CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Publications > Ouvrages

2015

mis à jour le 13 février 2016

Cours au Collège de France (1981-1983)
Pierre Bourdieu
(édité par : Patrick Champagne, Julien Duval, Franck Poupeau, Marie-Christine Rivière)
Paris, Seuil, Novembre 2015

Pierre Bourdieu consacra les cinq premières années de son enseignement au Collège de France à un « Cours de sociologie générale », selon l’intitulé qu’il choisit lui-même de retenir. Le présent volume, qui sera suivi d’un second, en constitue la première partie.

Prononcées dans une institution au sein de laquelle la place de la sociologie était encore largement à faire, ces leçons exposent d’une manière particulièrement claire et méthodique les concepts fondamentaux qu’il a développés et les différentes traditions, en philosophie et en sciences sociales, avec ou contre lesquelles il les a forgés. Cette intention pédagogique se démarque toutefois profondément de la rhétorique qui l’accompagne d’ordinaire en s’efforçant de transmettre un mode de pensée original plutôt qu’un corpus de connaissances établies.

En raison de l’objectif affiché, ce cours peut être lu comme une présentation systématique de la théorie qu’il a élaborée, doublée d’une reconstruction inédite de sa genèse. Si Bourdieu a continué d’approfondir et de complexifier ses analyses au fil de son œuvre, l’entreprise menée ici est restée sans équivalent et représente sans doute la meilleure introduction jamais donnée à son travail.

Lien vers éditeur


Sylvain Laurens, Paris, Agone, « L’Ordre des choses », 2015.

À Bruxelles, loin des ONG, les lobbies patronaux préfèrent le huis-clos avec les bureaucrates pour faire progresser leurs affaires. Pour un lobbyiste, connaître des bureaucrates plus ou moins personnellement permet de savoir quand il est encore utile de pousser une position et quand, à l’inverse, il ne sert à rien de se montrer insistant : « En fait, le Parlement européen, si tu veux faire une analogie, c’est comme si tu avais une table de poker ; et à cette table de poker-là, les gens doivent montrer leur jeu. Au Parlement, tu dois montrer ton jeu. Donc les libéraux c’est ça, la droite c’est ça et les socialistes c’est ça. Tu lis les amendements, tu vois d’où ça vient. Et le type de la Commission qui bosse là-dessus depuis deux ans à fond, il voit tout de suite dans le style de la rédaction, dans l’idée qui est poussée, comment ça a été amené et à quelle industrie il a affaire. » À partir d’archives inédites et d’observations réalisées auprès des lobbys patronaux, ce livre analyse les relations qu’entretiennent les représentants des intérêts économiques avec les agents de la Commission européenne. Pour parvenir à leurs fins, les lobbyistes doivent se fondre dans les logiques de productivité de l’administration communautaire : les plus grandes firmes apprennent ainsi à manier le jargon des technocrates pour maintenir leur position, et enrôlent des experts scientifiques pour répondre aux attentes pratiques de tel ou tel chef de bureau. Et les liens intimes qu’entretient le capitalisme avec la bureaucratie se voient quotidiennement réactualisés.

Sociologue à l’EHESS, Sylvain Laurens est l’auteur d’Une politisation feutrée. Les hauts fonctionnaires et l’immigration en France (Belin, 2009). Ses recherches se situent à l’intersection de la socio-histoire de l’État et de la sociologie des classes dominantes.
Lien vers éditeur



Christophe Charles et Charles Soulié (sous la direction)
La dérégulation universitaire : la construction étatisée des « marchés » des études supérieures dans le monde
Paris, Syllepse, Québec, M éditeur, (la politique du scalpel), septembre 2015, 352 p.
ISBN : 978-2-84950-468-0

