GABRYSIAK Louis

Thèse

Titre de la thèse : Des styles de vie des universitaires et de la légitimation culturelle à l’Université

Résumé : Cette thèse s’intéresse, à partir d’une double enquête quantitative (questionnaire) et qualitative (entretiens et observations), aux styles de vie et aux rapports à la culture des universitaires, ainsi qu’à leur métier, leurs vocations à devenir universitaires et leur choix d’objets de recherche. L’Université est une instance légitime de légitimation culturelle, dotée d’une double mission contradictoire de préservation et d’actualisation des savoirs et des normes culturelles. Étudier le style de vie et le métier des universitaires, c’est alors étudier la fabrication et l’éventuelle transformation de ces normes de légitimité culturelle. La première partie porte donc sur l’étude des styles de vie et des rapports à la culture des enseignants-chercheurs et enseignantes-chercheuses, sous l’angle des différences internes au groupe, à partir notamment de la réalisation d’une analyse des correspondances multiples. Ces styles de vie sont ensuite mis en rapport avec des variables académiques (comme la discipline), pour rendre compte des luttes autour du type de culture que l’Université doit transmettre. La seconde s’intéresse plus particulièrement aux vocations universitaires, au choix de l’engagement dans une carrière universitaire et des objets de recherche, ainsi que le rapport à l’enseignement et à la transmission des universitaires. Cette seconde partie permet de faire le lien entre les pratiques hors université et le travail universitaire, de saisir des éléments de la dynamique du champ universitaire et du renouvellement constant de la culture savante. L’aristocratisme ascétique et la consommation d’œuvres culturelles classiques et patrimoniales continuent d’apparaître dominants dans l’espace universitaire. Mais de nouveaux styles de vie, davantage proches d’une forme d’hédonisme, faits d’un rapport plus distant aux humanités classiques et portés par des disciplines nouvelles viennent concurrencer les disciplines classiques et leur culture, œuvrant alors à la redéfinition du périmètre de la culture légitime.

Thèse dirigée par Julien Duval (CESSP-CSE, CNRS), soutenue le 15 décembre 2020.
Jury : Sylvia Faure (rapporteure), Annick Prieur (rapporteure), Michel Grossetti (Président), Julien Duval, Simon Paye et Charles Soulié

Publications et communications

Articles dans des revues à comité de lecture

  • Louis Gabrysiak, « Publish or what ? Identité professionnelle et position dans le champ universitaire français d’enseignants-chercheurs peu ou pas publiants », Zilsel, n°7, 2020, pp. 128-159.
  • Louis Gabrysiak, « Les variantes du goût universitaire. Hétérogénéité des styles de vie et enjeux de transmissions culturelles à l’Université », Actes de la recherche en sciences sociales, à paraître.

Communications

  • Louis Gabrysiak, « Anatomie du goût universitaire. Du classicisme à l’éclectisme culturel ? », séminaire Les Mardi du Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales, Université de Lorraine, 5 novembre 2019.
  • Louis Gabrysiak, « Homines academici. Dissemblance des styles de vie des universitaires », Journée des doctorants en sociologie des groupes professionnels, Université Paris-Nanterre, 7 février 2019.
  • Louis Gabrysiak, « Les enseignants chercheurs de l’université de Lorraine : premiers résultats d’enquête », Séminaire du groupe de physique statistique, Institut Jean Lamour, Vandoeuvre, 1er Juin 2017.
  • Louis Gabrysiak, « Faire une thèse non financée : positionnement du doctorant au sein du champ universitaire », journée d’information et d’étude Faire une thèse en sociologie ? EHESS, Paris, Mars 2017.
  • Louis Gabrysiak, « Manageurs et compétences : idéologie du don et naturalisation des inégalités », 6ème Congrès de l’Association Française de Sociologie, Université de Saint-Quentin-en-Yvelines, juillet 2015.

Enseignements

Environ 690h de cours en 6 ans, 13 cours différents, dans 4 formations différentes (Sociologie, Information et Communication, Création Publicitaire, Administration Économique et Sociale) dans 3 composantes.

2019-2020 : Vacataire

  • TD « Sociologie des relations sociales » en L2 AES, Paris-I Panthéon Sorbonne.
  • TD « Sociologie politique » en L3 Sociologie, Université de Lorraine.
  • TD « Sociologie de l’éducation » en L1 Sociologie, Université de Lorraine.

2017-2019 : ATER en Information et Communication, CLSH Nancy, Université de Lorraine

  • CM « Production et consommation culturelles » en L3 Information et Communication. Université de Lorraine.
  • TD « Techniques d’enquête » en L2 Information et Communication. Université de Lorraine.
  • TD « Etude de cas (communication politique) » en L2 Information et Communication. Université de Lorraine.
  • TD « PPP » en L2 Information et Communication. UL.
  • TD « Méthodologie documentaire » en L1 Information et Communication. UL.
  • TD « Information et documents » en L1 Information et Communication. UL.
  • TD « PPP » en L1 Information et Communication. UL.
  • TD « Etudes de textes : histoire des SIC » en L1 Information et Communication, UL.
  • TD « Etudes de textes et de documents (sociologie et philosophie) en L1 Information et Communication, UL.

2014 à 2017 : Vacataire d’enseignement

  • TD « Etudes de textes : histoire des SIC » en L1 Information et Communication, Université de Lorraine.
  • TD « Techniques d’enquête » en L2 Information et Communication. Université de Lorraine.
  • TD « Sociologie du consommateur » en Licence Professionnelle Création Publicitaire, IUT Nancy-Charlemagne, Université de Lorraine.
  • TD « Etudes de textes : individus et société » en L1 Information et Communication, Université de Lorraine.