DULONG Delphine

Delphine Dulong est professeure en science politique à l’Université Paris 1. Habilitée à diriger des recherches. Dans le prolongement de sa thèse (« ’Moderniser’ la République. Aux origines de la Ve République »), soutenue à Paris 1 en 1996 sous la direction de Jacques Lagroye, ses travaux interrogent l’articulation entre les institutions politiques et les formes de la domination sociale et masculine.


Delphine Dulong is a full time Professor with Habilitation in political science at the University of Paris I – Pantheon Sorbonne. She received a Ph.D degree in political science, which she completed under the supervision of prof. Jacques Lagroye in 1996. She published numerous articles dealing with the male and social dominance in political institutions. She is the author of several books : Sociologie des institutions politiques (Paris, La Découverte, 2012) and La construction du champ politique en France (Presses universitaires de Rennes, 2010). She has been Editor, together with Christine Guionnet et Erik Neveu, of Boys don’t cry. Les coûts de la domination masculine (Presses Universitaires de Rennes, 2012).

Publications

Ouvrages

  • Sociologie des institutions politiques, Paris, La Découverte, coll "repères", 2012.
  • [Dir.] Delphine Dulong et Christine Guionnet et Erik Neveu (dir.), Boys don’t cry. Les coûts de la domination masculine, Rennes, PUR, 2012.
  • La construction du champ politique en France [manuel de socio-histoire de la vie politique française depuis 1789], Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010.
  • Catherine Achin et alii (dir.), Sexes, genre et politique, Paris, Economica, 2007.
  • [Dir.] Delphine Dulong et Vincent Dubois (dir.), La question technocratique. De l’invention d’une figure aux transformations de l’action publique, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, juin 1999.
  • Moderniser la politique. Aux origines de la Ve République, Paris, L’Harmattan, 1997

Directions de revues

  • Co-direction (avec Thomas Collas et Frédéric Sawicki) du dossier « Sociographie des cabinets ministériels (2012-2014) », RFAP n°168, 2019
  • Co-direction (avec Muriel Darmon et Elsa Favier) du dossier « Temps et pouvoir », Actes de la recherche en sciences sociales, n°226-227, mars 2019
  • Co-direction (avec Brigitte Gaïti) du dossier « La coordination du travail gouvernemental », RFAP n°171 janvier 2020

Principaux articles et chapitres d’ouvrages collectifs

  • avec Sandrine Levêque et Frédérique Matonti, « Drôles de dames. Les femmes en politique ou la fabrication d’une compétence politique spécifique », in Lorenzo Barrault-Stella, Brigitte Gaïti, Daniel Gaxie et Patrick Lehingue dir., La politique désenchantée, Rennes, PUR, 2019
  • « Maîtriser le temps pour asseoir son pouvoir. Comment M. Debré et G. Pompidou sont devenus premiers ministres », ARSS, n°226-227, mars 2019
  • avec Cathy Achin, « Au-delà des apparences : la féminisation des cabinets ministériels sous F. Hollande, RFAP, n°168, 1919
  • avec Julie Lemazier et Pierre France, “A quoi riment les RIM ?”, RFAP, n°171, janvier 2020
  • « Les poisons et délices de la Ve République. Pour une histoire politique de la coordination du travail gouvernemental en France », RFAP, n°171, janvier 2020
  • « Drôles de genres et genre de rôle. Edith Cresson à Matignon ou le (mauvais) genre en politique », in Mathieu Gateau, Maud Navarre, Florent Schepens (dir.), Les identités de genre en politique, PUD, 2013 [version raccourcie d’une communication au colloque pluridisciplinaire « Les identités de genre en politique », Dijon, 23-24 juin 2011].
  • « Au dedans et en dehors : la subversion en pratique » in Jacques Lagroye et Michel Offerlé (dir.), Sociologie de l’institution, Paris Belin, 2010.
  • « Le premier Ministre en actes et en coulisses. L’histoire comme outil et objet d’analyse sociologique des institutions politiques », in Michel Offerlé et Henry Rousso (dir.), Histoire et science politique, Rennes, PUR, 2008, [version remaniée d’une communication aux Journées d’Etudes Histoire/Science politique, AFSP, IEP de Paris, 4-6 mars 2004.
  • Avec Frédérique Matonti, « Comment devenir un(e) professionnel(le) de la politique. L’apprentissage des rôles au Conseil Régional d’Ile-de-France », Sociétés et Représentations, vol. 2, n°24, 2008, pp. 251-267.
  • Avec Frédérique Matonti, « L’indépassable féminité. La mise en récit des femmes en campagne », in Jacques Lagroye, Patrick Lehingue et Frédéric Sawicki (dir.), Mobilisations électorales, Paris, PUF, CURAPP/CRAPS, 2005.
  • Avec Vincent Dubois, « Les ruses de la raison juridique. Le contrôle sur place des bénéficiaires de prestations familiales », Recherches et Prévisions, n°73, 2003, pp.53-64.
  • « Des actes d’institutions d’un genre particulier. Les conditions de légitimation des femmes sur la scène électorale (1945 et 2001) », in Jacques Lagroye (dir.), La politisation, Paris, Belin, 2003.
  • En collaboration avec Sandrine Levêque, « Une ressource contingente. Les conditions de reconversion du genre en ressource politique », Politix, vol.15, n°60, 2002, pp. 81-111.
  • « La science politique et la construction juridique de l’Europe. Bilan et perspectives », Droits et Société, n°49, 2001.
  • « La technocratie (au) miroir des sciences sociales : la réflexion technocratique en France (1945-1960) », in Vincent Dubois et Delphine Dulong (dir.), La question technocratique. De l’invention d’une figure aux transformations de l’action publique, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, juin 1999
  • « Le président de la République : configuration et position prééminente », in Alain Garrigou et Bernard Lacroix (dir.), Norbert Elias. La politique et l’histoire, Paris, La Découverte, 1997
  • « Quand l’économie devient politique. La conversion de la compétence économique en compétence politique », Politix, vol. 9, n°35, 1996, pp. 109-130.
  • « Mourir en politique : l’objectivation des rôles politiques dans les éloges funèbres », Revue française de science politique, 44 (4), 1994.

