CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Permanents > BURGI-GOLUB Noëlle

BURGI-GOLUB Noëlle

Chargée de recherche, CNRS


CESSP-CRPS (Site Pouchet),
59-61 Rue Pouchet, 75849 Paris Cedex 17
Tél : + 33 (0) 1 40 25 10 17.

CESSP-CRPS, Département de Science politique, Université Paris I,
17 Rue de la Sorbonne, 75005 Paris.
Tel : + 33 (0) 1 40 46 28 28.

Courriel : golub@univ-paris1.fr.


Noëlle Burgi, docteur d’État en science politique, politologue et sociologue, est chercheure au Centre National de la Recheche Scientifique (CNRS), rattachée au Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP) à l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne. Elle a été visiting scholar à l’Institut universitaire européen à la fin des années 1980 et visiting scholar au Center for European Studies de l’Université Harvard en 1995.

Sa recherche est centrée sur les transformations de l’État en Europe, la gouvernementalité néolibérale et la reconfiguration de l’État social, le « nouveau managérialisme » et ses effets sur les conditions de travail et les trajectoires de vie et l’identité individuelles. Ces dernières années, dans le cadre de ses recherches sur l’Europe du Sud, particulièrement la Grèce, elle s’est lancée dans la constitution d’un réseau de chercheurs pour l’étude des impacts sociaux et politiques des mesures d’austérité mises en œuvre depuis 2010. Actuellement elle lance sous sa direction un programme de recherches international et pluridisciplinaire sur le port du Pirée qui vise à éclairer les transformations de la position de la Grèce dans l’économie mondiale et l’évolution des conditions d’existence et de vie qui en découlent.


Noelle Burgi, a political scientist and sociologist, is senior researcher at the French National Centre for Scientific Research (CNRS), European Centre of Sociology and Political Science (CESSP), University Paris I-Panthéon Sorbonne. She was previously a visiting scholar at the European University Institute in the late 1980s, and a visiting scholar at the Center for European Studies at Harvard University in 1995.

Her research centres on state transformation in Europe, neoliberal governmentality and the reconfiguration of the social state, the ‘new managerialism’ and its effects on working conditions and individual life trajectories and identity. She has done extensive fieldwork on unemployed and precarious workers. Her research focus in recent years has been on Southern Europe, notably on Greece where she has been engaged in the constitution of a scholarly network studying the social and political impacts of the austerity policies implemented since 2010. Currently she is heading a pluridisciplinary international research program on the port-city of Piraeus that aims to shed light on the transformation of Greece’s position in the world economy and the evolution of working and life conditions flowing from that.


Présentation

Depuis plusieurs années maintenant, ses recherches sur la reconfiguration de l’État social en Europe analysent le développement d’une modernisation sociale autoritaire en articulant plusieurs problématiques et niveaux d’analyse : le processus d’intégration européenne considéré dans ses dimensions transnationale et internationale ; les effets différenciés aux échelles nationales et territoriales d’un effort, orchestré à partir de l’échelon communautaire, de « convergence » des politiques de protection sociale et d’emploi ; la fragilisation des droits sociaux et le transfert de la responsabilité des « risques » [psycho-] sociaux sur les individus, les conséquences multiformes et souvent pathogènes de ces évolutions et leurs implications théoriques (théorie de l’État, démocratie, citoyenneté, individualisme, égalité...). Ces analyses ont été alimentées par des travaux de terrain auprès de groupes de chômeurs (enquêtes européennes et nationales, enquêtes longitudinales qualitatives) et de salariés dans de grandes entreprises de service de masse (entre 2008 et 2012, à France Télécom – Orange).

