CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Doctorants > BERNARDIN Stève

BERNARDIN Stève

Doctorant en science politique

Centre européen de sociologie et de science politique
CRPS - Université Paris 1
14 rue Cujas
75005 Paris

Contact : bernardin.s@gmail.com


Thèse
La fabrique privée d’un problème public.
La sécurité routière entre industriels et assureurs aux Etats-Unis (années 1920 à 2000)

Directeur : Michel Offerlé, Professeur à l’ENS de Paris-Ulm

Thèse soutenue publiquement le 21 novembre 2014
Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité,
proposition de subvention pour la publication de la thèse,
et proposition à un prix solennel de thèse de doctorat

Composition du jury

Brigitte Gaïti, Professeur, Université Paris I Panthéon-Sorbonne (présidente)
Emmanuel Henry, Professeur, Université Paris Dauphine (rapporteur)
Sheila Jasanoff, Professeur, Université Harvard, School of Government (examinatrice)
Michel Offerlé, Professeur, Ecole Normale Supérieure de Paris (directeur de thèse)
Antoine Picon, Professeur, Ecole des Ponts et Université Harvard (rapporteur)

Résumé de la thèse : https://regulation.revues.org/sbernardin

Parcours

2015 : Post-doctorant au Laboratoire Techniques Territoires et Sociétés (LATTS, UMR 8134)
http://latts.fr/chercheur/steve-bernardin

2016 : Qualification aux fonctions de maître de conférences en sections 04 (Science politique), 11 (Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes), 19 (Sociologie, démographie), 22 (Histoire et civilisations) et 72 (Epistémologie, histoire des sciences et des techniques) du CNU.

2016 : Auditionné au concours de chargé de recherche du CNRS (section 40).

2016 : Auditionné pour des postes de maître de conférences à l’Institut d’Etudes Politiques de Rennes (classé 4e) et à l’Université Paris Dauphine (classé 2e).

Publications

Articles de revues à comité de lecture

  • « ’Taking the Problem to the People’. Traffic Safety from Public Relations to Political Theory », Technology and Culture, Johns Hopkins University Press, 56, 2, 2015, 420-439 (Revue de la Société Américaine d’Histoire des Techniques)
  • Avec Harrison Grafos. « Making the Automobile Safe for the World ? A Transnational Perspective on Car Safety Standards », 1958-1998, Entreprises et Histoire, 51, juin 2008, 69-87.

Chapitres d’ouvrages collectifs

  • « Mobilités, mobilisations et contre-mobilisations : l’ordre politique en questions », in Mathieu Flonneau, Léonard Laborie et Arnaud Passalacqua (dir.), Transports et démocratie. Une approche historique des enjeux politiques de la mobilité, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2014, 151-152.
  • « La matrice de Haddon. Un outil de rapprochement forcé entre industrie et administration aux Etats-Unis », in Laurent Carnis et Dominique Mignot (dir.), Pour une économie de la sécurité routière. Emergence d’une approche pour l’élaboration des politiques publiques, Paris, Economica, 2012, 25-37.
  • « De la sécurité routière à la santé publique. Une réforme discrète de l’administration fédérale aux Etats-Unis », in Mathieu Flonneau et Vincent Guigueno (dir.), De l’histoire des transports à l’histoire de la mobilité ? Etat des lieux, enjeux et perspectives de recherche, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, 141-157
  • « La protection du consommateur aux Etats-Unis. De la critique du marché à l’engagement politique », in Mathieu Flonneau (dir.), Automobile. Les cartes du désamour, Paris, Descartes & Cie, 2009, 105-115
  • « La production de statistiques comme vecteur de légitimité. Le ’National Safety Council’ et la lutte contre les accidents automobiles », in Michèle Guilbot (dir.), L’accident de la route. Comprendre pour mieux agir, Arcueil, Les Collections de l’Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité (INRETS), 2006, 53-77.

Notice de dictionnaire

  • Avec Harrison Grafos, « Car Safety Standards », in Akira Iriye and Pierre-Yves Saunier (ed.), Dictionary of Transnational History, London, Palgrave Macmillan, 2009, 120-122

Comptes-rendus d’ouvrages ou de thèses

  • « La fabrique privée d’un problème public. La sécurité routière entre industriels et assureurs aux Etats-Unis (présentation de thèse) », Revue de la régulation. Capitalisme, institutions, pouvoirs, Maison des Sciences de l’Homme de Paris-Nord, 17, 2015 (en ligne)
  • « La fabrique privée d’un problème public. La sécurité routière entre industriels et assureurs aux Etats-Unis (compte-rendu de thèse) », Revue Française de Socio-Economie, 2, Hors-série, 2015, 316-316
  • -* Recension de l’ouvrage de David Blanke, Hell on Wheels. The Promise and Peril of America’s Car Culture, 1900-1940, (Lawrence, University Press of Kansas, 2007), Journal of Interdisciplinary History, MIT Press, 39, 4, Spring 2009, 614-615

Articles de revues sans comité de lecture

  • « Matériaux pour une histoire de l’environnement : la mémoire des risques naturels », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 4, 2008, 6-7.
  • « Compter autrement. Mouvements sociaux et réforme des pratiques statistiques dans les années 1960 aux Etats-Unis », Courrier des statistiques. Revue de l’INSEE, 123, 2008, 31-34
  • Avec Scott Falb. « Les limitations de vitesse comme affaire d’Etats. Retour sur l’expérience américaine, 1973-1995 », Population et Sociétés. Bulletin scientifique de l’INED, 434, 2007, 3-3

