeria with and beyond the Limits of francophone Scholarship in North America » à l’Université Johns-Hopkins de Baltimore

Communications dans des colloques nationaux :

  • Nov. 2018 : « Les intellectuels (décoloniaux) et la cause des quartiers populaires : un tiers-mondisme domestique ? », colloque « Fractures identitaires, radicalités et interventions sociales. Acteurs et processus de radicalisation contre-radicalisation », Université de Perpignan
  • Fév. 2018 : « Les futurs de la révolution algérienne. Connexions, circulations et héritages dans la gauche radicale (1962-1989) », colloque Révolution et émancipation, Université Paris Diderot
  • Juil. 2013 : « Le capital militaire : acquisition, accumulation et reconversion. Le cas des indépendantistes algériens », Congrès de l’Association française de science politique, section thématique 53 « L’option violente. Combattants et insurgés dans les soulèvements populaires », Sciences Po Paris
  • Nov. 2012 : « Mémoires algériennes, mémoires messalistes. Entre occultation, stigmatisation et réhabilitation » : communication pour le colloque « Mémoires algériennes en transmission : histoires, narrations et performances postcoloniales », Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence
  • Nov. 2012 : « ‘Le rôle de la femme dans la révolution algérienne’ : émancipation et paternalisme dans le mouvement messaliste » : communication pour le colloque « Entre continuités et ruptures générationnelles. Les recherches sur la guerre d’indépendance algérienne, cinquante ans après », Université Paris VIII, Saint-Denis
  • Nov. 2011 : « Trajectoires tlemcéniennes, générations messalistes. Réflexions sur l’engagement indépendantiste autour des cas suivants : Baba Ahmed Abdelaziz, Mamchaoui Mohammed et Tchouar Choaïb » : communication pour le colloque « Tlemcen et sa région dans le mouvement national et la guerre de libération », organisé par le Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH), Tlemcen
  • Nov. 2010 : « Pour une sociologie des trajectoires révolutionnaires. Le cas des membres du CNR » : communication pour le colloque « L’Étude des devenirs biographiques » à l’Université de Limoges
  • Avr. 2009 : « Devenir révolutionnaire. Sur les trajectoires des membres du CNR » : intervention au colloque « Générations engagées et mouvements nationaux : le XXe siècle au Maghreb », organisé par le CRASC, Oran
  • Sep. 2008 : « Sur l’extraversion du champ politique algérien : positionnement de partis, de l’Eurafrique à l’Union pour la Méditerranée » : communication pour le congrès du Centre d’étude d’Afrique noire (CEAN), Sciences Po Bordeaux

Communications dans des journées d’études/séminaires :

  • Mars 2019 : « Diversité, parité, représentativité : décoloniser les arts ou ethniciser l’émancipation ? » : communication pour la journée d’études « Pour une déconstruction de la déconstruction », Université Montpellier III
  • Déc. 2017 : Participation à la table ronde « Écritures du dedans et du dehors » animée par J. Dakhlia et N. Marzouki, dans le cadre du colloque « Des sciences sociales en état d’urgence : islam et crise politique », à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)
  • Mars 2016 : Participation au séminaire « Anthropologie politique de la mémoire : acteurs, artefacts, archives » animé par M. Mourre à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) autour du dernier numéro de Matériaux pour l’histoire de notre temps consacré aux mémoires et constructions nationales en Afrique
  • Fév. 2014 : « Le parti de l’émigration. Pour une sociologie historique du MNA en France » : communication pour les journées d’études « La guerre d’indépendance algérienne, échelles métropolitaines », à la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) de Nanterre.
  • Janv. 2013 : « Le sexe de la révolution algérienne. Féminisme, paternalisme et patrimonialisme dans le mouvement messaliste » : communication pour le séminaire « Femmes, genres et mobilisations collectives », organisé par E. Bouilly, M. Brossier et O. Rillon, Université Paris I
  • Déc. 2012 : « Les frontières du messalisme de guerre : identité politique et charisme à l’épreuve de la situation révolutionnaire » : communication pour les journées d’études « Charles-Robert Ageron, historien de l’Algérie contemporaine : héritages et perspectives », au Centre d’études diocésain, Alger
  • Mar. 2012 : « Transactions anticoloniales et solidarité des outsiders. Le microcosme pro-messaliste à l’épreuve de la révolution algérienne » : conférence au Centre d’études maghrébines en Algérie (CEMA) d’Oran
  • Mai 2011 : « Histoire politique, socio-histoire ou sociologie historique de l’engagement indépendantiste dans l’Algérie colonisée ? Théories, sources et enjeux » : communication pour l’atelier doctoral « Le temps de l’Algérie coloniale », à l’École normale supérieure (ENS) de Cachan
  • Avr. 2011 : « Fidélité, protestation et dissidence chez les dirigeants messalistes. Le cas des membres du CNR » : intervention au séminaire organisé par E. Blanchard et S. Thénault, « Populations et rapports sociaux en situation coloniale : le cas algérien (XIXe-XXe siècles) » au Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Paris
  • Mai 2009 : « Mémoires messalistes. Entre occultation, stigmatisation et réhabilitation » : intervention au séminaire de Benjamin Stora à l’INALCO, Paris

Participations à des activités de recherche

  • 2018-2020 : Collaboration avec Mohammed Harbi pour l’édition du deuxième tome de ses mémoires politiques sur la base d’entretiens et d’un travail sur ses archives personnelles
  • Fév. 2011 : Participation à une enquête collective lors du Forum social mondial de Dakar (passation de questionnaires et observations d’ateliers). Approche quantitative
  • Sept. 2010 : Membre du comité d’organisation du colloque annuel de l’école doctorale de science politique de l’Université Paris I : « Critique(s) de la domination : historicité(s), circulation(s), renouveau(x) »
  • Fév. 2010 : Animation de la séance du séminaire de l’école doctorale de science politique de l’Université Paris I avec E. Bouilly et F. Matonti autour de l’ouvrage d’E. Dorlin, Sexe, race, classe. Pour une épistémologie de la domination, Paris, PUF, 2009
  • Fév. 2008 : Animation de la séance du séminaire de l’école doctorale de science politique de l’Université Paris I avec G. Dorronsoro et N. Maisetti autour de l’ouvrage de Béatrice Hibou, La force de l’obéissance. Economie politique de la répression en Tunisie, Paris, La Découverte, 2006
  • Jan. 2007 : Participation à une enquête collective lors du Forum social mondial de Nairobi. Entretiens et observations participantes