Depuis 2011, elle a entamé une collaboration avec des enseignants, chercheurs et intellectuels grecs dans la perspective souhaitée de constituer un réseau formel, pluridisciplinaire et international, de recherches sur la généralisation des politiques d’austérité en Europe, en particulier leurs effets politiques et sociaux. La Grèce bien entendu n’est pas le seul terrain concerné, mais elle a été, et reste, le laboratoire d’une accélération, jusqu’ici impensable et impensée, de la reconfiguration des politiques économiques et sociales européennes préfigurant la remise en cause générale de l’État social, ou encore la « destruction d’une construction centenaire » qui avait fondé les progrès ténus de la démocratie et de la civilisation, au sens d’Elias, en Europe. Miroir dans lequel on peut lire les contradictions de la construction européenne, la Grèce contemporaine pose la question de la pérennité et de la viabilité du projet démocratique et social que l’Europe a longtemps voulu incarner. Un ouvrage collectif sur la Grèce et l’avenir de l’Europe est en cours de rédaction. Il paraîtra à l’automne 2013 aux éditions Le Bord de l’eau.

Publications

Ouvrages

  • [Dir.] La Grande Régression. La Grèce et l’avenir de l’Europe, Lormont, Le Bord de l’eau éditions, 2014.
  • La Machine à exclure. Les faux-semblants du retour à l’emploi, Paris, La Découverte, 2006.
  • [Dir.] Fractures de l’État-nation, Paris, Kimé, (2nde ed.) 1994.
  • L’État britannique contre les syndicats, Paris, Kimé, 1992.