Autres articles

  • Delphine Gardey, Le linge du Palais Bourbon. Corps, matérialité, genre, Bordeaux, Le fil de l’eau, coll. « Objets d’histoire », 2015, 260 pages, recension pour Le mouvement social, 2016
  • Auteure de 4 notices dans Christine Bard et Sylvie Chaperon, dir., Dictionnaire des féministes. France XVIII-XXIe siècle, Paris, PUF, Coll « Quadrige », 2017
  • « De la sociologie des entourages à celle du marché des emplois en lien avec les activités politiques », postface du livre dirigé par W. Beauvallet et S. Michon, Dans l’ombre des élus. Une sociologie des collaborateurs politiques, Villeneuve d’Ascq, 2017
  • « Institutions politiques/ Political institutions », Politika (Encyclopédie en ligne du Labex TEPSIS), 2017
  • « Du temps et ce qu’en font les professionnels de la politique », conclusion de l’ouvrage dirigé par Guillaume Marrel et Renaud Payre, Temporalités politiques, 2019
  • « Vélo », notice publiée dans Hélène Michel, Sandrine Lévêque et Jean-Gabriel Contamin, Rencontres avec Michel Offerlé, ed. du Croquant, Paris, 2019
  • avec Muriel Darmon et Elsa Favier, « Temps et pouvoir », Introduction au dossier du même nom, ARSS, n°226-227, 2019
  • avec Thomas Collas et Frédéric Sawicki, « Retour sur les sommets de l’Etat », introduction du dossier « Sociographie des cabinets ministériels (2012-2014) », RFAP n°168, 2019
  • « Champ politique », in Gisèle Sapiro dir., Dictionnaire international P. Bourdieu, Paris, CNRS édition, 2020

Traductions

  • Traduction de Eric Mankowski, Kenneth I. Maton, « Une psychologie communautaire des hommes et de la masculinité : revue de littérature historique et conceptuelle » (American Journal of Community Psychology, 2010, n°45), in Delphine Dulong, Christine Guionnet et Erik Neveu (dir.), Boys don’t cry. Coûts, rendements et économies des masculinités, Rennes, PUR, 2012.
  • Traduction de l’introduction de Powell (W. W.), DiMaggio (P. J.), (eds), « Le néo-institutionnalisme dans l’analyse des organisations », (Chicago, The University of Chicago Press, 1991, pp. 1-38), Politix, vol. 10, n°40, 1997, pp. 113-154.
  • Traduction de Stone (A.), « Constitutionnal Politics », in Guillaume Drago, Bastien François et Nicolas Molfessis (dir.), « La légitimité de la jurisprudence du Conseil constitutionnel », Paris, Economica, mai 1999.

