FROZEL BARROS Natália

Natália Frozel Barros est docteure associée au CEESP et membre associée au RTPi APOLIMER du CNRS. Ses recherches portent sur l’action publique trans/internationale et la fabrication de « lois » internationales dans le cadre du gouvernement des océans. Elle a conduit des enquêtes de terrain aux Nations Unies (NY) et dans le cadre des administrations centrales/fédérales du Brésil, de la France et des États-Unis. Elle est l’auteure de la thèse « Un océan d’incertitudes : problématisations et mise en forme légale des fonds marins par le travail diplomatique », dirigée par Brigitte Gaïti et lauréate du prix de thèse en science politique de la Chancellerie des Universités de Paris et du prix de thèse Léon Bourgeois du Groupe de recherche sur l’Action multilatérale (GDR-GRAM-CNRS) avec le soutien de l’Association Française pour les Nations Unies (AFNU) et la Fondation Kofi Annan (FKA). Elle co-organise le séminaire de recherche SPI - Sociologie politique de l’international (CESSP, CERAPS, UMR Développement & Société avec le soutien du groupe « Mondialisation, circulations, transnationalisation » de l’AFSP).

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Des élites internationalisées au sommet de l’État français ? Étudier les cabinets ministériels au prisme de la circulation à l’étranger de leurs membres » co-auteure avec Delphine LAGRANGE, Revue française d’Administration publique, vol. 4, n° 68, 2018, p. 827-848.
  • « As regras de Direito do Mar e o espaço internacional : estudo sobre as lutas pelo saber jurídico na ONU » (« L’espace international et les règles du droit de la mer : étude sur les luttes sur le savoir juridique à l’ONU »), Revista Debates, Vol. 12, n° 3, 2018, p. 11-32.
  • « Analyse d’un compromis : le lancement des négociations pour un accord de mise en œuvre de la CNUDM sur la biodiversité marine au-delà des limites de la juridiction nationale » co-auteure avec Pascale RICARD, in Annuaire du Droit de la Mer de 2014, Éd. A. Pedone, tome 18, 2015, pp. 197-220.

Chapitres dans des ouvrages collectives

  • « Produire du droit sans le pouvoir. L’activité normative de l’Assemblée générale », Guillaume DEVIN, Franck PETITEVILLE, Simon TORDJMAN (éds.), L’Assemblée générale des Nations unies. Là où le monde se parle depuis 75 ans. Presses de Sciences Po, 2020, p. 109-132.
  • « Les fonds marins internationaux sous le Patrimoine commun de l’Humanité : quand le bien commun devient un outil d’appropriation », Elodie BERTRAND, Pierre CRÉTOIS, Cédric RIO et Philippe POINSOT (éds.), L’accaparement des biens communs, Paris, Collection « Le social et le politique », Presses universitaires de Paris Ouest, 2018, p. 163-182.

Autres publications

« Thomas Schelling dans les sciences sociales. Petites histoires de stratégies et grandes stratégies de l’histoire », n° 31/2019, Émulations. Revue de sciences sociales (n° coordonné avec Alessio MOTTA).

Communications dans des colloques

  • [2019] « Lawyers and Diplomats at the UNGA : A Space for the Transformation of International Law ». Panel « Fielding International Organizations. A Renewed Approach to International Public Policy Analysis » de la 60ème Convention annuelle de l’International Studies Association, Toronto, 30 mars 2019.
  • [2018] « On the regulation of marine biodiversity from the UN ». Colloque « (Re)Making and Regulating Life and Livelihoods Across Borders : Transnational Bioeconomy, Law, and Governance ». FMSH, Paris, 10 décembre 2018.
  • [2018] « Penser la création et le transfert des normes à partir de l’international : la compétition pour le savoir juridique sur les mers aux Nations Unies ». Colloque « Le sociologue en globe-trotter. Réceptions et usages de la sociologie d’Yves Dezalay ». Centre européen de Sociologie et de Science politique (CESSP), Paris, 18 et 19 janvier 2018.
  • [2017] « Politiser le droit international à l’AGNU : une importation du principe juridique de ‘patrimoine commun de l’humanité’ dans la Convention internationale sur le droit de la mer ». Section thématique 73 « Fonctionnalisation et (dé)politisation de l’Assemblée générale des Nations Unies : contributions à une sociologie des institutions internationales ». Congrès de l’Association française de Science politique, Montpellier, 11 juillet 2017.
  • [2017] « Quand les régimes environnementaux entrent dans le régime international des océans : réglementer la biodiversité marine à l’AG de l’ONU ». Section thématique 72 « L’environnement en Relations internationales : pour une sociologie historique ». Congrès de l’Association française de Science politique, Montpellier, 10 juillet 2017.
  • [2016] « Qui écrit le droit international ? ». 3ème Journée de Droit international de l’École Normale Supérieure, « Comment s’écrit le droit international ? Négocier et rédiger les textes juridiques internationaux », organisé par le Centre de Théorie et d’Analyse du Droit, ENS-Ulm, Paris, 4 novembre 2016.
  • [2015] « Taming the Oceans and the High Seas : “Illegalisms” in the Birth of Modern Maritime Law » (avec Naveen Kanalu (History Department, UCLA)). Conférence « Futures of Intellectual History », organisé par The Remarque Institute, New York University (NYU), 24 octobre 2015.
  • [2015] « The Legal Pathway of the Common Heritage of Mankind Idea : from an ethical principle to an economic instrument », 9th General Conference of ECPR - European Consortium for Political Research, Université de Montréal, 28 août 2015.
  • [2015] « Rendre négociable la biodiversité marine : la sélection des normes juridiques à travers les confrontations de biologistes, juristes et diplomates », Congrès de l’Association Française de Sociologie (AFS), panel du RT13 – Sociologie du droit et de la justice, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, 2 juillet 2015.
  • * Communications dans des séminaires et journées d’étude depuis 3 à 5 ans MAX [j’ai ajouté cette catégorie, elle peut être effacée s’il n’y a pas de place]
  • [2020] « Lawyers and Diplomats at the UNGA : A Space for the Transformation of International Law ». Phd Seminar Series in International Political Sociology (IPS) du Department of War Studies de King’s College London, de la School of Politics and International Relations/School of Law de Queen Mary University of London, et du Department of International Relations de London School of Economics, Londres/online, 09 avril 2020.
  • [2017] « Les professeurs de droit international, diplomates à l’ONU ? Stratégies professionnelles et possibilités de production de savoirs anti-hégémoniques », séminaire Professionnels de l’international de l’ENS-Jourdan, organisé par Yasmine Bouagga (CNRS Triangle), Romain Lecler (ENS-CESSP) et Yohann Morival (CSO), Paris, 12 juin 2017.
  • [2017] « Gouverner les fonds marins internationaux comme un bien commun ? Le Patrimoine commun de l’Humanité entre outil de collectivisation et d’appropriation ». séminaire « Gouverner l’environnement par la propriété (XIXe-XXe siècles) » de Fabien Locher (CRH-GRHEN) à l’EHESS, Paris, 27 mars 2017.
  • [2016] « Négocier la biodiversité marine à l’AG de l’ONU : ce que le droit fait à l’environnement et ce que l’environnement fait au droit international », séminaire environnement du CERI, Paris, 19 janvier 2016.

