CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Doctorants > TRAORE Laure

TRAORE Laure

Doctorante CRPS

CESSP-CRPS
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
14 rue Cujas
75005 Paris

Contact : laure.traore(at)univ-paris1.fr


Thèse
Les partis politiques et les campagnes électorales à Bamako dans un contexte de (post)crise.

Directrice : Johanna Siméant


Résumé de la thèse

Cette thèse étudie les partis politiques et les campagnes électorales qu’ils ont menées lors des élections présidentielles et législatives de 2013 dans la capitale malienne, Bamako. Elle se concentre sur une ethnographie des campagnes électorales, une sociologie du militantisme, des mobilisations électorales et des partis politiques. Elle s’intéresse également au fonctionnement de ces derniers (profil et sélection des candidats, stratégies de campagne selon le type d’élection et le mode de scrutin, fonctionnement des équipes de campagne), à ses rapports avec les électeurs ainsi qu’avec l’Etat.
Après avoir travaillé, dans le cadre du master, sur le coup d’Etat de mars 2012 et la crise dans laquelle il s’inscrit, cette recherche sur les élections de 2013 vise à s’interroger sur les routines et les transformations du jeu politique malien, ainsi que le renouvellement ou non de la classe politique dans un contexte de (post)crise. Nous tentons notamment de répondre aux questions suivantes : qu’est-ce qu’un parti politique aujourd’hui au Mali ? Que signifie y être militant ? Qu’est-ce qu’une campagne électorale urbaine en contexte de crise ?

Thèmes de recherche

  • Elections
  • Campagnes électorales
  • Partis politiques
  • Mali
  • Crise politique
  • Mobilisations électorales
  • Engagement partisan

Formation

  • 2012- Master recherche en Science politique, option Etudes africaines, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • 2011- Echange universitaire avec Columbia University, en partenariat avec Université Paris 1, African Studies Joint Program
  • 2010- Diplôme d’Etudes juridiques internationales, Université Paris 2 Panthéon-Assas, Institut des Hautes Etudes Internationales
  • 2010- Licence Langues, cultures et sociétés d’Afrique, mention Mandingue, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO)
  • 2008- Licence Administration et échanges internationaux, mention Commerce et affaires internationales, Université Paris 12 Val de Marne

Publications

  • « Mann, Gregory, From empires to NGOs in the West African Sahel. The road to nongovernmentality », Politique Africaine, vol.4, n.140, 2015, pp.173-174
  • (avec Julien Gavelle et Johanna Siméant) « Le court terme de la légitimité : Prises de position, rumeurs et perceptions entre janvier et septembre 2012 à Bamako », Politique Africaine, n.130, juin 2013
  • (avec Johanna Siméant) « Mali : Le putsch et le Nord vus de Bamako », Les Dossiers du CERI, octobre 2012

Communications

  • « Party management of non-partisan activists in electoral campaigns. The case of URD, Mali, 2013 », 6th European Conference on African Studies (ECAS), Paris, Université Paris 1, 8-10 juillet 2015
  • « La sélection des candidats aux élections présidentielles et législatives de 2013 à Bamako », ST 21, 6e Congrès des associations francophones de science politiques (COSPOF), Lausanne (Suisse), Institut d’Etudes politiques, historiques et internationales, Université de Lausanne, 5-7 février 2015
  • « Presidential and legislative electoral campaigns in Bamako 2013. The persistence of personalized political ties », Workshop : Challenges to democratisation and peace-building in Africa : the case of Mali, Duisburg (Allemagne), Center for Global Cooperation Research, 12 décembre 2014
  • « Political and electoral mobilization in Bamako 2013-2014. Routines and discontinuities of the political and social order in today’s Mali », African Studies Association (ASA), 57th Annual Meeting, Indianapolis, 19-23 novembre 2014.
  • « Faire campagne à Bamako. La personnalisation du lien politique comme forme de mobilisation électorale lors des élections présidentielles et législatives de 2013 », 3es Rencontres des Etudes Africaines en France (REAF), Bordeaux, IEP Bordeaux, 30 juin-3 juillet 2014.
  • « Les listes hétérogènes : une stratégie de campagne aux élections législatives à Bamako en 2013 », Journée d’étude de l’Association des groupes de recherche universitaires sur les municipales (AGRUM), Paris, Université Paris 1, 12 juin 2014

Enseignement

  • Sociologie de l’Etat (TD, L3 et L2 Science politique, Université Paris 13, 2014-2015, 2015-2016, semestre 2, 2x15 heures ; 2 groupes)
  • Problèmes sociaux et politiques contemporains (TD, L3 AES, Université Paris 13, 2014-2015, 2015-2016, semestre 2, 25 heures, 1 groupe)
  • Forces politiques et sociales (TD, L2 Science politique, Université Paris 1, 2015-2016, semestre 1, 18 heures, 1 groupe)
  • Techniques documentaires (TD, L1 Bi-licence histoire-science politique, Université Paris 1, 2015-2016, semestre 1, 2x18 heures, 2 groupes)

Animation de la recherche

  • Membre du comité d’organisation des journées d’études : « Les élections municipales de mars 2014 : retour sur enquête », Paris, Université Paris 1 et EHESS, 9-10 Avril 2015
  • Membre du comité d’organisation du colloque international : « 2e Rencontre des Jeunes Chercheur.e.s en Etudes Africaines (JCEA) », Paris, Sciences Po Paris- EHESS- Université Paris 1, 3-4 octobre 2014.

Participation à des projets collectifs

  • Enquête collective sur les méthodes d’enseignement de la sociologie à l’université en France, menée par des doctorants du CESSP, [en cours]
  • Groupe de recherche universitaire « Mali Elections 2013 : citoyenneté, participation, mobilisation », 2013-2014 [études de terrain, organisation de panels aux colloques internationaux REAF 2014 et ASA 2014]
  • Projet ANR- Economie politique de la migration internationale (Polecomi) – UMR DIAL, IRD et Université Paris-Dauphine, 2013-2014 [missions de recherche]

Engagements scientifiques

  • Représentante des doctorants CRPS au laboratoire CESSP (avec Natalia Frozel Barros, Anne Bellon, Modestos Siotos) 2016-2018
  • Membre et co-organisatrice du Groupement d’Initiatives et de Recherches sur l’Afrique (GIRAF) des doctorants de l’Université Paris 1