Autres publications

Communications dans des colloques

  • “A Republic in Crisis ? The Chaotic Construction of the Fifth Republic”, communication au colloque “The France’s Fifth Republic : Origins and Legacies, Columbia University, New-York, 5 octobre 2018
  • Discutante de la table ronde « Les réactions face aux progrès de la cause des femmes » du colloque international organisé par le CEREFREA « Les représentations politiques des femmes dans les PECO, Bucarest, 18-19 mai 2018
  • Présidence et discussion de la table ronde « L’empowerment : nouvelle forme de gouvernementalité ? », 4e journées doctorales de l’axe Genre à Paris 1 Genre, empowerment des femmes et développement, IEDS, Nogent sur Marne, 17 et 18 juin 2016
  • Discutante de la table ronde conclusive des journées d’études organisées par le groupe AFSP Compol, « Un capital médiatique ? Usages et légitimation de la médiatisation en politique » , IEP de Toulouse, 5-6 septembre 2016
  • Avec S. Levêque et F. Matonti, « Drôle de dames. La fabrique d’une compétence politique féminine spécifique », communication aux journées d’études « Bilan et perspectives pour l’analyse sociologique du politique. Débats autour des travaux de Daniel Gaxie », Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne (CESSP-CURAPP-SAGE), Jeudi 10 et vendredi 11 septembre 2015
  • ST 20 « Sociologie des entourages politiques », 13e Congrès de science politique, IEP d’Aix-en Provence, juin 2015

Responsabilités scientifiques

  • Co -responsable de l’axe Pouvoirs et domination du CESSP
  • Membre du comité scientifique de la collection des PUR
  • Responsable scientifique de l’enquête Sociologie politique du gouvernement (2014-1019)
  • Co-organistraivce de la section Relations inter-institutionnelles et ordre politique, Section thématique n°27 co-organisée avec Bernard Voutat, 13e Congrès de science politique, IEP d’Aix-en Provence, juin 2015
  • Co-organisatrice de la Journée d’étude Sociologie des élites gouvernementales, CESSP-CERAPS, Lille 2, 30 mars 2017
  • Co-organisation du séminaire mensuel La coordination de la décision du travail gouvernemental,avec F. Larat et F. Edel, CERA (ENA)/ CESSP (Paris 1), ENA-Paris, octobre 2017-juin 2018
  • Co-organisatrice du colloque international Le travail gouvernemental, CERSA/CESSP, Université Paris 2, 13 décembre 2019

Participation à des enquêtes collectives

  • 1999-2002 : « Les conditions sociales de la rigueur juridique. La politique de contrôle et de lutte contre les fraudes aux prestations sociales à la CNAF et dans les CAF », enquête réalisée sous la direction de Vincent Dubois (professeur de sociologie à l’Université de Metz) pour le compte de la CNAF au sein du Centre de Sociologie Européenne et dont le rapport est publié dans Dossiers d’études. Allocations familiales, n°48, 2003.
  • 2000-2005 : « L’Invention de l’élue : étude sur l’entrée des femmes en politique »,
    recherche collective coordonnée par Marion Paoletti (Maître de conférences à
    l’Université de Bordeaux IV) et soutenue par le Ministère de la Recherche (ACI JC : n° 
    67016).
  • 2005-2007 : « Politics of International Legal Expertise in European Societies »,
    enquête collective coordonnée par Antoine Vauchez (chargé de recherche CNRS, CURAPP-UMR 6054), et soutenue par le Ministère de la recherche.
  • 2007-2011 : « Droit et juristes dans le gouvernement de l’Europe », enquête collective dirigée par Guillaume Sacriste et financée par l’ANR.
  • 2016 : Co-animatrice de l’atelier TEPSIS Sociologie politique du gouvernement

Principaux enseignements

  • Genre et développement (Master 2 Développement, coopération et action humanitaire)
  • Le régime de la Ve République (M1)
  • Droit constitutionnel de la Ve République (L2)
  • Transformations des sociétés contemporaines (L3)
  • Histoire de la vie politique (L1)

Parcours

  • 1986-1988 : DEUG d’histoire, Université Paris I
  • 1989 : Licence d’histoire, Université Paris I
  • 1990 : Maîtrise de science politique, Université Paris I
  • 1991 : DEA de science politique, Université Paris I
  • 1996 : Doctorat en science politique, Université Paris I
  • 2012 : Habilitation à diriger des recherches, Université Paris 1

Publications récentes

  • Manuel indocile de sciences sociales

    Manuel indocile de sciences sociales. Pour des savoirs résistants Fondation Copernic, La Découverte, 2019.
    Ce livre alimente en indocilités, ravitaille en savoirs résistants. (...)

Études et rapports récents