CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Actualités

Les 18-19 juin 2018 - Colloque : « Que veut dire autonomie aujourd’hui ? Genèses et usages d’un nouvel impératif d’action publique »

mis à jour le 14 juin

Amphithéâtre Dupuis
9 rue Malher - Paris 4e

Le colloque est ouvert à tou.te.s. Pour des raisons de contrôle à l’entrée, l’inscription est toutefois obligatoire via le lien suivant : https://framaforms.org/inscription-colloque-autonomie-2018-1527691241.

organisées avec le soutien de l’Ecole doctorale de science politique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et du CESSP UMR8209-CNRS

Ce colloque propose de se centrer sur la genèse et les usages de la notion d’autonomie. Qu’elle soit évoquée dans le cadre de politiques sociales, des politiques de la ville, de l’enseignement supérieur, des réformes de l’État ou encore des politiques territoriales, l’autonomie émerge comme un nouvel impératif de l’action publique. Tantôt ressource pour les acteurs, ou objectif pour les politiques néolibérales, elle peut être autant une notion à visée émancipatrice que managériale. Or ce nouveau mot d’ordre, politique et bureaucratique, est encore peu questionné par les sciences sociales.

A partir d’approches issues de la sociologie de l’action publique, de la sociologie des professions ou plus largement de la sociologie de la domination, ce colloque entend questionner les genèses, les usages et les appropriations de l’autonomie, en tant que nouvel impératif politique et catégorie d’action publique. Les approches empiriques réunies permettent d’explorer les instruments et les outils sur lesquels s’appuie la diffusion de ce mot d’ordre et d’interroger les usages différenciés et parfois contradictoires qui en sont faits par les différents groupes d’acteurs qui emploient, revendiquent, ou au contraire dénoncent l’autonomie et les conditions de sa mise en œuvre.

*****

Affiche

Programme

Lundi 18 juin - Amphithéâtre Dupuis, Centre Malher, 9 rue Malher, 75004 Paris

9h : Accueil & petit déjeuner
9h30 : Introduction - Morgane Hauguel, Clément Lescloupé, Guillaume Petit, Delphine Raccurt (CESSP)
10h00 : L’agent et ses publics. Représentations politiques et administratives de l’être autonome

  • Présidence : Evélia Mayenga, Guillaume Petit
  • Discussion : Frédéric Pierru
  • Lila Le Trividic Harrache (Arènes), « Dans les plis de l’autonomie des établissements. Gestion des “cas d’élève“ et reconfiguration des rapports de pouvoirs au lycée »
  • Loréna Clément (LAVUE) « Repenser la relation entrepreneuriat/autonomie par l’accompagnement à la création d’activité dans les quartiers prioritaires »
  • Christophe Trombert (Centre Max Weber) « Les tournures pronominales réfléchies dans le champ du travail social et de l’insertion, un marqueur langagier des conceptions pratiques de l’autonomie chez les professionnels du social »

12h00-13h30 : Déjeuner
13h30 – 15h30  : Ce que l’autonomie fait aux professions et au travail

  • Présidence : Evélia Mayenga, Bérangère Rocalve
  • Discussion : Patrick Bruneteaux
  • Sophie Dessein et Lilian Lahieyte (CESSP), « Travailleuses du social, enjeux d’autonomie et dynamique du genre »
  • Camille Giraudon (Arènes), « Une mise en autonomie aux couleurs de la “personnalisation“ : la réforme des lycées comme reconfiguration des rapports de et au travail »
  • Luc Sigalo Santos (IRISSO), « L’injonction à l’autonomie des artistes allocataires du RSA. Du salut professionnel des créateurs au salut budgétaire de l’État social »

15h30 – 15h45 : Pause café
15h45 – 17h45 : Les professionnels de l’autonomie : vivre de et pour un nouvel impératif d’action publique

  • Présidence : Clément Lescloupé, Guillaume Petit
  • Discussion : Sarah Abdelnour
  • Alexandre Vayer (Centre Max Weber) « Les entrepreneurs de « l’esprit d’entreprendre ». Des professionnels du secteur associatif entre socialisation à l’autonomie en milieu scolaire et entrepreneuriat de soi. »
  • Tatiana De Feraudy (CESSP) « Les civic tech : des outils pour la production d’un citoyen autonome et responsable ? »
  • Clément Petitjean (Laboratoires Printemps et HDEA) « Une mise en autonomie par le bas ? Le community organizing aux États-Unis au regard des pratiques professionnelles des community organizers »

Mardi 19 juin - Amphithéâtre Dupuis, Centre Malher, 9 rue Malher, 75004 Paris

9 h 30 : Accueil & petit déjeuner
10h00-12h00 : L’autonomie sous l’aile de l’État

  • Présidence : Morgane Hauguel, Pierre Mayance
  • Discussion : Matthieu Hély
  • Romain Blancaneaux (Centre Émile Durkheim) « L’autonomie face au marché. Apparition et dilution d’une norme marchande autogérée : l’Appelation d’Origine Contrôlée (AOC) »
  • Mailys Mangin (CERAPS) « Questions de « gouvernance ». Comment enquêter sur la fragmentation de l’action publique internationale ? »
  • Juliette Fontaine (CESSP) « Penser l’autonomie en régime autoritaire – La gestion de la pénurie scolaire sous Vichy déléguée au Secours national »

12h00-13h30 : Déjeuner
13h30-15h00 : Les corps d’État face à l’injonction d’autonomie

  • Présidence : Thomas Lépinay, Delphine Raccurt
  • Discussion : Pierre-Yves Baudot
  • Olivier Quéré (Triangle) et Natacha Gally (CERSA), « Où sont les cadres ? L’introuvable autonomie des corps d’encadrement généralistes de la fonction publique d’État »
  • Mathieu Uhel (ESO), « L’“autonomie“ contre l’émancipation à l’Université »

15h00 – 15h30 : Pause café

15h30 – 16h15 : Conclusion - Thomas Lépinay, Pierre Mayance, Evélia Mayenga, Bérangère Rocalve (CESSP)

* * *

Comité d’organisation :

Morgane Hauguel, Thomas Lépinay, Clément Lescloupé, Pierre Mayance, Evélia Mayenga, Delphine Raccurt, Bérangère Rocalve, doctorant.e.s en science politique, CESSP (CNRS : UMR8209), Université Paris 1 ; Guillaume Petit, docteur en science politique, CESSP (CNRS : UMR8209), Université Paris 1

Comité scientifique :

Sarah Abdelnour, Maîtresse de conférences en sociologie, IRISSO (CNRS : UMR 7170), Université Paris Dauphine,
Pierre-Yves Baudot, Professeur de science politique,CURAPP-ESS (CNRS : UMR 7319), Université de Picardie Jules Verne, Patrick Bruneteaux, Chargé de recherche HDR au CNRS, CESSP (CNRS : UMR8209), Université Paris 1
Sophie Divay, Maîtresse de conférences en sociologie, CEREP (EA 4692), Université de Reims Champagne-Ardenne
Delphine Dulong, Maîtresse de conférences en science politique, CESSP (CNRS : UMR8209), Université Paris 1
Brigitte Gaïti, Professeure de science politique, CESSP (CNRS : UMR8209), Université Paris 1
Mathieu Hély, Professeur de sociologie, Printemps (CNRS : UMR 8085), Université Versailles Saint-Quentin
Frédéric Pierru, Chargé de recherche au CNRS, CERAPS (CNRS : UMR8026), Université de Lille 2
Delphine Serre, Professeure de sociologie, Cerlis (CNRS : 8070), Université Paris Descartes