Le modèle universitaire néolibéral est souvent présenté comme une panacée censée résoudre les problèmes des vieilles universités européennes engoncées dans une logique de service public égalitaire jugée inadaptée à la «  globalisation  » et à la «  compétition  » internationale.
Afin de contrebalancer ces mots d’ordre ressassés sans preuve, des universitaires de quatre continents se sont réunis afin de faire le point sur la dérégulation mise en place dans l’enseignement supérieur. Ce détour par l’étranger offre au lecteur le moyen de se décentrer par rapport à un univers national qu’il croit bien connaître.
Lire a suite



Frédéric Lordon.
Imperium. Structures et affects des corps politiques
La Fabrique, septembre 2015, 350 p.
ISBN978-2-35872-070-0

Que faire des idéaux que sont l’internationalisme, le dépérissement de l’Etat et l’horizontalité radicale ? Les penser. Non pas sur le mode de la psalmodie mais selon leurs conditions de possibilité. Ou d’impossibilité ? C’est plutôt la thèse que ce livre défend, mais sous une modalité décisive : voir l’impossible sans désarmer de désirer l’impossible. C’est-à-dire, non pas renoncer, comme le commande le conservatisme empressé, mais faire obstinément du chemin. En sachant qu’on n’en verra pas le bout.
Les hommes s’assemblent sous l’effet de forces passionnelles collectives dont Spinoza donne le principe le plus général : l’imperium – « ce droit que définit la puissance de la multitude ».
Lire la suite



Josepha Laroche
Théorie des conflits internationaux
Montréal, Liber, coll. Les réalistes, septembre 2015, 282 p.
ISBN : 978-2-89578-487-6

On discerne quatre grands cadrages théoriques qui permettent d’analyser les conflits internationaux et d’en rendre compte dans toute leur complexité : le réalisme, le paradigme marxiste, le transnationalisme et le constructivisme. C’est au premier d’entre eux que ce livre est consacré. Si la théorie réaliste plonge ses racines dans la tradition philosophique la plus ancienne, vieille de plusieurs siècles, elle garde aujourd’hui encore une forte présence dans l’ensemble des sciences sociales. La première partie de l’ouvrage est dédiée à ses précurseurs (Thucydide, Machiavel, Hobbes, Rousseau, Clausewitz, Niebuhr, Carr et Wight) ; la seconde étudie l’œuvre de ses principaux représentants (Morgenthau, Kissinger, Schelling, Aron, Gilpin, Bull, Waltz, Krasner). Par-delà les spécificités de chacun des théoriciens, l’auteur souligne la grande cohérence de cette matrice explicative, qui s’articule autour de quelques notions clés : l’intérêt, la dialectique paix / guerre, la puissance, le chaos, les alliances. Autant de concepts qui se retrouvent, au fil du temps, au cœur même de questionnements sans cesse renouvelés.
Lire la suite



Julien Duval et Philippe Coulangeon (sous la direction)
The Routledge Companion to Bourdieu’s Distinction.
London-New York, Routledge, CRESC, 2015, 326 p.
ISBN 978-415-72727-3

This edited collection explores the genesis of Bourdieu’s classical book Distinction and its international career in contemporary Social Sciences. It includes contributions from contemporary sociologists from diverse countries who question the theoretical legacy of this book in various fields and national contexts. Invited authors review and exemplify current controversies concerning the theses promoted in Distinction in the sociology of culture, lifestyles, social classes and stratification, with a specific attention dedicated to the emerging forms of cultural capital and the logics of distinction that occur in relation to material consumption or bodily practices.
Lire la suite



Johanna Siméant, Marie-Emmanuelle Pommerolle et Isabelle Sommier (sous la direction)
Observing Protest from a Place – The World Social Forum in Dakar (2011)
Amsterdam University Press, (New Protest and Social Movements series), octobre 2015, 272 p.
ISBN 9789089647801

Social movements throughout the world have been central to history, politics, society, and culture. Observing Protest from a Place examines the impact of one such campaign, the global justice movement, as seen from the southern hemisphere. Drawing upon a collective survey from the 2011 World Social Forum in Dakar, the contributions explore a number of vital issues, including the methodological problems of studying international activist gatherings and how scholars can overcome those challenges. By demonstrating the importance of the global justice movement and the role of non-governmental organizations for participants in the southern hemisphere, this volume is an important addition to the literature on community action.
Lire la suite



