MAYENGA Evélia

Thèse

« Politiques et représentations de la "diversité". Le cas du cinéma français »

Directrice : Frédérique Matonti

Enseignement

  • Institutions administratives et action publique, travaux dirigés (4), Double-licences 2 Histoire-Science Politique et Philosophie-Science Politique
  • Grandes controverses de la philosophie politique, travaux dirigés (6), Licence 3 Science politique
  • Conférence de spécialité : Sociologie des institutions et du politique (1), Master 1 Science politique
  • Conférence de spécialité : Communication et pouvoir (1), Master 1 Science politique
  • Sociologie des comportements politiques, travaux dirigés (2), Licence 1 Droit, Double-licences 1 Histoire-Science Politique et Philosophie-Science Politique
  • Conférence de méthode : techniques d’enquête, travaux dirigés (2), Licence 3 Science politique

Formation

  • Master 2 Cinéma anthropologique et documentaire, Paris X, Mémoire : « Le film d’un film. Problèmes et résultats d’une expérience de cinéma », dir. : G. Remillet
  • Master 2 Sociologie du politique et des institutions, Paris I, Mémoire : « De Chicago à Créteil. Traduction et réception françaises de l’intersectionnalité »
  • Master 1 Science Politique, Paris I, Dossier de recherche : « La critique face à l’Autre. Etude de la réception de Bande de filles par la critique cinématographique française »
  • Licence Humanités, Droit, Economie/Gestion, Paris X

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Qui représente la « diversité » ? Les conditions sociales et professionnelles de l’accès à une aide publique dans le secteur audiovisuel français », Biens Symboliques / Symbolic Goods [En ligne], 10 | 2022
  • « La critique face à l’autre. Étude de la réception de Bande de filles par la critique cinématographique française », Réseaux, 2020/5 (N° 223), p. 75-105.

Comptes rendus

  • « Lecler (Romain), Une contre-mondialisation audiovisuelle. Ou comment la France exporte la diversité culturelle. Paris, Sorbonne Université Presses, 2019 (Sociologie économique). 320 p. Bibliogr. Index. », Revue Française de science politique, n°2020/3-4 (Vol. 70).

Communications

Colloques et congrès

  • « L’intersectionnalité, une histoire française. Traduction et réception universitaires d’un "savoir insurgé" », Congrès de l’Association française de sociologie (AFS), Réseau Thématique 27 « Sociologie des intellectuels et de l’expertise », 6-9 juillet 2021.
  • « L’évidence de la “diversité“ ? Histoire d’un universel flou de la lutte contre les discriminations dans le domaine audiovisuel », Congrès international des associations francophones de science politique, ST 24 « Construction de l’État et genèses de la politique – Les résistances à l’universel étatique », les 7-9 avril 2021.
  • « Un droit à la représentation ? Mettre en œuvre la lutte contre les discriminations dans le domaine audiovisuel », Congrès de l’AFSP, ST GA « Inégalités et Discriminations », « Discriminations : les apports de la science politique », Bordeaux, 2-4 juillet 2019.
  • « Promotion de la diversité et (re)production des rapports sociaux de genre, de classe et de "race" », Colloque Penser l’articulation des rapports sociaux de sexe, de classe et de race en sociologie des arts et de la culture, organisé par les Réseaux Thématiques 14 et 24 de l’AFS, les 15 et 16 novembre 2018, à Paris.

Ateliers, journées d’étude et séminaires

  • « Race et représentations dans l’audiovisuel français », Séminaire « Race, racisme et représentations dans les cultures populaires », organisé par Solène Brun et Angéline Escafré-Dublet, département INTEGER de l’Institut Convergence Migrations, le 12 janvier 2022.
  • « Discrimination or distinction ? Racial diversity in French movie industry », présentation au Young Researcher International Workshop, Tepsis & The University of Chicago, le 21 mai 2021.
  • « Opportunités, transformations et résistances. Les appropriations pratiques de la commission Images de la diversité », Séminaire « Promouvoir la diversité dans les industries culturelles et médiatiques : acteurs, enjeux, pratiques », organisé par Maxime Cervulle et Sarah Lécossais, le 9 avril 2021.
  • « Représenter ou promouvoir la "diversité" ? Les contradictions d’un dispositif de lutte contre les discriminations dans le domaine audiovisuel », intervention aux Journées d’études Les représentations des minorités ethno-raciales dans l’audiovisuel français. Des chaînes de télévision aux plateformes numériques, CARISM, 25-26 février 2021.
  • « La critique face à l’autre. Étude de la réception du film Bande de filles par la critique cinématographique française », intervention à la Journée d’études Appréhender les Black Studies, organisée par les Masterantes Etudes de genre, EHESS, Paris, 29 juin 2019.

Interventions sur invitation

  • Présentation de l’article « Qui représente la « diversité » ? Les conditions sociales et professionnelles de l’accès à une aide publique à l’audiovisuel », lors de la table-ronde de présentation du n°10 de la revue Biens symboliques/Symbolic goods, intitulée « Pour une approche intersectionnelle en sociologie des arts et de la culture », et animée par Emmanuelle Guittet et Marie Sonnette, dans le cadre du Mois du genre, Université d’Angers, le 21 mars 2022.
  • « Cartographier la réception de Bande de filles par la critique cinématographique française. Objet, méthodologie et résultats », intervention dans le cadre du cycle de conférences Recherches sur le journalisme et les médias supervisé par Franck Rebillard, Master Mention Journalisme, Université Sorbonne-Nouvelle, le 20 octobre 2020.
  • « Une question de point de vue ? Sexe, classe, race et altérisation dans le cinéma français », intervention au séminaire de master 1 Économie du cinéma et de l’audiovisuel en contexte numérique assuré par Chloé Delaporte, Université Paul Valéry-Montpellier 3, le 25 novembre 2019.
  • « Ce que la réception de l’intersectionnalité révèle de l’espace des études féministes français », interventions au séminaire de master 2 Sociologie du genre assuré par Delphine Dulong, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, octobre 2017-2020.

Animation de la recherche


Discussions d’ouvrages

  • Discussion avec Claire Ruffio de l’ouvrage Béatrice Damian-Gaillard, Sandy Montañola, Eugénie Saitta, Genre et journalisme : des salles de rédaction aux discours médiatiques, Louvain-La-Neuve, Deboek, 2021, au séminaire du RT37 de l’AFS, 23 juin 2022.
  • Présentation et discussion avec Bérangère Rocalve de l’ouvrage de Luc Sigalo Santos, L’administration des vocations : Enquête sur le traitement du chômage artistique en France, au séminaire de l’Ecole doctorale de science politique de Paris 1 le 17 juin 2019.

Contrats et financements de la recherche

  • Septembre 2020-2022 : Attachée temporaire d’enseignement et de recherche - Centre Européen de Sociologie et de Science Politique (CESSP) ; Université Paris I Panthéon-Sorbonne
  • Septembre 2017-2020 : Contrat doctoral avec mission d’enseignement - Centre Européen de Sociologie et de Science Politique (CESSP) ; Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Responsabilités administratives

  • Représentante Doctorant·e·s et Docteur·e·s Axe 2 "Pouvoirs et rapports de domination" du CESSP (2020-2022).
  • Représentante des Doctorant·e·s au Conseil de laboratoire du CESSP, Université Paris I Panthéon-Sorbonne (2018-2020)