CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Permanents > PROTEAU Laurence

PROTEAU Laurence

Maître de conférences en sociologie, Université de Picardie Jules-Verne

Centre européen en sociologie et en science politique
CSE-EHESS
Bureau 508
190-198 avenue de France
75013 Paris

Tél. : 01 49 54 22 80

Contact : laurenceproteau@yahoo.fr


Thèmes de recherche

  • Sociologie de l’ordre. Institution et trajectoires : le cas de la police nationale
  • Conditions de travail et styles de vie des ouvriers en milieu rural

Responsabilités scientifiques

  • Membre du secrétariat de rédaction de la revue Sociétés contemporaines.
  • Membre du comité scientifique des Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs

Enseignement

Coordination de dossiers de revues

  • Coordonné par Laurence Proteau, « Interrogatoire », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 178, juin 2009 .
  • Coordonné par Laurence Proteau et Geneviève Pruvost, « Se distinguer dans les métiers d’ordre », Sociétés contemporaines, n° 72, décembre 2008.
  • Coordonné par Etienne Gérard et Laurence Proteau, « Ecole et “jeunes” dans les médias du Sud », Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, n° 1, mai 2002.

Publications

Ouvrages

  • [Dir.]. Laurence Proteau et Christel Coton. Les paradoxes de l’écriture. Sociologie des écrits professionnels dans les institutions d’encadrements, Rennes, PUR, coll. « Le sens social », 2012, 260 p.
  • Laurence Proteau. Passions scolaires en Côte d’Ivoire. Ecole, Etat et société, Paris, Karthala, coll. « Hommes et sociétés », 2002, 385 p.

