FONDU Quentin

Thèse : La Scène et l’Amphithéâtre – Sociologie et histoire de la discipline des études théâtrales en France et dans les deux Allemagnes (1945-2000)
Directrices de thèse : Gisèle Sapiro, Directrice de recherche au CNRS et directrice d’études à l’EHESS (CESSP) ; Ingrid Gilcher-Holtey, Professorin für Allgemeine Geschichte an der Universität Bielefeld.
Résumé :
Cette thèse porte sur l’histoire de la discipline des études théâtrales (Theaterwissenschaft en allemand) en France et dans les deux Allemagnes, de 1945 jusqu’au début des années 2000. Elle interroge les conditions historiques et sociales qui permettent de comprendre son apparition et son développement. Mon hypothèse principale est que la constitution de cette discipline s’organise à la jonction du champ universitaire et du champ théâtral, et au croisement de logiques locales, nationales et internationales. À l’inverse des disciplines plus anciennes, les études théâtrales revendiquent en effet une plus grande ouverture vis-à-vis de logiques extérieures au monde académique, à la fois en termes de formations et de débouchés. Participant peut-être à la mise en crise contemporaine de l’« ordre disciplinaire », l’histoire de cette discipline doit ainsi être replacée dans les métamorphoses plus larges du théâtre et de l’université au cours de cette période – en particulier leurs internationalisations et leurs politisations respectives.
Notre démarche repose sur la sociologie historique, qui a pour ambition de cumuler les méthodes de l’histoire et celles de la sociologie, afin de prendre en compte simultanément événements, histoire institutionnelle et analyse structurale. Sans pour autant abandonner les principes de la comparaison entre la France et les deux Allemagnes, la méthodologie doit également beaucoup à l’histoire croisée, qui nous permet de multiplier les échelles d’analyse sans présupposer a priori le cadre national de la discipline.

Domaines de recherche : Comparaison France/Allemagne ; histoire et sociologie du théâtre et de ses institutions ; histoire et sociologie de l’enseignement supérieur ; sociologie de la culture ; sociologie des arts et de la littérature ; politiques culturelles ; méthodes et épistémologie des sciences humaines et sociales, en particulier le rapport entre sociologie et histoire.

Formation doctorale et financements

2014-2019 – Membre du Collège doctoral franco-allemand « Construire les différences » (EHESS Paris, Humboldt-Universität Berlin et Technische-Universität Dresden).
2015-2018 – Allocation doctorale du Labex Tepsis.
Septembre 2017 – Bourse de recherche du Deutsches Literaturarchiv (Marbach, Allemagne).
Avril-août 2017 – Aide à la mobilité internationale du Labex Tepsis (rattachement au Centre Marc Bloch, Berlin).
Avril-juillet 2015 – Start-Up Scholarship à la Bielefeld Graduate School in History and Sociology (Université de Bielefeld, Allemagne).

Formation

2014-2020 – Doctorat en sociologie dans le cadre d’une cotutelle internationale entre l’EHESS (Paris) et l’Université de Bielefeld (Allemagne).
2014 – Master de sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales, obtenu avec la mention « Très bien ».
2013 – Master d’études théâtrales à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, obtenu avec la mention « Très bien ».
2012 – Licence de sociologie à l‘Université Paris 7 – Denis Diderot, obtenue avec la mention « Bien ».
2011 – Licence d’études théâtrales à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, obtenue avec la mention « Bien ».
2008 – Baccalauréat au lycée Jean Rostand (Chantilly) avec mention « Bien » (filière ES, option « Théâtre »).

Enseignements

2018-2020 – ATER au département d’études théâtrales et de médiation culturelle de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
2017-2018 – Doctorant contractuel chargé d’enseignement (DCE) pour le master « Sociologie générale » de l’EHESS
2011-2015 – Formateur en sciences sociales au Centre de Formation de l’Essonne (Grigny)

Publications

1) Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Lucien Goldmann, sociologue marxiste de la littérature », Dossier n°25, « Lucien Goldmann. Méthodes et héritages en sociologie de la littérature », CoNTEXTES. Revue de sociologie de la littérature, 2019.
  • « L’invention d’une discipline hybride : la discipline des études théâtrales en France et en Allemagne (1948-1966) », revue en ligne thaêtre, Chantier #3 : Théâtre et recherche. Histoire et expérimentations, mis en ligne le 16 juin 2018.
  • « "On voulait réformer les études théâtrales. On voulait réformer la société. Réformer, non. Révolutionner !" – La discipline des études théâtrales/la Theaterwissenschaft en Mai 68 », Adieu à Mai 68 ?, Lendemains : Études comparées sur la France/Vegleichende Frankreichforschung n°169, 2018, pp. 61-69.
  • (avec Margaux Vermerie) « Les politiques culturelles : évolutions et enjeux actuels », Informations sociales n°190, 2015, pp. 57-63.
  • « Les études théâtrales : un nouveau champ de recherche ? », Registres : Revue de l’Institut d’études théâtrales de la Sorbonne Nouvelle n°18, 2015, pp. 116-118. Et « Bibliographie sélective », in Ibid., pp. 138-142.

2) Chapitres d’ouvrages

  • « Après-guerre, avant-garde – La réception de l’œuvre d’Erwin Piscator en France » (1951-1962) », in Florence Baillet et Nicole Colin (dir.), L’Arche Editeur. Le théâtre à une échelle transnationale (à paraître aux Presses universitaires de Provence en 2021).
  • -* (avec Lotte Houwink ten Cate) « The Family of Relational Approaches in Intellectual History and the Sociology of Ideas », in Stefano Geroulanos et Gisèle Sapiro (dir.), The Routledge Handbook or Intellectual History and the Sociology of Ideas (à paraître chez Routledge en 2020).
  • Notices « Conscience de classe » (pp. 191-193.), « Fausse conscience » (pp. 342-343.), « Méthodologie » (pp. 569-570.), « Reflet » (pp. 717-718.), « Réification » (pp. 730-731.) et « Edward Palmer Thompson » (pp. 846-847.), in Gisèle Sapiro (dir.), Dictionnaire international Bourdieu, CNRS Éditions, 2020.
  • « Les études théâtrales, entre théorie et pratique. Le département Théâtre de Vincennes (1969-1979) », in Catherine Brun, Jeanyves Guérin et Marie-Madeleine Mervant-Roux (dir.), Genèses des études théâtrales en France (XIXe-XXe siècles), Presses universitaires de Rennes, 2019, pp. 165-179.
  • (avec Lucile Dumont et Laélia Véron) « Marxisme et critique littéraire », in Antony Burlaud et Jean-Numa Ducange (dir.), Marx, une passion française, La Découverte, 2018, pp. 202-213.
  • « L’auteur dramatique : entre reconnaissance professionnelle et précarité économique », in Cécile Rabot, Gisèle Sapiro (dir.), Profession ? Écrivain, Enquête collective pour Le MOTif (Observatoire du livre d’Ile-de-France), mai 2016, pp. 85-105. En ligne sur le site du MOTif. Publication chez CNRS Éditions en 2017 (pp. 101-124).

3) Autres