Responsabilités scientifiques

  • [2019-] Co-organisatrice du séminaire mensuel de recherche « Sociologie politique de l’international » (avec Quentin DEFORGE (C. Koyré, EHESS), Aykiz DOGAN (Univ. Paris 1, IRD-IEDES), Maïlys MANGIN (Univ. de Lille, CERAPS)), Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, oct. 2019 - juin 2020. En lien avec le groupe « Mondialisation, circulations, transnationalisation » de l’AFSP.

Autres activités de recherche

  • [2015-] Réseau thématique pluridisciplinaire « Anthropologie politique & écologie de la mer » (RTPi APOLIMER), axe GOUVERNE « Gouvernement, contrôle et surveillance des mers », réseau coordonné par Camille MAZÉ-LAMBRECHTS, LIENSs – CNRS (section 40) / Université de La Rochelle et rattaché à l’Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS.
  • [2015-2019] Enquête collective dans le cadre du LabEx Tepsis « Sociologie politique du gouvernement ». Enquête sur le gouvernement par les méthodes prosopographiques : les cabinets ministériels du quinquennat de François Hollande. Recherche coordonnée par Delphine DULONG, CESSP.

Enseignements

  • 2013-2016 : Doctorante contractuelle avec mission d’enseignement – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • 2016-2018 : Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Autres enseignements : Université Paris 2 Panthéon-Assas [2019-2020] ; Université Lumières Lyon 2 [2020] ; École normale supérieure (ENS-Jourdan) [2016].

RELATIONS INTERNATIONALES ET SOCIOLOGIE DE L’INTERNATIONAL

  • Cours Magistral et Travaux dirigés de Politique comparée et internationale, M1, Lyon 2
  • Conférence de Spécialité en Relations internationales, M1, Paris 1
  • Conférence de Méthode en Questions internationales, L3, Paris 1
  • Travaux dirigés en Relations internationales, L3, Paris 2

SOCIOLOGIE POLITIQUE ET SCIENCE POLITIQUE

  • Travaux dirigés en Reading Political Science in English, M1, Paris 1
  • Travaux dirigés en Systèmes Politiques Comparés, L2, Paris 1
  • Travaux dirigés en Sociologie Politique, L1, Paris 1

SOCIOLOGIE DES IDÉES POLITIQUES

  • Conférence de méthode en Théories Politiques, L3, Paris 1
  • Travaux dirigés en Histoire des Idées Politiques, L2, Paris 1

Parcours / Cursus

  • 2019 : QUALIFICATION aux fonctions de maître de conférences en sections 04 (science politique) et 19 (sociologie, démographie) du CNU.
  • 2013-2019 : DOCTORAT en Science politique – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • 2015 : Visiting scholar au Ralph Bunche Institute for International Studies, États-Unis, Graduate Center, City University of New York (CUNY)
  • 2016 : Diplôme Droit et Politique publique sur les océans, Rhodes Academy
  • 2009-2013 : Élève à l’École Normale Supérieure – Ulm (élève de la Sélection internationale, Département de sciences sociales)
  • 2010-2012 : Master 2 Sociologie et Institutions du Politique – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • 2009-2011 : Master 2 Pratiques de l’Interdisciplinarité en sciences humaines et sociales – École des Hautes Études en Sciences sociales/École Normale Supérieure (EHESS/ENS)
  • 2004-2008 : Licence en Sciences sociales, spécialité Science politique – Universidade Estadual de Campinas (Unicamp), São Paulo, Brésil
  • 2007 : échange à l’Université Libre de Bruxelles (ULB), Belgique, Faculté des Sciences sociales, politiques et économiques / Solvay Business School
  • 2007 : échange à l’Université de Salamanca (USAL), Espagne, Faculté de Droit de Salamanca