CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Publications > Revues et collections

2014

mis à jour le 12 octobre 2015


Varia
Julien Duval et Dominique Marchetti (sous la direction)
Actes de la recherche en sciences sociales, n°205, décembre 2014, 140 p.
ISBN : 9782021180862

Avec ce numéro, la revue Actes de la recherche en sciences sociales déroge, comme elle le fait quelquefois, au principe du numéro thématique pour proposer une sélection de contributions qu’elle souhaite porter à la connaissance de ses lecteurs. C’est le cas, pour ce numéro, d’un entretien inédit avec Norbert Elias où ce sociologue majeur revient sur ses années de formation et son rapport à la France, mais aussi de la réflexion d’un chercheur sur l’un de ses « échecs », une enquête qu’il a dû abandonner. Le numéro propose parallèlement une série d’articles de recherche soulevant des questions générales d’actualité.
L’intégralité du numéro est en accès libre



Dossier : La fabrique européenne des politiques de réconciliation
Laure Neumayer et Cécile Jouhanneau.
Revue d’Etudes comparatives Est-Ouest, vol. 45, n° 3-4, décembre 2014.
ISSN : 0338-0599

L’effondrement des régimes de type soviétique et la réévaluation des histories nationales dans les pays postsocialistes, ainsi que la réouverture de certains dossiers historiques restés clos pendant la guerre froide, ont suscité une résurgence des conflits d’interprétation du passé dans de nombreuses sociétés européennes depuis les années 1990.
Lire la suite



Antoine Vauchez et Antoine Megie.
Dossier : Crises, crise et crisologie européenne
Politique européenne, vol. 2, n°44, octobre 2014, l’Harmattan, 210 p.
ISBN : 9782343044729

Qui pourrait aujourd’hui encore en douter ? L’Europe est entrée en crise. L’accumulation de chiffres, de rapports et de colloques en donne un aperçu presque quotidien et forme un inventaire sans concession des multiples « échecs », « déclins », « dysfonctionnements », et autres dérives qui caractérisent désormais l’Union européenne (UE). Jusqu’ici l’UE apparaissait comme l’acteur qui allait au chevet des pays en crise, la voila désormais qualifiée elle-même « d’homme malade de l’Europe ». Cette crise européenne est multiforme semble-t-il si l’on suit la très grande variété des significations qui semble s’attacher à la notion.
L’intégralité du numéro est en accès libre



Wilfried Lignier et Julie Pagis.
Dossier : Le dégoût des autres
Genèses, vol. 3, N°96, septembre 2014, 192 P.
ISBN : 9782701189918

La mauvaise surprise d’une façon de parler, l’antipathie pour un collègue désagréable, le haut-le-cœur causé par la simple odeur d’un voisin, la détestation de la famille de son conjoint, la répugnance récurrente pour tels clients, pour tels usagers avec lesquels il faut pourtant bien interagir au jour le jour : petites et grandes haines sociales occupent et structurent le temps court comme le temps long de la vie quotidienne, dans une mesure sans doute plus importante que ne le laisse penser la plupart des descriptions des sciences sociales.
L’intégralité du numéro est en accès libre



Brigitte Gaïti, Vincent Gayon et Benjamin Lemoine (sous la direction)
Dossier : Mise en ordre de l’économie
Politix, vol. 1, n° 105, De Boeck Supérieur, août 2014, 238 p.
ISBN : 9782804187545

Les attaques spéculatives contre les dettes publiques européennes et les incertitudes pesant sur l’avenir des économies et des systèmes de protection sociale des pays de l’OCDE constituent des signes manifestes des instabilités du capitalisme financiarisé. Ces phénomènes ont pu mener à la conclusion que les politiques économiques, financières et monétaires sont sujettes au désordre et au délitement. Pourtant, les institutions qui produisent et soutiennent ces politiques se caractérisent par une inertie et une capacité de résilience étonnantes, tant dans leurs personnels que dans les doctrines et instruments d’action déployés. Les sciences sociales du politique sont particulièrement bien armées pour analyser ce paradoxe apparent.
L’intégralité du numéro est en accès libre



Dominique Marchetti (sous la direction)
Dossier : Economie de l’information et information économique
Economia, n°21, juillet 2014.