Johan Heilbron
French Sociology
Ithaca, Cornell University Press, juillet 2015, 288 p.
ISBN 978-0-8014-5382-3

French Sociology offers a uniquely comprehensive view of the oldest and still one of the most vibrant national traditions in sociology. Johan Heilbron covers the development of sociology in France from its beginnings in the early nineteenth century through the discipline’s expansion in the late twentieth century, tracing the careers of figures from Auguste Comte to Pierre Bourdieu. Presenting fresh interpretations of how renowned thinkers such as Émile Durkheim and his collaborators defined the contours and content of the discipline and contributed to intellectual renewals in a wide range of other human sciences, Heilbron’s sophisticated book is both an innovative sociological study and a major reference work in the history of the social sciences.
Lire la suite



Muriel Darmon
Classes préparatoires. La fabrique d’une jeunesse dominante
La Découverte, Paris, juin 2015, 224 p.
ISBN 9782707186287

Qui sait ce qui se passe réellement aujourd’hui derrière les murs des classes préparatoires ? Accusées de tous les maux – fabriquer des crétins ou désespérer leur jeunesse – ou célébrées comme formation d’« élite » – dans l’oubli de sa contribution à la reproduction sociale –, les « prépas » sont en réalité très mal connues. Cette première enquête ethnographique sur les classes préparatoires vient donc combler un manque et remettre en question nombre d’idées reçues.
Lire la suite



Johanna Siméant, Romain Lecler, Cécile Rabot, Bertrand Réau, Sébastien Roux, Anne-Catherine Wagner (sous la direction)
Guide de l’enquête globale en sciences sociales.
Editions du CNRS, juin 2015, 408 p.
ISBN : 978-2-271-08664-8

Guerre, diaspora, ONG… Les objets, espaces et discours de l’international bouleversent les approches et appellent à des méthodes d’enquête spécifiques. C’est le propos de ce guide, outil pour chercheurs et étudiants qui voudraient s’aventurer en sociologie de l’international. Un ouvrage didactique et accessible, à la manière du Métier de sociologue de Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron, combinant textes théoriques des grands auteurs et mise en perspective d’extraits couvrant tel aspect ou exemple précis de la démarche d’enquête.
Lire la suite



Cécile Rabot
La construction de la visibilité littéraire en bibliothèque.
Presses de l’ENSSIB, avril 2015, 390 p.
ISBN 979-10-91281-42-3

L’accroissement de la production éditoriale, quand il ne le laisse pas le lecteur démuni, engendre le risque d’une concentration sur un nombre réduit de titres médiatisés. Les bibliothèques ont un rôle essentiel à jouer dans cette économie de l’attention, comme instance de construction de la valeur et de la visibilité. À partir d’une enquête menée de 2004 à 2010 au sein des bibliothèques de la ville de Paris dans le cadre d’une thèse de doctorat, l’ouvrage interroge les politiques et dispositifs de valorisation des collections. À travers leurs pratiques de sélection, c’est l’identité des bibliothécaires de lecture publique qui se construit, dans un lien ambigu avec l’école et les instances plus reconnues du champ littéraire.
Lire la suite



Bastien François
La 6e République. Pourquoi, comment ?
Les Petits Matins éditions, avril 2015, 128 p.
ISBN 978-2-36383-167-5

Face à la défiance généralisée qui affecte le système politique, il est urgent de refonder notre pacte démocratique pour affronter les défis inédits du gouvernement du XXIe siècle. C’est ce projet que l’on nomme 6e République. Que recouvre exactement l’idée d’une 6e République ? Faut-il diminuer les pouvoirs du président de la République ? Quelles nouvelles compétences donner au Parlement ? Comment instaurer une démocratie plus ouverte à la participation citoyenne ? Comment restaurer le principe de la responsabilité politique ? Comment introduire la préoccupation du long terme et des générations futures dans nos institutions ? Comment établir cette 6e République ?
Lire la suite



