KOLOPP Sarah

Sarah Kolopp est maîtresse de conférences en science politique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses travaux portent sur la haute fonction publique française, sur les politiques de financiarisation et de régulation de la finance, et sur le gouvernement des liens public/privé.

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture / Peer reviewed papers

  • avec Rafaël Cos, « Quand l’entreprise bancaire connaît la crise. Sur l’effervescence politique de la finance », Savoir-agir, n°56, 2021
  • « Pantoufler, une affaire d’hommes ? Les énarques, l’administration financière et la banque (1965-2000) », Sociétés contemporaines, n°120, 2020
  • « ‘La main de l’étranger ?’ Les voies de l’international dans la réforme financière : le cas du ‘souci international de la direction du Trésor », Politix, n°124, 2018
  • avec Caroline Bertron, « The Scholar, the Wealthy and the Powerful. Notes on Academic Culture in Elite-Focused Research », Journal of Education and Work, 30 (2), 2017
  • « De la modernisation à la raison économique. La formation en économie à l’ENA et les déplacements des lieux communs de l’action publique », Genèses, n°93, 2013
  • avec Émilie Biland, « La fabrique de la pensée d’État. Luttes d’institutions et arrangements cognitifs à l’ENA », Gouvernement et action publique, vol. 2, n°2, 2013

Chapitres dans des ouvrages collectifs / Chapters

  • avec Émilie Biland, « Haute fonction publique » in Hélène Michel et Sandrine Lévêque (dir.), Rencontres avec Michel Offerlé, Paris, Le Croquant, 2019
  • « ‘On vit les aventures qu’on peut’. Un promoteur immobilier français aux Etats-Unis », in Michel Offerlé (dir.), Le Monde des patrons, Paris, La Découverte, 2017
  • « ‘Dans mon métier de petit banquier d’affaires’. La voie royale (?), du Trésor au privé », in Michel Offerlé (dir.), Le Monde des patrons, Paris, La Découverte, 2017

Recensions (sélection)

  • Johan Christensen, The Power of Economists Within the State, Palo Alto, Stanford University Press, in Public Administration, vol. 96, n°1, 2018
  • Philip Nord, Le New Deal français, Paris, Perrin, in Histoire@Politique, 30 octobre 2017

Projets collectifs et financements

  • Principal Investigator, ESRC New Investigator Grant (2019-2022), « Conflict of interest in Comparative Perspective » (Research Grant ES/R011508/1, £300,000)
  • Membre du projet GIP (2020-2022), « Le conflit d’intérêts, une notion sans transparence ? Acteurs, doctrines et pratiques de la régulation déontologique dans les mondes du droit et de la justice » (coord. Antoine Vauchez)
  • Membre du projet ANR Desorbercy (2017-2020) sur la fabrique des politiques économiques et financières après la crise de 2008 (coord. Philippe Zittoun, Frédéric Lebaron, Patrick Hassenteufel)

Enseignements

A l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

  • Introduction à la sociologie (L1)
  • Comparative Politics (L2)
  • Relations internationales (M1, MRIAE)
  • Evaluation des politiques publiques (M2, IDUP)

Parcours

  • Principal Investigator sur un projet ESRC à l’Université de Cambridge (2019-2020)
  • Post-doctorante à l’ENS Paris-Saclay (2018-2019)
  • ATER à Sciences Po Paris (2016-2017)
  • Visiting scholar à New York University (2015-2016)
  • Doctorante contractuelle à l’ENS de Paris (2012-2015)

Formation

  • Thèse en sociologie politique (PSL-ENS de Paris)
  • Agrégation de sciences économiques et sociales
  • Master « Pratiques de l’interdisciplinarité » (EHESS)
  • Licence de science politique (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • Ancienne élève de l’École normale supérieure (Ulm)

Publications dans HAL

1 résultat

Article dans une revue

Caroline Bertron, Sarah Kolopp

The scholar, the wealthy and the powerful: notes on academic culture in elite-focused fieldwork

Journal of Education and Work, Taylor & Francis (Routledge), 2017, 30 (2), pp.186-201. ⟨10.1080/13639080.2017.1278907⟩

HAL DOI