Chapitres d’ouvrages scientifiques

  • Avec G. Soumara. « Art et recherche éducative. Le cas d’une recherche-intervention dans des écoles publiques ayant pour objet l’enfant face à la crise » (en grec), in Sinos Papadopoulos (dir.), Le Synode des arts dans l’école contemporaine, Programme ΘΑΛΗΣ-ΕΚΠΑ, « Το Θέατρο ως μορφοπαιδευτικό αγαθό και καλλιτεχνική έκφρα- ση στην εκπαίδευση και την κοινωνία » (THALES-EKPA, Le Théâtre comme bien éducatif dans l’enseignement et la société), Alexandroupoli, 2014, p. 163-176. ISBN 978-960-93-6446-1.
  • « Démantèlement de la santé, destruction de la société », in N. Burgi (dir.), La Grande Régression, Lormont, Le Bord de l’eau éditions, 2014, p. 193-212.
  • « Introduction », in N. Burgi (dir.), La Grande Régression. La Grèce et l’avenir de l’Europe, op. cit., p. 15-52.
  • « Disciplining the Labour Market in Europe : The Emerging Normative Neoliberal Order », in Petar Bojanic, Jovan Babic and Gazela Puda (dir.), Europe in the Emerging World Order. Searching for a New Paradigm, Belgrade, Institute for Philosophy and Social Theory, 2011, p. 79-92.
  • « Politiques d’emploi et développement durable », in Béatrice Quenault & Jean-Paul Maréchal (dir.), Le développement durable : une nouvelle perspective pour le XXIe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005, p. 391-409.
  • « Employabilité, disqualification, déqualification », in Conference proceedings. Rémunération et protection sociale : qui paie ?, Actes du colloque tenu à Bruxelles les 17-18 janvier 2001, Bruxelles, Commission européenne, « Improoving Human Research Potential and the Socio-Economic Knowledge Base », EUR 19994, 2001, pp. 57-61.
  • « Passions et jugement politique », in Georges Navet et Patrice Vermereen (dir.), De la passion à l’action. L’invention du politique, Paris, Annales franco-latino-américaines de philosophie, n°1, (2001).
  • « D’exils en émotions, l’identité humaine », in T. Ragi (dir.), Les territoires de l’identité, Paris, L’Harmattan, coll. Villes Plurielles, 1999, pp. 27-61.
  • « Émotion, identité, jugement », in CURAPP, Questions sensibles, Paris, PUF, 1998, pp. 59-76.
  • « Au Royaume-Uni, quelle mémoire nouvelle après l’Empire ? », in N. Burgi (dir.), Fractures de l’Etat-nation, op. cit. p. 96-102.
  • « État et négociation collective en Grande-Bretagne », in Oilivier Kourchid & Rolande Trempé (dir.), Cent ans de conventions collectives. Arras, 1891/1991, Revue du Nord, n° hors série, coll. Histoire, n° 8, Lille, Université Charles de Gaulle — Lille III, 1994, 163-177.
  • « Royaume-Uni : vivre sans empire », in Michel Korinman & Lucio Caraciolo (dir.), Fractures de l’Occident. Éléments de géopolitique, Paris-Rome, La Découverte/liMes, 1994, 66-72.
  • « Flexibilization and State Strategies », in B. Jessop, H. Kastendiek, K. Nielsen & O.K. Pedersen (ed), The Politics of Flexibility : Restructuring State and Industry in Britain, Germany and Scandinavia, Edward Elgar Publishing Limited, 1991 (cosigné avec Bob Jessop)
  • « Grande-Bretagne. Une confédération, trois stratégies », in Geneviève Bibes et René Mouriaux (dir.), Les syndicats européens à l’épreuve, Paris, Presses de la Fondation nationale des Sciences Politiques, 1990.
  • « Neo-Corporatist Strategies in the British Energy Sector », in Alan Cawson (ed), Organized Interests and the State, Londres, Sage, 1985, 125-144.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Les effets socialement délétères de la dissolution de services de santé » (en grec), Koinonologike Epitheorisi (Greek Sociological Review), n° 2-3, juillet 2015, p. 189-207.
  • « Societies Without Citizens : The Anomic Impacts of Labor Market Restructuring and the Erosion of Social Rights in Europe », European Journal of Social Theory, vol 17, n°3, 2014, p. 290-306.
  • « Anomie néolibérale et suicide au travail », Revue Interrogations, n° 14, 2012.
  • « Work and Narrative Identity : Social Anomie in Contemporary Europe », Synthesis Philosophica, vol. 26, n° 1, 2011, p. 93-103.
  • « La construction de l’État social minimal en Europe », Politique européenne, n° 67, hiver 2009, pp. 201-232.
  • « La responsabilisation, instrument d’une modernisation autoritaire », Revue française de science politique, 59 (1), février 2009, pp. 121-130.
  • « De la précarité de l’emploi à la négation du vivant », Interrogations, n° 4, « Formes et figures de la précarité », juin 2007, p. 42-58.
  • « Du RMI au RMA. Et l’(in)employabilité des chômeurs ? », Revue de l’IRES, 50 (1), 2006, p. 63-102.
  • « Exiler, désœuvrer les femmes licenciées », Travail, Genre et Société, n°8, sept. 2002, 105-122.
  • « Cultural Identity and Political Responsibility », International Journal of Cultural Policy, Vol. 7, N° 2, déc. 2000, p. 211-223.
  • « Emotion as a Dimension of Ethical and Moral Motivation », in Innovation. The European Journal of Social Sciences, Vol. 10, n° 4, 1997, pp. 433-444.
  • « Égalité, équité : les catégories idéologiques des politiques sociales », Politix, 34, 1996, p. 47-75.
  • « Londra si scopre periferia », liMes, 3, 1994, 67-72.
  • « État faible, pouvoir fort : l’exemple de la Grande-Bretagne », Revue Française de Science Politique, 42, 3, 1992, p. 402-416.
  • « Les nouvelles formes d’intervention de l’Etat dans les charbonnages britanniques », Politiques et management public, V, 3, septembre 1987.
  • « La désyndicalisation en Grande-Bretagne », Pouvoirs, 37, 1986.
  • « Syndicalisme et politique : la grève des mineurs britanniques et ses conséquences », Revue française de science politique, XXXVI, 5, octobre 1986 (en collaboration avec Jacques Leruez).
  • « La grève des mineurs britanniques : un tournant », Travail et Emploi, revue du ministère des Affaires sociales et de l’emploi, 30, décembre 1986.