Publication d’entretiens

  • « De l’histoire de l’immigration à l’histoire de l’environnement ? Entretien avec Geneviève Massard-Guilbaud, Directrice d’études à l’EHESS », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 14, 2015, 134-153
  • « Au cœur des politiques de l’Architecture. Entretien avec Florence Contenay, Ancienne directrice de l’Institut Français d’Architecture », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 13, 2014, 164-179
  • « L’invention de l’Environnement. Entretien avec Florian Charvolin, Chargé de recherche CNRS au Centre Max Weber (UMR CNRS 5283) », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 12, 2013, 152-167
  • « Aux sources des politiques de l’eau. Entretien avec Bernard Barraqué, Directeur de recherche CNRS au CIRED (UMR CNRS 8568) », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 11, 2012, 158-173.
  • « Pour une histoire sociale des politiques de la ville. Entretien avec Thibault Tellier, Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Lille III », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 10, 2011, 122-133.
  • « Quand l’urbanisme rencontre la sociologie. Entretien avec Anne Querrien, Ancienne directrice de la rédaction des ’’Annales de la Recherche Urbaine’’ », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 9, 2010, 206-218.
  • « Du corps à l’âme des Ponts et Chaussées. Entretien avec Antoine Picon, Professeur d’histoire des techniques à l’Université Harvard et à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 8, 2010, 192-201.
  • « L’économie politique des grands réseaux techniques. Entretien croisé avec François Caron, Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris IV, et Gabriel Dupuy, Professeur d’urbanisme et d’aménagement à l’Université Paris I », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 7, 2009, 160-178.
  • « De la corvée aux travaux publics de l’Etat. Entretien avec André Guillerme, Professeur d’histoire des techniques au Conservatoire National des Arts et Métiers », Pour mémoire. Revue du comité d’histoire du ministère de l’Ecologie, 6, 2009, 146-152.

Organisation de colloque

Co-organisateur du colloque international « Croisades privées et problèmes publics. L’héritage sociologique de Joseph Gusfield », Université Paris-Dauphine et Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris, 23-24 novembre 2015

Argument : Joseph Gusfield développe une lecture originale des problèmes publics, attentive à la production de sens autant qu’aux rapports de force qui l’accompagnent. Ce colloque, initié peu après la nouvelle de son décès, vise à en débattre de manière collective. Il doit amener à expliciter des usages contrastés de ses écrits, en sociologie de l’action publique, comme en anthropologie des sciences ou en sociologie de l’Etat. Il doit aussi permettre de revenir sur des pistes de recherche encore méconnues en France, en lien avec des écrits encore non traduits de Gusfield.

Pour en savoir plus

Communications récentes

  • « ’Gusfield... ? Ah oui, je le fais lire à mes licences !’ Retour sur l’œuvre d’un sociologue paradoxalement sur-exploité et sous-estimé en France », Introduction scientifique du Colloque international « Croisades privées et problèmes publics. L’héritage sociologique de Joseph Gusfield », Université Paris Dauphine, 23 novembre 2015
  • « Des experts ’achetés’ aux chercheurs ’engagés’. L’épidémiologie des accidents entre calcul économique et militantisme scientifique », Session 6 (animée par Corinne Delmas) du Réseau Thématique 27 « Sociologie des intellectuels et de l’expertise », Congrès de l’Association Française de Sociologie (AFS), Saint-Quentin-en-Yvelines, 2 juillet 2015
  • « ’On the road with Joe’. Apports et limites d’une approche dramaturgique des problèmes publics », Module Transversal 5 « Explorer les logiques narratives de l’action publique » (animé par Jean-Gabriel Contamin, Thomas Lindemann et Philippe Zittoun), Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), Aix-en-Provence, 24 juin 2015
  • « La critique au service de l’institution ? Une expérience d’administration de la recherche au ministère de l’Ecologie », Rencontres (animées par Egizio Valceschini) du comité d’histoire de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), Paris, 6 mai 2015
  • « Des entrepreneurs aux entrepreneurs de morale. Les constructeurs automobiles face aux accidents de la circulation aux Etats-Unis », Séminaire doctoral de Sciences Po (animé par Romain Bertrand et Philippe Bezes), Paris, 10 mars 2015
  • « La carte des points noirs. De l’argument scientifique à l’instrument politique », Séminaire du Groupe Transversal « Risques » du Labex « Futurs Urbains » (animé par Valérie November et Bruno Barroca), Marne-la-Vallée, 3 mars 2015
  • « De l’argument d’autorité à l’expertise “de proximité”. Industriels et ingénieurs face au développement de l’automobile de masse aux Etats-Unis », Séminaire de l’unité « Risques, Travail, Marchés, Etat » (animé par Laure Bonnaud) de l’INRA, Ivry, 2 mars 2015
  • « La “Science” contre l’expertise. Une légitimation de l’autorité savante des assureurs aux Etats-Unis », Séminaire « sociologie des élites » (animé par Sylvain Laurens), Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris, 2 février 2015
  • « De la boîte noire de l’expertise à sa “promotion”. L’épidémiologie des accidents entre savants et assureurs », Journée d’étude « Expertise scientifique et Science studies » (organisée par Emmanuel Henry), Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales (IRISSO), Université Paris Dauphine, Paris, 18 décembre 2014
  • « Le statisticien, le policier et le médecin. Une ethnographie de la production des données d’accidents aux Etats-Unis », Journée d’étude « Objectiver la sécurité routière » (organisée par Mathieu Flonneau), Institut des Sciences de la Communication (ISCC) du CNRS, Paris, 11 décembre 2014
  • Avec Emilien Julliard, présentation des travaux d’Eve Chiapello (EHESS), en présence de l’auteur, Séminaire du Groupe de Recherches Interdisciplinaires sur le Politique (GRIP, animé par Michel Offerlé), ENS, 29 novembre 2014