CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Doctorants > THOMAS HEBERT Charlotte

THOMAS HEBERT Charlotte

Contact
Charlotte Thomas Hébert
Doctorante CRPS-CESSP
14 Rue Cujas
75005 Paris
charlotte.thomas-hebert1@etu.univ-paris1.fr


Thèse

La pacification de la désobéissance civile et de l’action directe aux Etats-Unis depuis 2001
Directrice : Isabelle Sommier


Résumé de la thèse

Forme stratégique d’intervention politique opérant hors des canaux institutionnels, l’action directe non-violente (à qui appartient la désobéissance civile) est une démarche asymétrique qui cherche, à travers la confrontation, à changer les rapports de force. En risquant l’arrestation, elle oblige celles et ceux qui la pratiquent à se positionner face à l’autorité. Des exemples d’actions directes incluent les die-in, les manifestations sans permis où les participant-e-s s’emparent de la rue et bloquent le trafic, le déroulement de banderoles, ou bien l’interruption de discours publics ou d’évènements privés. De la première génération de féministes en passant par le mouvement des droits civiques et jusqu’aux luttes contre le sida, il s’agit d’une tradition politique américaine par excellence.


Si la gauche américaine a renoncé à la violence contre les personnes dans les années 1970, il aura fallu attendre la « Bataille de Seattle » de 1999, puis le choc des attentats de 2001 pour finir de rendre tabou toute forme de violence politique envers les biens matériels. Ainsi, cette thèse s’intéresse à la pacification de l’activisme aux Etats-Unis depuis le début du XXIe siècle. Elle étudie la manière dont les contraintes légales, policières et juridiques contemporaines (résultant des lois anti-terroristes, de la criminalisation des actes et comportements jugés « antisociaux » et de l’évolution du répertoire répressif des forces de police) régulent la conception des actions directes non-violentes menées par des activistes « progressistes », et en quoi celles-ci contribuent, de manière plus générale, à modeler la gauche américaine.


Cette enquête s’appuie sur une ethnographie conduite aux Etats-Unis d’octobre 2016 à juin 2018 auprès de groupes d’activistes, d’ONG et d’organisations religieuses qui appartiennent à la Résistance anti-Trump. Elle utilise les ressources qu’apportent l’observation participante et se base sur une cinquantaine d’entretiens compréhensifs.

Thèmes de recherche

  • Etats-Unis
  • Sociologie des mouvements sociaux
  • Désobéissance civile
  • Violence politique
  • Gauche américaine
  • Antiterrorisme et libertés civiles
  • Surveillance
  • Théories queer et gender studies
  • Mouvements féministes et LGBTQ
  • Théorie critique

Formation

  • Depuis octobre 2015 : Doctorat en Science politique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
  • 2013-2014 : Master 2 Etudes internationales, Paris III Sorbonne Nouvelle
  • 2012-2013 : Master 1 Etudes anglophones, Paris III Sorbonne Nouvelle

Publications

Articles dans des revues internationales ou nationales à comité de lecture

  • « Conducting Sensitive Research as an Alien Ethnographer in the United States », American Studies Journal, 2019 (à paraître).

Autre articles

  • « L’intensification des tactiques radicales non-violentes aux Etats-Unis et leur processus de légitimation : The Trial of the Catonsville Nine, par Daniel Berrigan », Parlement(s), 2019 (à paraître).
  • « Barbara Deming, « On Anger » (1971) », in Cécile Dubernet, Justin Scherer (eds.), Non-violence et politique, un compagnon pédagogique, Québec : Editions science et bien commun, 2019 (à paraître).
  • « L’agression du nationaliste blanc Richard Spencer lors de l’investiture de Donald Trump à la Maison Blanche le 20 janvier 2017 », Parlement(s), 2018, 28 : 115-121.
  • « Cartographie de la gauche radicale américaine depuis 2001 », in Nicolas Lebourg, Isabelle Sommier (eds.), La violence des marges politiques des années 1980 à nos jours, Paris : Riveteuse Editions, 2017 : 93-107.

Communications

Colloques et conférences

  • « The Institutionalization of Protest ? Civil Disobedience vs Permitted Direct Action in the Trump Resistance » - American Politics Group of the UK Political Studies Association Annual Conference, University of East Anglia, janvier 2019.

Ateliers, journées d’étude et séminaires

  • « Penser les mouvements sociaux avec la philosophie politique de Judith Butler » - Atelier doctoral « Du marxisme aux pensées critiques contemporaines », Paris 1 / CESSP, mars 2017.
  • « Cartographie de la gauche radicale américaine depuis 2001 » - Journée d’étude « La radicalité en politique : place et rôle de la violence dans l’univers militant des années 1980 à nos jours », CRULH (Université de Lorraine) et ANR Vioramil, Metz, décembre 2016.

Discutante

  • Discutante - « Housing and Anti-gentrification Movements in Lisbon and New York’s Lower East Side. A Preliminary Comparison », Guya Accornero, Politics & Protest Workshop, CUNY Graduate Center, octobre 2017.
  • Discutante - « The Emotional Discourse of an Activist on his Engagement and Disengagement of ISIS : Between Social Norms, Memory and Oblivion », Carole Villiger, Politics & Protest Workshop, CUNY Graduate Center, avril 2017.

Animation de la recherche

Évènements scientifiques

  • 
Co-organisatrice, avec Clément Petitjean et Julien Talpin, de la section thématique « Ce que l’intersectionnalité fait aux pratiques militantes », 15e Congrès national de l’Association française de science politique (AFSP), Sciences Po Bordeaux, 2-4 juillet 2019.
  • 
Co-organisatrice, avec Elisabeth Koechlin, Clément Lescloupé et Clément Petitjean de la Journée d’Etudes "Les nouvelles mobilisations aux Etats-Unis depuis 2008”, organisé avec le soutien de l’école doctorale de Science politique de Paris I, l’école doctorale Civilisations, cultures, littératures et sociétés de Paris IV, et les laboratoires CESSP et HDEA, le 23 juin 2017, https://jemobilisationsusa.wordpress.com.

Séminaires

  • Co-organisatrice, avec Clément Lescloupé, du Séminaire MobeE, Mobilisations et Engagements (2015-2017).

Mobilités internationales et voyages de terrain

Mobilités internationales

  • Visiting Research Fellow, école de Philosophie, Brown University, sous la direction de David Estlund, 2018.
  • Visiting Research Scholar, département de Sociologie, Graduate Center, City University of New York (CUNY), sous la direction de James Jasper, 2017.

Autres voyages de terrain

  • Février - juin 2017, Etats-Unis
  • Octobre - novembre 2016, Etats-Unis

Enseignement

Année scolaire 2018-2019

  • Chargée de cours, groupe Excelia / Sup de Co La Rochelle
    • Business English (MBA), 96 heures, CM
    • English for Professional Skills / Méthodologie (Master Grande Ecole), 12 heures, TD
    • English for Academic Skills / Méthodologie (Master Grande Ecole), 24 heures, TD
    • English for Academic Purposes / Méthodologie (BBA), 24 heures, TD
  • Enseignante Filière Internationale / Parcours OIB, lycée Fénelon, La Rochelle
    • Histoire-géographie américaine, classe de seconde, 72 heures

Responsabilités électives

  • Représentante des étudiants au Conseil académique - Commission de la recherche de Paris 1, 2016 - 2018.