Articles dans des revues sans comité de lecture

  • « Avenir de la zone euro : La preuve par la Grèce ? », Questions Internationales n° 76, La Documentation française (à paraître, octobre-novembre 2015).
  • Avec Georgia Soumara, « Que disent les enfants de la crise humanitaire en Grèce ? », Tepsis Paper, 2015. Aussi disponible ici et ici.
  • « Grèce. Fractures transatlantiques et divisions européennes », Lettre n° 126 de P@ages Europe, La Documentation française, février 2015.
  • « Grèce. Une réforme de la santé aux effets pervers », P@ages Europe, La documentation française, 2014.
  • « Grèce. Une régression démocratique et sociale », P@ages Europe, La documentation française, 2014.
  • « Les politiques sociales de « responsabilisation : Quelles conséquences pour les sujets sociaux ? », Les Cahiers du Travail Social, n° 63-64, IRTS de Franche-Comté, 2010.
  • « La mise au pas du marché du travail en Europe : Vers un nouvel ordre normatif », Actes du colloque européen : Pratiques et innovations sociales contre les exclusions en Europe.
  • « The Strike Undone », Truthout, automne 2009, Sacramento, CA 95827, USA.
  • « Cibler l’âge avancé au nom du court terme : La flexibilisation du statut de fonctionnaire », Mouvements, n° 59, juillet-septembre 2009, p. 75-82.
  • « A propos Philippe Marlière, La social-démocratie domestiquée. La voie blairiste », Note critique, Contretemps, 2009.
  • « Cherche reclassement désespérément... », Sciences Humaines, n°168, fév. 2006, p. 50-53. -* « La grève défaite. Thatcher à la manœuvre face aux mineurs anglais », in « Michel Foucault (1984-2004) », Vacarme, n°29, automne 2004.
  • « Les politiques sociales, une science expérimentale », Raisons politiques, n° 6, 2002.
  • « Moderniser l’Etat, moderniser l’emploi. Assujettir », Raison Présente, n°140, 4e trimestre 2001, pp. 87-100.
  • « À propos de Humaniser l’économie de Jean-Paul Maréchal », Recension critique in L’Économie politique, n° 12, 4e trimestre 2001, p. 107-112.
  • Avec Francine Simon-Ekovich. « Picardie : quand une ‘région introuvable’ se crée une image », in Dominique Pélassy, Catherine de Wenden et Guy Hennebelle (dir.), « Europe : régions et communautés contre les nations ? », Panoramiques. Politiques, cultures et société, 4e trimestre II, n° 49, 2000, pp. 37-41.
  • Avec Jacques Leruez. « Le Royaume-Uni en 1987 : troisième mandat pour Mme Thatcher », Les pays d’Europe occidentale, Notes et études documentaires n° 4860-61, Paris, La Documentation Française, 1988.
  • « Arts plastiques : les images d’une politique », Les Temps Modernes, 475, février 1986.

