CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Correspondants étrangers > Correspondants étrangers

Holtey Ingrid

mis à jour le 27 juin

Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Bielefeld (Allemagne)



Adresse professionnelle :
Arbeitsbereich Zeitgeschichte
Fakultät für Geschichtswissenschaft und Philosophie
Universität Bielefeld
Postfach 10 01 31
33501 Bielefeld, Allemagne.

Bureau : S 3-240
Téléphone : +49 (o) 521 106-3242
E-Mail : ingrid.holtey@uni-bielefeld.de


Page personnelle

Ingrid Holtey est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Bielefeld. Après des études d’histoire, de sciences politiques et de sociologie à Marburg, Mannheim et Heidelberg, elle a obtenu sa thèse, en 1985, avec un travail sur Karl Kautsky et la social-démocratie. En 1994, elle a obtenu son habilitation à l’université de Freiburg avec un travail intitulé « “Die Phantasie an die Macht”. Mai 68 in Frankreich » [L’imagination au pouvoir. Mai 68 en France].

Thèmes de recherche

  • Histoire des intellectuels
  • Histoire des mouvements sociaux, en particulier Mai 68
  • Histoire du champ littéraire en Allemagne de 1918 à nos jours

Responsabilités scientifiques

  • Membre du comité scientifique du European project International Cooperation in the social sciences & humanities. Comparative socio-historical perspectives and future possibilities (INTERCO-SSH)
  • Depuis 2012 : Membre du comité scientifique de l’Université franco-allemande de Saarbrücken
  • Depuis 2009 : Présidente du Comité international d’évaluation scientifique de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (MSH-Paris).
  • Depuis 2009 : Membre du comité de rédaction de la revue franco-allemande TRIVIUM
  • Depuis 2008 : Membre du comité scientifique de la Maison de l’Histoire de Bonn.
  • Depuis 2005 : Membre associé du Centre de sociologie européenne (CSE/EHESS) Paris
  • 2004-2012 : Membre du comité scientifique du DAAD.
  • 2002/2003 : Membre du jury de l’Institut Universitaire de France (IUF) (promotion junior) pour le département d’histoire, de science politique et de sociologie.

Parmi ses publications

Ouvrages

  • Holtey Ingrid, [Ed.] Zwischen den Fronten. Positionskämpfe europäischer Intellektueller im 20, Jahrhundert, Berlin : Akademie Verlag, 2006.
  • Holtey Ingrid, [Ed.] Voltaire. Die Affäre Calas. Über die Toleranz, Berlin : Insel Verlag, 2010.

Articles et chapitres d’ouvrages collectifs

  • Holtey Ingrid, « Vitesse et existence. La multiplicité des temps historiques, Trivium, n°9, 30 nov. 2011.
  • « Quand les phrases interdites descendaient dans la rue : mouvements sociaux et internalisation – l’exemple de Mai 68 », in Gisèle Sapiro (dir.), L’espace intellectuel en Europe. De la formation des États-nations à la mondalisation XIXe-XXe siècles, Paris : La Découverte, 2009, p. 183-200.
  • « Une révolution du regard : Bertolt Brecht à Paris 1954-1955 », in Anna Boschetti (dir.), L’espace Culturel Transnational, Paris : Nouveau Monde Éditions, 2009, p. 428-468.
  • « Contre le structuralisme, le pansymbolisme et la pansémiologie : Pierre Bourdieu et l’histoire », in Hans-Peter Müller et Yves Sintomer (dir.), Pierre Bourdieu. Théorie et pratique, Paris : Découverte, 2006, p. 155-164.
  • « Habermas face aux événements de 1968 », in Johan Heilbron, Rémi Lenoir et Gisèle Sapiro (dir.), Pour une histoire des sciences sociales. Hommage à Pierre Bourdieu, Paris : Fayard, 2004, p. 203-223.
  • Holtey Ingrid, « Die Phantasie an die Macht », Mai 68 in Frankreich, Francfort-sur-le-Main : Suhrkamp stw, 1995, 2e éd. 2001.
  • Holtey Ingrid, « La contribution des intellectuels de la Nouvelle Gauche à la définition du sens de mai 68 », in Geneviève Dreyfus-Armand et Robert Frank (dir.), Les années 68. Les temps de la contestation, Paris : Editions Complexes, 2000, p. 89-97.
  • Holtey Ingrid, « 30 ans après : Comment analyser 68 ? », Cahiers de sociologie politique de Nanterre (Scalpel), n°1, 1999, p. 187-193.
  • Holtey Ingrid, « La nuit des barricades », in Véronique Nahoum-Grappe et Myriam Tsikounas (dir.), La Nuit. Société & Représentations, n°4, 1997, pp. 165-184.