BORDIER Sophia

Thèse

La politique européenne de la Protection des données personnelles : les intérêts économiques et les droits fondamentaux dans l’établissement d’un marché européen des données (1992 – 2022)

Sous la direction de Didier Georgakakis

Formation

  • Depuis Novembre 2020 : Thèse en Science Politique, Paris 1 Panthéon - Sorbonne
  • 2019-2020 : Master 2 de Sociologie à l’EHESS,
    • Mémoire de Recherche : « Les GAFAM à Bruxelles : Stratégie d’influence sur la politique européenne de l’intelligence artificielle à travers l’exemple de Google, Microsoft et DigitalEurope. » Sous la direction de Sylvain Laurens
  • 2018-2029 : Master 2 Affaires Publiques européennes,
    • Mémoire de Recherche : « L’influence du scandale PRISM sur la construction du Règlement Général sur la Protection des données 2016/679 : Etude de la lutte entre intérêts économiques et protection des droits fondamentaux dans la mise en place d’une politique européenne de la protection des données à caractère personnel. » Sous la direction de Didier Georgakakis
  • 2017-2018 : Master 1 de Science Politique, Paris 1 Panthéon - Sorbonne, Second semestre en Erasmus à l’ Università degli Studi di Firenze,
  • 2014 -2017 : Double licence de Droit - Science Politique, Paris 1 Panthéon - Sorbonne,

Enseignement

2020-201

  • Chargée de TD "Introduction à la politique européenne", L2 Science Politique et L2 Droit-Science Politique, cour encadré par Didier Georgakakis, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Animation de la recherche

Évènements scientifiques

Communications

  • Communication « Google in Brussels : A technology giant in the co-construction of a European artificial intelligence policy », lors du panel "European digital policymaking : when Internet regulation meets EU Decision-making", Section "The Politics of Regulatory Governance", ECPR General Conference Virtual Event ( 31/08/2021),

Autres activités scientifiques

  • 2020-2022 : Représentante des doctorants à l’école doctorale (ED 119), Paris 1 Panthéon - Sorbonne,
  • 1er novembre 2020- 1er janvier 2021 : Stage comme assistante de recherche pour un projet entre l’université Paris Dauphine et l’Université du Québec
    • Sous la responsabilité de Paul Lagneau – Ymonet : Construction une base de données sur les prises de position des 50 plus grandes entreprises françaises sur le CETA.