CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Permanents > GROJEAN Olivier

GROJEAN Olivier

Maître de conférence - Paris I Panthéon Sorbonne


Centre européen de sociologie et de science politique
CRPS - Université Paris 1
Département de science politique
14 rue Cujas
75005 Paris

Contact : Olivier.Grojean@univ-paris1.fr

Docteur en sociologie politique de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (2008), Olivier Grojean est maître de conférences en science politique à l’Université de Paris 1. Spécialiste des mobilisations et du transnational, il s’intéresse notamment à l’engagement en faveur de causes distantes, à la socialisation militante au sein des organisations radicales, à la dynamique des conflits violents et à l’usage de la violence contre autrui et contre soi. Il a récemment publié « Théories et construction des rapports de genre dans la guérilla kurde de Turquie » (Critique internationale, n°60, 2013) et « Comment gérer une crise politique interne ? Façonnage organisationnel du militantisme, maintien de l’engagement et trajectoires de défection » (Politix, n°102, 2013). Il a également co-dirigé avec Gilles Dorronsoro Identités et politique. De la différenciation culturelle au conflit (Paris, Presses de Science Po, 2015).


Thèmes de recherche

  • Transnationalisation/renationalisation des mobilisations
  • Contextes d’action et circulations internationales des idées et des pratiques militantes
  • Frontières, identités, migrations et processus de régionalisation
  • Analyse comparée des conflits et des groupes radicaux
  • Violences, violences contre soi, genre et subjectivation

Terrains - Aires géographiques

  • Turquie
  • Kurdistan d’Irak
  • Allemagne

Publications

Ouvrages

  • Identités et politique. De la différence culturelle au conflit (co-direction avec Gilles Dorronsoro), Paris, Presses de Science Po, 2015.

Direction de numéro de revue

Articles dans des revues à comité de lecture


Chapitres d’ouvrages collectifs

  • « Sensibilisation et coercition. A propos de quelques questions relatives au façonnage institutionnel des individus », in Christophe Traïni (dir.), Emotions et expertises, coll. « Res Publica », Presses universitaires de Rennes, 2015, 206 p.
  • Avec Gilles Dorronsoro. « Identité, hiérarchie et mobilisation », in Gilles Dorronsoro et Olivier Grojean (dir.), Identités et politique. De la différence culturelle au conflit, Paris, Presses de Science Po, 2014, p. 13-43.
  • « Örgütü geri getirmek. Avrupa’da Kürt taraftarı protestolar », in Marlies Casier et Joost Jongerden (dir.), Türkiye’de Milliyetçilik ve Politika. Politik İslam, Kemalizm ve Kürt Sorunu, Istanbul, Vate, 2013, p. 293-315. Traduction de « Bringing the Organization Back in : Pro-Kurdish Protest in Europe ».
  • « Violence Against Oneself », in Donatella Della Porta, Bert Klandermans, Doug McAdam, et David A. Snow (dir.), The Wiley-Blackwell Encyclopedia of Social and Political Movements, Oxford, Wiley-Blackwell Publishing, 2013.
  • « Bringing the Organization Back in : Pro-Kurdish Protest in Europe », in Marlies Casier et Joost Jongerden (dir.), Nationalisms and Politics in Turkey. Political Islam, Kemalism and the Kurdish Issue, Londres, Routledge, Collection « Routledge Studies in Middle Eastern Politics », 2011, p. 182-196.
  • « Violences contre soi » in Olivier Fillieule, Lilian Mathieu et Cécile Péchu (dir.), Dictionnaire des mouvements sociaux, Paris, Presses de Science Po, 2009, p. 564-570.
  • « Violence Against the Self : The Case of a Kurdish non-Islamist Group », in Amélie Blom, Laetitia Bucaille et Luis Martinez (dir.), The Enigmaof Islamist Violence, Londres, Hurst, New-York, Columbia University Press, 2007, p. 105-120.
  • « Les répertoires du conflit kurde », in Gilles Dorronsoro (dir.), La Turquie conteste. Mobilisations sociales et régime sécuritaire, Paris,cnrs Éditions, 2005, p. 167-182.
  • Avec Elise Massicard. « Mobilisations transnationales et environnement politique. La dynamique des organisations kurdes et alévistes, entre Turquie et Europe », in Marie-Claude Blanc-Chaléard, Stéphane Dufoix et Patrick Weil (dir.), L’étranger en questions, Paris, Le Manuscrit, 2005, p. 401-430.
  • « Immigration et solidarités transnationales : l’engagement politique en exil », in Guillaume Devin (dir.), Les solidarités transnationales, Paris, L’Harmattan, Collection « Logiques politiques », 2004, p. 43-57.

Articles dans des revues sans comité de lecture


Recensions d’ouvrages

  • Özcan Yilmaz, La formation de la nation kurde en Turquie, (coll. « International, The Graduate Institute Publications », PUF, 2013. 254 p.), Canadian Journal of History / Annales canadiennes d’histoire, n°49, 2014, p. 326-328.
  • Lilian Mathieu, La démocratie protestataire : mouvements sociaux et politique en France aujourd’hui, (Paris, Presses de Science Po, 2011), Revue française de science politique, vol. 63, n°3-4, 2013, p. 719-720.
  • Joel Beinin et Frédéric Vairel (dir.), Social Movements, Mobilization, and Contestation in the Middle East and North Africa, Stanford, (Stanford University Press, 2011), Revue française de science politique, vol. 63, 2013, n°3-4, p. 726-727.
  • Isabelle Rigoni (dir.), Turquie : les milles visages, (Syllepse, 2000), Cahiers d’Etudes sur la Méditerranée Orientale et le monde Turco-Iranien (cemoti), n°34, 2002, p. 343-348.