Articles et chapitres d’ouvrages collectifs

  • « Architecture physique et cadre symbolique. Etre et paraître policier » In M. Quijoux (dir.), Bourdieu et le travail, Paris, PUR, 2015, pp. 289-305.
  • Avec Lemaire (E.). « Compter pour compter‪. Les manifestations pratiques de savoirs criminologiques dans les instances locales de sécurité », Cultures & Conflits, 2/2014, n° 94-95-96, pp. 43-64.
  • Avec Christel Coton. « La division sociale du travail d’écriture », in Christel Coton et Laurence Proteau (dir.), Les paradoxes de l’écriture. Sociologie des écrits professionnels dans les institutions d’encadrements, Rennes, PUR, coll. « Le sens social », 2012 pp. 9-15.
  • « A la croisée des fichiers : élève ou délinquant », in R. Bodin (dir.), Les métamorphoses du contrôle social, Paris, La Dispute, 2012, pp. 189-201.
  • « Scribe ou scribouillard. Les ambivalences de l’écriture dans la division du travail policier », in Christel Coton et Laurence Proteau (dir.), Les paradoxes de l’écriture. Sociologie des écrits professionnels dans les institutions d’encadrements, Rennes, PUR, coll. « Le sens social », pp. 41-64.
  • « Interrogatoire, forme élémentaire de classification », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 178, juin 2009.
  • « L’économie de la preuve en pratique. Les catégories de l’entendement policier », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 178, juin 2009.
  • Avec Pruvost (G.), « Se distinguer dans les métiers d’ordre (armée, police, prison, sécurité privé) », Sociétés contemporaines, n° 72, décembre 2008, pp. 7-14.
  • Avec Le Caisne (L.), « La volonté de savoir sociologique à l’épreuve du terrain ? De l’enchantement du commissariat au désenchantement de la prison », Sociétés contemporaines, n° 72, décembre 2008, pp. 125-149.
  • « Vision doctrinale et divisions pratiques : de quelques contradictions structurelles entre proximité et police », Journal des anthropologues, 2007, n° 108-109, pp. 249-277.
  • « (entretien réalisé par L. Bazin) – « De la “guerre scolaire” au conflit armé en Côte-d’Ivoire », Journal des anthropologues, n° 100-101, 2005, pp. 249-263.
  • « Nomenclature savante et classement profane : le codage de la catégorie socioprofessionnelle des parents d’élèves dans l’enseignement secondaire français », Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, Hors série n°1, juin, 2005, pp. 267-287.
  • « Aimé Césaire », In Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Paris, Edition de l’Atelier, 2004.
  • « Déscolarisation ou élimination non différée ? Les nouvelles techniques de résolution d’un ancien problème », in Dominique Glasman et Françoise Oeuvrard (dir.), La Déscolarisation, Paris, La Dispute, 2004, 360 p.
  • « L’invention d’une nouvelle catégorie de classement et d’action : la ’déscolarisation’, ses spécialistes et ses dispositifs », Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, n° 2, 2003, pp. 99-122.
  • « La rhétorique journalistique. A propos d’une ’crise’ scolaire en Côte-d’Ivoire », in Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, n°1, 2002, pp. 179-199.
  • Avec Etienne Gérard. « Les jeunes ’en mots’. Discours journalistiques et enjeux politiques en Afrique », in Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, n°1, 2002, pp. 7-15.
  • « Entre poétique et politique. Aimé Césaire et la négritude », Sociétés contemporaines, n° 44, 2001, pp. 15-39.
  • « Image sociale des déscolarisés dans la presse ivoirienne », in Cahiers ARES, n°1, 1999.
  • « Aimé Césaire », in Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Paris, Edition de l’Atelier, 1999.
  • « Itinéraires précaires et expériences singulières. La scolarisation féminine en Côte-d’Ivoire », in Lange Marie-France (dir.), L’école et les filles en Afrique, Paris, Karthala/ORSTOM, pp. 27-71, 1998.
  • « La ’reproduction en question’. Ecole, Université et mouvements sociaux en Côte-d’Ivoire », in Questions sensibles, Paris, PUF, coll. CURAPP, 1998, pp. 359-375.
  • « Dévoilement de l’illusion d’une promotion sociale pour tous par l’école : un moment critique », in Contamin B. et Memel-Fotê H. (dir.), Le modèle ivoirien en questions. Crises, ajustements, recompositions, Paris, Karthala/ORSTOM, 1997, pp. 635-653.
  • « École et société en Côté d’Ivoire. les enjeux des luttes scolaires (1960- 1994) », EHESS, thèse de doctorat de sociologie, 1996.
  • « Les grandes tendances de la scolarisation féminine en Côte-d’Ivoire :quelques repères statistiques », Bulletin du GIDIS-CI (Abidjan, ORSTOM/GIDIS-CI, coll. « Notes et Travaux », n° 9, avril, 1996, 57 p.
  • « Présence Africaine. Revue culturelle du monde noir », in J. Julliard et Michel Winock (dir.), Dictionnaire des intellectuels français, Paris, Seuil, pp. 915-917.
  • « Le champ scolaire abidjanais : stratégies éducatives des familles et itinéraires probables », in M.-F. Lange et J.-Y. Martin (dir.), Cahiers des sciences humaines (Bondy, ORSTOM), « Les stratégies éducatives en Afrique subsaharienne », vol. 31, n° 3, 1995, pp. 635-653.

Rapports

  • (Et al), « Les trajectoires sociales et scolaires des étudiants marocains en France : discours et pratiques », rapport pour le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Maroc, septembre 2003, 341 p.
  • (Et al), « L’espace social de la déscolarisation. Trajectoires invisibles et méconnaissances institutionnelles », rapport au Ministère de l’Éducation nationale et de la Recherche scientifique, juin 2002.
  • Avec Dominique Merllié et Charles Soulié. « De la profession du responsable à l’origine sociale des élèves. Étude méthodologique », Paris, DEP, MSH/CSEC, mai, 1997, 100 p.

Directions de thèse

Direction de thèse en cours

  • Co-direction de la thèse de doctorat en sociologie de Charlotte Delabie « Le patronat du Vimeu Industriel. De l’héritage familial au maintien des positions » (directrice : Tiphaine Bartélémy, professeure de sociologie, CURAPP)

Direction de thèse soutenue

  • Co-direction de la thèse de doctorat en sociologie d’Elodie Lemaire « Division du travail dans l’institution policière. Ethnographie d’un commissariat de Sécurité Publique », 2011, Université de Picardie (directeur : Frédéric Lebaron, CURAPP).