Gérard Mauger
Âges et générations
Paris, Éditions La Découverte, Coll. « Repères », mars 2015, 128 p.
ISBN 9782707158888

Choc des générations et générations de la crise, chômage des jeunes intellectuels précaires, jeunes des cités et violences urbaines : autant de problèmes de société où il est question d’âges et de générations.
Que peut en dire la sociologie ? L’étude des rapports entre générations familiales passe par celle des modalités de transmission de l’héritage sous toutes ses formes. Pour rendre compte de l’apparition de générations sociales, il s’agit d’identifier des ruptures dans le « mode de génération » des générations successives ou de repérer des « événements fondateurs » susceptibles d’engendrer une mentalité particulière chez ceux qui les ont vécus à peu près au même âge
Lire la suite



Josepha Laroche (sous la direction)
Passage au crible de la scène mondiale. L’actualité internationale 2014
Paris, L’Harmattan, coll. « Chaos international », mars 2015, 154 p.
ISBN : 978-2-343-05865-8

Cette publication réunit des contributions portant sur l’actualité internationale de l’année 2014. Elle forme un ensemble homogène qui éclaire le lecteur sur les lignes de force parcourant la scène mondiale : résistance des souverainetés étatiques face aux acteurs non étatiques, ambivalence de ressources symboliques, puissance des écosystèmes industriels dans l’économie mondiale ou encore marchandisation des Biens Publics Mondiaux.
Lire la suite



Nicolas Mariot et Stéphane Baciocchi
Sociologie religieuse et anthropologie. Deux enquêtes de terrain (1912-1915). [Sur Robert Herz]
PUF, coll. « Quadrige », février 2015, 432 p.
ISBN 978-2-13-059526-7

Disciple de Durkheim et proche de Marcel Mauss, Robert Hertz peut à juste titre être considéré comme l’auteur d’une révolution méthodologique dans les sciences sociales. Un séjour dans les Alpes puis son expérience des tranchées de la Grande Guerre, où il meurt en 1915, lui ont fourni le matériau de ce qui constitue les enquêtes de terrain éditées dans cet ouvrage : Saint Besse, étude d’un culte alpestre (1913) et Contes et dictons (1917). Marcel Mauss n’a cessé de souligner l’apport décisif de ce travail novateur, qu’il était temps de redécouvrir.
Lire la suite



Antoine Vauchez
Brokering Europe. Euro-lawyers and the making of a transnational polity
Cambridge, Cambridge University Press, février 2015, 278 p.
ISBN 9781107042360

Since the 1960s, the nature and the future of the European Union have been defined in legal terms. Yet, we are still in need of an explanation as to how this entanglement between law and EU polity-building emerged and how it was maintained over time. While most of the literature offers a disembodied account of European legal integration, Brokering Europe reveals the multifaceted roles Euro-lawyers have played in EU polity, notably beyond the litigation arena. In particular, the book points at select transnational groups of multipositioned legal entrepreneurs which have been in a situation to elevate the role of law in all sorts of EU venues.
Lire la suite



Gilles Dorronsoro, Olivier Grojean (sous la direction)
Identités et politique. De la différenciation culturelle au conflit
Presses de Sciences Po, coll. « Monde et sociétés », janvier 2015, 304 p.
ISBN 978-2-7246-1635-4

Les conflits portés par des revendications identitaires – autonomie, indépendance, droits culturels – n’ont cessé d’augmenter depuis 1945 et vont parfois jusqu’à menacer l’existence des États. Loin d’avoir disparu dans les régimes démocratiques, ils sont particulièrement importants en Turquie, en Iran et au Pakistan et ce, malgré une construction étatique et un rapport aux minorités profondément différents.
Lire la suite