CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Permanents > LIGNIER Wilfried

LIGNIER Wilfried

Chargé de recherche, CNRS / Permanent Junior Researcher, CNRS


Adresse postale/address :
Centre européen de sociologie et de science politique
EHESS - Bureau A5-34
54 bd Raspail
75005 Paris

Contact mail/e-mail :
wilfried.lignier [at] cnrs.fr

[NB : English below]
Je suis chercheur au CNRS et membre du CESSP depuis 2012. Mes recherches concernent principalement deux thèmes : un thème principal, celui de l’enfance, entendue comme moment de sociogenèse des pratiques, structuré par des institutions et des stratégies de reproduction ; un thème secondaire, celui de la médicalisation, de l’appropriation des savoirs cliniques en société, en particulier dans le domaine de la santé mentale. A partir d’un travail associant historicisation, quantification, entretiens et observations, ma thèse (Université Paris 7, 2010) a porté sur l’identification psychologique des enfants dits « surdoués » en France, envisagée en relation avec la structure du système scolaire et du marché des soins psychiques, avec les dispositions et intérêts éducatifs des parents, et enfin avec les pratiques des enfants eux-mêmes. Par la suite, avec le Collectif Onze, j’ai travaillé, dans le cadre d’une grande enquête collective auprès de plusieurs tribunaux français, sur le devenir des enfants et des stratégies de reproduction lorsque il y a séparation des parents. Avec Julie Pagis, je me suis intéressé aux perceptions enfantines de l’ordre sociopolitique, à partir d’une enquête menée dans deux écoles élémentaires parisiennes. Depuis 2015, je travaille, d’une part, sur les conditions d’émergence de la psychologie clinique, à partir d’une enquête menée au Kenya ; et d’autre part, à partir d’observations ethnographiques en crèche, sur l’appropriation du monde matériel par de jeunes enfants (2-3 ans).


I am a permanent researcher (junior) at the National Center for Scientific Research (CNRS), and a member of the European Center for Sociology and Political Science (Paris). My research focuses on child socialization, notably the making of habituses during the early years of life, as structured by institutions and reproduction strategies. I am also interested in medicalization, and the social uses of clinical knowledge, notably psychology and cognitive science. My first work dealt with the social history, the institutional basis, and the contemporary practices of the so-called ‘gifted child’ label, in France (PhD dissertation, Paris Diderot University, 2010). Using archives, interviews, statistical surveys and ethnographic observations, I studied giftedness as a way of challenging the academic power on childhood, by using psychological authority. Since then, I have been involved in several individual or collective studies, all of them being related to children and childhood,. With the Collectif Onze, a group of young French sociologists, I have studied the effects of parental break-up on educational habits, reproduction strategies, and gendered division of educative labor (2010-2013). With my colleague Julie Pagis (CNRS, France), I have also engaged in a long-term empirical and theoretical reflection about the children perceptions of social order (2010-2017). Our aim was to understand how 6- to 11-year-old children from various social backgrounds perceived material and symbolic discrepancies between adult jobs, between their peers, or between political entities (political parties, political ideas, politicians). Recently, I have conducted an ethnographical study in a daycare center, with children aged 2- to 3-years-old. My research goal was to analyze their already contrasted relationships to objects, and the way they tried to appropriate them through physical and symbolical means (2015-pst). I have also initiated a comparative research in Kenya, about the present institutionalization of professional counseling (2015-pst).


Thèmes de recherche/Research topics

  • Sciences sociales de l’enfance/ Social sciences of childhood
  • Socialisations enfantines, sociogenèse des pratiques/ Childhood socialization, sociogenesis of practices
  • Stratégies d’éducation et de reproduction/ Education and reproduction strategies
  • Usages sociaux des savoirs cliniques/ Social use of clinical knowledge
  • Interface entre sciences sociales et sciences psychiques / Interface between social and psychological sciences

Responsabilité scientifique/Scientific commitment

  • Membre du comité de rédaction de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire (2012-)

Enseignements/Teaching

  • Séminaire Sciences sociales de l’enfance (ENS/EHESS) (2013-pst) [avec J. Pagis]
  • Séminaire Sciences sociales des sciences et des techniques (EHESS) (2017-pst) [avec A. Saint-Martin]

Publications

[Voir aussi ici/see also here ]

Ouvrages/Books

2017. (avec Julie Pagis), L’Enfance de l’ordre. Comment les enfants perçoivent le monde social, Paris, Seuil, coll. « Liber », 320 p.
2013. (avec le Collectif Onze). Au tribunal des couples. Enquête sur des affaires familiales, Paris, Odile Jacob, 306 p..
2012. La petite noblesse de l’intelligence. Une sociologie des enfants surdoués, Paris, La Découverte, coll. « Laboratoire des sciences sociales », 356 p.