Articles de presse, articles de vulgarisation et notices

  • Avec Philip Golub. « The Greek people voted to avert depression », Financial Times, 12 juin 2015.
  • Avec Antoine Postier. « A la Poste, ’’des gens un peu inadaptés’’ », Le Monde diplomatique, 01/07/2013, p. 8.
  • « La démocratie en Grèce », Hot Doc, mensuel édité par Kostas Vaxevanis (en grec), 01.11.2012, p. 59-61.
  • « Enjeux d’une sécurité sociale universelle », in « Le modèle mutualiste au défi de l’Europe », Le Monde diplomatique, mars 2011.
  • « Les Grecs sous le scalpel », Le Monde diplomatique, décembre 2011.
  • « Greece in chaos », Le Monde diplomatique, n° 1112, 2011.
  • « Cataclismo político, económico y social en Grecia : ’Nos arrebataron la esperanza’ », Le Monde diplomatique – Colombia, n° 107, 2011.
  • « Griechische Zustände », Le Monde diplomatique, 09.12.2011.
  • « Gregos com a faca no pescoço », Le Monde diplomatique - Brasil et edição portuguesa, n.º 62, n° 53, 2011.
  • Avec Philip S. Golub. « Reinventing the Notion of Equality », Social Europe Journal, 2009.
  • « Salariés acrobates pour travail sans filet », Le Monde diplomatique, mars 2009.
  • « Salariati acrobati per lavori senza rete », Il Dialogo - Periodico di Monteforte Irpino, 2009.
  • « Workers on a Tightrope », Le Monde diplomatique, 10.06.2009.
  • « El imperio del miedo », El Diplo Edición peruana, n° 23, 2009
  • « Travail, emploi, le temps du mépris », Le Monde diplomatique, octobre 2007.
  • « Schicksal, Gerechtigkeit, Leben », WoZ, 11 octobre 2007.
  • « The laws of an unravelled social order. France’s undeserving poor », Le Monde Diplomatique, 16/11/2006.
  • « Revenu minimum d’insertion, du droit acquis à l’aumône accordée », Le Monde diplomatique, octobre 2006.
  • « Licenciées et engluées », Le Monde diplomatique, octobre 2001, pp. 12-13.
  • Avec Philip S. Golub. « The States We Are Still In », Le Monde Diplomatique, avril 2000, pp. 8-9, [Traduction en anglais de l’article précité : « Le mythe trompeur du postnational »).
  • Avec Philip S. Golub. « Le mythe trompeur du postnational », Le Monde diplomatique, avril 2000, pp. 14-15.
  • « Quelle politique sociale ? » in Politique, la revue, n° 7, janvier-mars 1998, pp.51-54.
  • « Deeper Message Behind Blair’s Victory », Asia Times, vol 3, n°357, 7 mai 1997.
  • Avec Marie-Claire Lavabre. « A Social Wake-Up Call for Europe’s Working Classes », Asia Times, vol.2, n°384, 13 juin 1977.
  • « Is Welfare Really To Be Blamed For Europe’s Economic Plight ? », Asia Times, 9 septembre 1996.
  • Avec Philip S. Golub. « Europe’s Creeping Depression Verges on Chronic Phase », Asia Times, 27 novembre 1996.
  • « Un pays en perte de repères », in L’État du monde 1996, Paris, La découverte, 1995.
  • « Grande-Bretagne », in Encyclopédie Hachette, « Événements 1993 », Paris, Hachette, 1994.
  • « Revers répétés pour John Major », in L’État du monde 1995, Paris, La découverte, 1995.
  • « L’impasse britannique », Projet, 233, printemps 1993, p. 72-79.
  • « L’impuissance politique », L’État du monde 1994, Paris, La Découverte, 1993.
  • « La victoire de John Major », L’État du monde 1993, Paris, La Découverte, 1992.
  • « La page Thatcher est tournée », L’État du monde 1992, Paris, La Découverte, 1991.
  • « Spéculations sur l’avenir du thatchérisme », L’État du monde 1990, Paris, La Découverte, 1990.
  • « Le “gaullisme” de Margaret Thatcher », L’État du monde 1989-90, Paris, La Découverte, 1989.
  • « Éléments de réflexion sur le thatchérisme », Cahiers du CRAPS, 7, 1989.
  • « La SOFIREM dans le pôle de conversion du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais », Cahiers du CRAPS, 9, 1989.
  • « Grande-Bretagne », Encyclopédie Hachette (Événements 1988), Paris, Hachette, 1989.
  • « La radicalisation thatchérienne », L’État du monde 1988-89, Paris, La Découverte, 1988.
  • « Grande-Bretagne », Encyclopédie Hachette (Événements 1987), Paris, Hachette, 1988.
  • « Margaret Thatcher », Encyclopédie Hachette (Événements 1987), Paris, Hachette, 1988.
  • « La solitude de Mme Thatcher », L’État du monde 1986, Paris, La Découverte, 1986.
  • « Des émeutes tombées du ciel », L’État du monde 1986, Paris, La Découverte, 1986.
  • Avec Jacques Leruez. « Grande-Bretagne : La grève des mineurs », Encyclopedia Universalis (Thèmes et problèmes), 1986.

