CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Permanents > MOMMEJA Adèle

MOMMEJA Adèle

Chargée de recherche au CNRS

Centre européen de sociologie et de science politique
CSE-EHESS
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Contact : adele.mommeja@gmail.com

Adèle Momméja est chargée de recherche au CNRS et rattachée au CESSP depuis 2018. Ses travaux portent sur les politisations ordinaires et les conséquences biographiques de l’engagement. À partir d’une approche de socio-histoire du politique associant travail sur archives, entretiens et ethnographie, sa thèse (Paris Nanterre, 2016) a porté sur la formation d’un problème public de la jeunesse d’origine immigrée et sur les mouvements sociaux engagés au nom de ce groupe social. Ses recherches actuelles portent sur les devenirs des anciens militants de l’Organisation armée secrète (OAS) avec un intérêt particulier pour la sortie de la violence politique et les transformations post-conflits.

Thématiques de recherche

  • - Socio-histoire de l’immigration
  • - Sociologie des engagements
  • - Socio-histoire de la violence politique

Responsabilité scientifique

  • Membre du comité de rédaction de la revue Terrains/Théories

Publications

Voir aussi ici

Chapitres d’ouvrage

  • « Parler au nom de la jeunesse immigrée. La difficile émergence d’une représentation de la jeunesse immigrée » in Hadj Belgacem Samir et Nasri Foued, La marche de 1983. Des mémoires à l’histoire d’une mobilisation collective, Nanterre, Presses universitaires de Paris Nanterre, 2018.
  • « Le passage au politique, une voie sans issue ? Les jeunes issus de l’immigration et la gauche dans les années 1980 » in Thomas Kirszbaum (dir.), En finir avec les banlieues ? Le désenchantement de la politique de la ville, Éditions de l’Aube, 2015.

Direction de dossier de revue

  • [dir.] Avec Camille Herlin-Giret et Daphné Le Roux « Des terrains sans sympathie ? », Terrains/Théories, (à paraître), 2019.

Sélection d’articles

  • « Immigrations postcoloniales, minorités et politique en France et en Angleterre‪. Perspectives comparatives », Hommes et migrations, 2018/2, n°1321. ‬‬‬
  • « Les « enfants de l’immigration » au Centre Pompidou. Espoirs et malentendus de la mise en scène des cultures immigrées dans la France des années 1980 », Hommes et migrations, , 2016/1, n°1313.
  • « Les associations de solidarité avec les immigrés face à la cause des jeunes issus de l’immigration (1980-1984) », Migrance, n°41, 2013.

Lectures critiques et compte-rendu

  • « Représenter la violence dans les marges urbaines. L’ethnographe sur une ligne de crête », Revue française de science politique, 2017/6, vol. 67.
  • A propos de Todeschini Giacomo 
Au pays des sans-noms. Gens de mauvaise vie, personnes suspectes ou ordinaires du Moyen-Âge à l’époque moderne (Verdier, 2015), Terrains/Théories, n°4, 2016
  • A propos de Bourdieu Pierre et Chartier Roger, Le sociologue et l’historien, 
Marseille (Agone, 2010), Le Mouvement social, n°234, 2011.