Coordination de numéros de revue/Special Issues

2016. (avec Julien Bertrand, Christel Coton, Muriel Darmon, Sabrina Nouiri-Mangold, Paul Pasquali, Manuel Schotté). « Faire l’excellence », dossier spécial de la revue Sociétés contemporaines, n°102.
2014. (avec Julie Pagis). « Le dégoût des autres », dossier spécial de la revue Genèses, n°94.
2012. (avec Cédric Lomba et Nicolas Renahy). « Différencier les enfants », dossier spécial de la revue Politix, vol. 25, n°99.

Articles et chapitres d’ouvrage/Articles and book chapters

2017. (avec Julie Pagis). « “Left” vs. “Right” : How French Children Reconstruct the Political Field », American Behavioral Scientist, vol. 61, n°2, p. 167-185. english version available here
2017. « Surdoués (enfants) », in A. van Zanten et P. Rayou (dir.), Dictionnaire de l’éducation, PUF, Paris, p. 811-813.
2016. « Mesurer l’intelligence », in Christophe Charle et Laurent Jeanpierre, La Vie intellectuelle en France, XIXe-XXe siècle, Paris, Le Seuil.
2016. (avec le Collectif Onze). « Enquêter, écrire et publier en collectif », ethnographiques.org, n°32.
2016. (avec Paul Pasquali). « L’excellence décalée, ou comment subvertir l’institution scolaire sans en sortir », Sociétés contemporaines, n°102, p. 5-17.
2016. (avec Julien Bertrand, Christel Coton, Muriel Darmon, Sabrina Nouiri-Mangold, Paul Pasquali, Manuel Schotte). « Faire l’excellence [introduction au dossier] », Sociétés contemporaines, n°102, p. 19-44.
2015. « La nature humaine nous laisse tous indistincts » [Lecture critique de M. Bloch, L’Anthropologie et le défi cognitif, Odile Jacob, 2013], Genèses, n°100.
2015. « L’identification des enfants. Un concept utile pour l’analyse des primes socialisation », Sociologie, n°2, vol. 6, p.177-220.
2014. (avec Julie Pagis). « Le dégoût des autres » [introduction au dossier], Genèses, n°96, p. 2-8.
2014. (avec Julie Pagis). « Inimitiés enfantines. L’expression précoce des distances sociales », Genèses, n°96, p. 35-61.
2013. « Comment rester dominant ? Les classes supérieures face aux incertitudes de leur reproduction », Savoir/Agir, n°26, p. 51-56.
2013. « Les identités en pratiques » [Lecture critique de Vincent Descombes, Les embarras de l’identité, Gallimard, 2013], Genèses, n°92, p. 161-165.
2013. « La psychiatrie au risque des réductions » [Lecture critique d’I. Coutant, Troubles en psychiatrie, La Dispute, 2013], Genèses, n°92, p. 172-176.
2013. « Implications ethnographiques » [introduction au dossier], Genèses, n°90, p. 2-6.
2013. (avec Nicolas Mariot). « Où trouver les moyens de penser ? Une lecture sociologique de la psychologie culturelle », in Bruno Ambroise et Christiane Chauviré (dir.), Le mental et le social, Paris, éditions de l’EHESS, coll. « Raisons pratiques », p. 191-214.
2012. (avec Cédric Lomba et Nicolas Renahy) « La différenciation sociale des enfants » [introduction au dossier spécial], Politix, vol. 25, n°99, p. 9-20.
2012. (avec Julie Pagis). « Quand les enfants parlent l’ordre social. Enquête sur les classements et jugements enfantins », Politix, vol. 25, n°99, p. 21-47. english version available here
2011. « La cause de l’intelligence. Comment la supériorité intellectuelle enfantine est devenue une catégorie de l’action publique d’éducation en France (1971-2005) », Politix, vol. 24, n°94, p. 179-201.
2010. « Comment pratiquer la critique des institutions ? » [à propos de De la critique (2009) de Luc Boltanski], Critique, n°756, mai, p. 421-434.
2010. « Des chambres intelligentes ? Un regard sociologique sur l’espace personnel des enfants dits « intellectuellement précoces » », in Isabelle Danic, Olivier David et Sandrine Depeau (dir.), Enfants et jeunes dans les espaces du quotidien, Rennes, PUR, p. 119-128.
2010. « L’intelligence investie par les familles. Le diagnostic de “précocité intellectuelle“ entre dispositions éducatives et perspectives scolaires », Sociétés contemporaines, n°79, p. 97-119. english version available here
2009. « Comment la question des enfants ’surdoués’ est-elle devenue scientifiquement sérieuse en France (1971-2007) ? », Quaderni, n°68, p. 87-90.
2009. « Le rôle des enfants dits ’surdoués’ dans l’élaboration de leurs compétences », Construction intra/intersubjective des connaissances et du sujet connaissant, Genève, Service de la Recherche en Education, coll. « Cahiers », p. 557-563.
2008. « La barrière de l’âge. Conditions de l’observation participante avec des enfants », Genèses, n°73, p. 20-36.
2007. « L’autonomie enfantine à l’épreuve des ’surdoués’. Contribution ethnographique à une approche sociale de l’enfance », L’homme et la société, n°165-166, p. 205-221.