CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Permanents > ILLOUZ Eva

ILLOUZ Eva

Directrice d’études - EHESS


Centre européen de sociologie et de science politique
CSE-EHESS
Bureau 5-29
54 boulevard Raspail
75006 Paris
Téléphone professionnel : 01 49 54 20 50


Thèmes de recherche

  • Sociologie de la culture
  • Histoire et sociologie des émotions
  • Sociologie du capitalisme
  • Influence des masse médias sur les comportements émotionnels

Enseignements


  • Les sentiments publics

Jeudi de 9 h à 13 h (bd Raspail 75006 Paris), les 1er et 22 février, 15 mars, 5 avril, 3 mai et mardi 12 juin 2018 de 16 h à 20 h.

La sphère publique n’est pas seulement le lieu de débat rationnel ainsi que le préconisait Habermas, mais le lieu de création et circulation de sentiments, émotions et affects. Les espaces politiques et urbains modernes sont caractérisés par des images, des histoires, des mythes et des réseaux sociaux qui invoquent ou génèrent des émotions. Les développements politiques récents indiquent que les démocraties contemporaines sont saturées d’affects. Comment ces affects sont produits dans la sphère publique ? Comment circulent-ils dans le lien social ? Imitation, contagion et imagination sont trois mécanismes fondamentaux pour comprendre ces processus.

Ce séminaire tentera de comprendre la formation de sentiments publics, ainsi que leur production par les médias sociaux et les industries médiatiques.

En savoir plus


  • Emodities : Comment les émotions sont devenues des marchandises

De 10 h à 16 h (salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris), les 25, 26 et 27 juin 2018 ; de 10 h à 13 h (salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris) et de 13 h à 18h (salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris) le 28 juin 2018

La culture capitaliste de la seconde moitié du XXe siècle se caractérise par une double tendance, d’apparence contradictoire. D’une part, elle a fait de la rationalité un ressort majeur de l’action humaine. D’autre part, loin de se traduire par un affaiblissement des émotions, cette culture semble au contraire s’être accompagnée d’une intensification sans précédent de la vie émotionnelle – ce dont témoignent, par exemple, l’orientation de la vie personnelle vers la réalisation de projets émotionnels, la légitimité grandissante des actions fondées sur l’émotion pure, la recherche de l’intensité et de la clarté émotionnelles.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, la vie amoureuse et l’épanouissement émotionnel sont devenus des objectifs et des préoccupations centraux de l’individu. Aussi apparaît-il important, étant donné la longue tradition philosophique et sociologique qui oppose rationalité et émotions, de montrer comment le capitalisme en est venu à attribuer à la vie émotionnelle un rôle central pour une individualité et une identité toujours plus rationnelles.

Ce séminaire tendra à montrer que ces deux dimensions du capitalisme s’articulent autour la notion de marchandise emotionelle. Les émotions ne sont pas seulement un ingrédient dans le processus d’emballage des marchandises : elles sont elles-mêmes – de manière bien plus significative – des réelles marchandises produites par divers marches (de la psyche, du loisir, des cadeaux). Ces marchés produisent des émotions en utilisant les trois modèles culturels les plus importants du moi : a) un idéal d’authenticité émotionnelle et de libération ; b) un idéal d’intimité affective et d’expression émotionnelle ; c) un idéal de connaissance émotionnelle de soi et d’auto-perfectionnement nécessaire à la santé mentale.

En savoir plus

Publications

Ouvrages

  • L’Âge de la régression. Collectif , préface de Heinrich Geiselberger (trad. Frédéric Joly (anglais et allemand) et Jean-Marie Saint-Lu (espagnol)), Paris, éditions premier parallèle, 13 avril 2017, 328 p.
  • Israel - Soziologische Essays, suhrkamp, 2015.
  • Hard Romance, Cinquante nuances de Grey et nous, Seuil, 2014.
  • -* Die neue Liebesordnung : Frauen, Männer und Shades of Grey, Suhrkamp, Berlin, 2013.
  • Why Love Hurts : A Sociological Explanation (publié d’abord en allemand : Warum Liebe weh tut. Suhrkamp, Berlin 2011.
  • Saving the Modern Soul : Therapy, Emotions, and the Culture of Self-Help/ the University of California Press, 2008.
  • Cold Intimacies : The Making of Emotional Capitalism, Polity Press, London. (Traduction espagnole : Intimidades congeladas, Buenos Aires/Madrid, Katz editores S.A, 2007).
  • Les sentiments du capitalisme, Seuil, 2006.