Rapports de recherche - « Littérature grise »

  • « De l’art de programmer la maltraitance au travail », rapport de recherche in Orange Stressé. Agir contre le stress chez France Télécom, Paris, Observatoire du stress et des mobilités forcées – France Télécom, 2008, pp. 61-113 (rapport de l’enquête effectuée avec Monique Crinon et Sonia Fayman).
  • Contribution aux rapports du programme européen (Programme TSER, domaine III.1/III.2 1999-2002) coordonné par Catherine Lévy, Minima sociaux et condition salariale : une comparaison européenne “vue d’en bas”. Trois rapports intermédiaires : « État des lieux » (décembre 1999) ; « Conditions de vie et accès aux droits » (juin 2000) ; « Conditions de vie et accès aux droits » (décembre 2000).
  • Contribution au Projet européen de lutte contre le chômage, la précarité et l’exclusion sociale coordonné par l’Association pour la Paix (Belgique), Commission européenne (DG-V) 2000.
  • Avec Francine Simon-Ekovich. « Picardie, une identité pour l’image », Rapport de recherche. Contribution à l’enquête de terrain pluridisciplinaire, in Sophie Wahnich (coord.), Identités locales, discours politiques et historicité, CNRS, CURAPP, janvier 1999.
  • Contribution à l’Etude d’évaluation des Documents uniques de programmation pour la zone objectif 2 en Europe effectuée pour le compte de la Commission des communautés européennes, Pierre Metge et Jean-Pierre Kertudo (dir.), (ACT Consultants). Études complémentaires sur le Grand-Duché de Luxembourg, la Belgique et la Lorraine. Paris-Bruxelles, Commission des communautés européennes, septembre 1994.
  • Avec Mylène Leenhardt-Salvan. « La place de la culture dans les ’systèmes urbains’. Une approche de l’Est du territoire français », Paris, DATAR-Observatoire des Politiques Culturelles, 1993.
  • Contribution à l’Étude d’évaluation des interventions financières des fonds structurels communautaires dans les zones éligibles au titre de l’Objectif 2 en Lorraine, contribution à l’étude commanditée par la Commission des communautés européennes, Pierre Metge (dir.), (ACT Consultants). Rapport intermédiaire (Noëlle Burgi et Pierre Metge) : 11 mars 1991. Rapport définitif (Pierre Metge, Noëlle Burgi, Jean-Pierre Kertudo, Pierre Meyer) : mai 1991.
  • Jean-Louis Thiebault, Noëlle Burgi, Bernard Dolez et Xavier Vandendrisse. Contribution au rapport collectif de l’ATP « Politiques gouvernementales et entreprises publiques », Jean-Louis Thiebault (dir.), Le charbonnier et le financier. Étude des rapports entre l’État et les Charbonnages de France à propos de la politique de récession charbonnière, CRAPS, Villeneuve d’Ascq, 1987.
  • « La FINORPA dans le pôle de conversion du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais et Valenciennois », Rapport de recherche, CRAPS, Villeneuve d’Ascq, 1987.
  • « Relations industrielles et restructurations des charbonnages en Grande-Bretagne, 1979-1986 », Rapport de mission, CRAPS, Villeneuve d’Ascq, mai 1986 (84 p).
  • Denis Berger, Noëlle Burgi et Jean-Yves Potel. « Le système des aides de la CECA à la réadaptation dans les charbonnages et la sidérurgie (le cas de la France) », Contribution à l’étude européenne coordonnée par l’Université de Durham (Grande-Bretagne), Bruxelles, Commission des Communautés Européennes, 1986, 220 p.
  • « La grève des mineurs britanniques », Rapport de recherche au Ministère du Travail et de l’Emploi (1985).

Traductions d’ouvrages

  • Renato Cristi, Le libéralisme conservateur. Trois essais sur Schmitt, Hayek et Hegel (traduit de l’anglais et de l’espagnol), Paris, Kimé, 1993.
  • Theda Skocpol, Etats et révolutions sociales. La révolution en France, en Russie et en Chine (traduit de l’anglais), Paris, Fayard, 1985.
  • Jadwiga Staniczkis, Pologne. La Révolution autolimitée (traduit de l’anglais par N. Burgi, A. Brossat et E. Wallon), Paris, PUF, 1982.


CV in English available in PDF

PDF - 280.7 ko

CV en français disponible en PDF

PDF - 241.2 ko