Malgré l’ampleur de ses enjeux, l’information ne fait pas l’objet de nombreux travaux en sciences humaines et sociales. La littérature existante relève non seulement de réflexions générales sans travail de terrain, mais elle porte aussi essentiellement sur les grands pays d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du Nord. le développement d’Internet, et la domination des analyses faisant de ce nouvel outil technologique un remède « démocratique » contre les maux des systèmes politico-médiatiques existants, a contribué encore plus à complexifier les débats et les enjeux. La croyance dans les révolutions Facebook en 2011 est venue en apporter une nouvelle preuve.
L’intégralité du numéro est en accès libre



Olivier Nay, Nicolas Lemay-Hébert, Sonja Grimm (sous la direction)
Dossier : Fragile States between Power and Knowledge
Third World Quarterly, 35 (2), mars 2014, 152 p.
ISBN 0143-6597

This book investigates the emergence, the dissemination and the reception of the notion of ‘state fragility’. It analyses the process of conceptualisation, examining how the ‘fragile states’ concept was framed by policy makers to describe reality in accordance with their priorities in the fields of development and security. Contributors investigate the instrumental use of the ‘state fragility’ label in the legitimisation of Western policy interventions in countries facing violence and profound poverty.
Lire la suite



Gisèle Sapiro, Christophe Charle, Franck Poupeau, Sébastien Roux (sous la direction)
Dossier : Raison d’Etat
Actes de la recherche en sciences sociales, n°201-202, mars 2014, 128 p.
ISBN : 9782021153798

La publication des Cours que Pierre Bourdieu a donnés au Collège de France entre 1989 et 1992 sur l’État a permis de dresser un bilan des recherches consacrées à cet objet. La journée d’étude organisée au Collège de France le 23 janvier 2012, à l’occasion de la parution du premier volume de ses enseignements et du dixième anniversaire de sa mort prématurée, a souligné la vivacité des enquêtes et analyses qui se sont développées depuis, en France comme à l’étranger, en science politique, histoire, anthropologie, ou en sociologie. Ce numéro, en grande partie issu de cet événement, s’inscrit dans la continuité de ce renouveau intellectuel.
L’intégralité du numéro est en accès libre



Nicolas Mariot, François Buton, André Loez et Philippe Olivera (sous la direction)
Dossier : L’ordinaire de la guerre, Marseille.
Revue Agone, Histoire, politique et sociologie, n°53, mars 2014, 221 p.
ISBN : 9782748902037

Ce numéro est conçu en réaction aux postures, souvent esthétisantes, par lesquelles l’objet guerrier est trop souvent mis en scène comme sidérant, obscur, dépassant l’entendement, et dont il faudrait avant tout « retrouver » la violence dans ce qu’elle a de plus immédiatement brutal. On retrouve notamment cette tendance dans les travaux des historiens de la Guerre de 1914–1918 aujourd’hui dominants. Les contributions ici réunies montrent au contraire que les guerres et leurs violences peuvent répondre de logiques sociales ordinaires.
Lire la suite



Sandrine Levêque et Frédérique Matonti (sous la direction)
Dossier : Politiques sexuelles
Politix, vol. 3, n°107, De Boeck Supérieur, février 2014, 258 p.
ISBN : 9782804193652

Lorsqu’en mai 2011, Dominique Strauss-Kahn est arrêté à NewYork, commence la première « affaire sexuelle » de la Ve République touchant un professionnel de la politique d’envergure. Elle bouleverse l’agenda politique et modifie les représentations médiatiques et ordinaires du viol, de la séduction et du consentement ainsi que la définition de la « vie privée » qui avaient prévalu jusque-là. Lors de la dernière campagne présidentielle, en bonne part sous la pression des associations féministes et lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles (LGBT), des questions sexuelles (ouverture du mariage aux couples de même sexe, extension de la procréation médicalement assistée aux lesbiennes et aux célibataires), encore aujourd’hui âprement controversées, ont figuré en bonne place sur l’agenda électoral.
L’intégralité du numéro est en accès libre