CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique


Rechercher




Accueil > Membres > Docteurs associés

Eric

BRUN Eric

Brun

mis à jour le 22 mars

ericbrunster@gmail.com

Centre européen de sociologie et de science politique de la Sorbonne (CESSP-Paris)
190-198 avenue de France,
75013 Paris


Thèmes de recherche

  • Sociologie des arts et de la culture
  • Sociologie politique
  • Sociologie des idées et des intellectuels
  • Sociologie du genre

Cursus universitaire

  • 2011 : Doctorat de sociologie à l’EHESS (Paris). Mention très honorable avec les félicitations du jury unanime. « Guy Debord et l’Internationale situationniste. Sociologie d’une avant-garde “totale” » (dir. Gisèle Sapiro).
  • 2005 : Master 2 recherche en sociologie, Université Lumière Lyon 2, mention très bien. « La place des femmes dans la musique punk », (dir. Sylvia Faure).
  • 2004 : Maitrise de sociologie, Université Lumière Lyon 2, mention bien. « L’engagement politique libertaire dans la musique punk : Liens et tensions entre les valeurs et règles des mondes artistiques et militants » (dir. Marie-Carmen Garcia, Abdelhafid Hammouche)
  • 2003 : Diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de Lyon, section Politique et communication, mention assez bien. « Représentation de “l’engagement” et de “l’information” au sein d’une “radio libre” lyonnaise » (dir. Max Sanier)

Activités de recherche et d’enseignements

  • 2013-2015 : Chargé de cours à l’Université Paris 8, Département de science politique. Cours d’introduction à la sociologie politique et cours d’orientation universitaire et professionnelle
  • 2013-2014 : Post-doctorant au CNRS, Projet européen Interco-SSH (http://www.fr.interco-ssh.eu/) portant sur l’institutionnalisation et l’internationalisation des sciences humaines et sociales depuis 1945.
  • 2012 : (janvier-mai) Chargé de recherche en histoire, « Révolutions hygiénistes et politiques de santé publique, XIXe-XXe siècle », Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre d’histoire sociale du XXe siècle.
  • 2011 : (mars-avril) Attaché de recherche, « Analyse des obstacles à la traduction des grandes œuvres », sous la responsabilité scientifique de Gisèle Sapiro, CESSP-CSE.
  • 2008-2009 : ATER, Paris 9 Dauphine (1/2 temps). Cours magistraux et travaux dirigés de « sociologie du contemporain » (exclusion et mondialisation) en L3 gestion à l’Université Paris 9 Dauphine.
  • 2007-2008 : ATER, IUT de l’Université Lumière Lyon 2 (1/2 temps). CM et TD de sociologie générale (inégalités scolaires, formes de pauvreté, mobilité sociale…) en licence professionnelle « Chargé d’Études statistiques », à l’IUT de Lyon 2. Tutorat.
  • 2005-2007 : Enseignements (CM et TD) en L3 sociologie à Lyon 2 (« sociologie des pratiques artistiques et politiques culturelles »), en L1 sociologie à Lyon 2 (« pratiques d’enquête »), en licence professionnelle « C.E. Stat », IUT Lyon 2.

Activités collectives et responsabilités éditoriales

  • Membre de l’Association Supérieur des de l’Association des Sociologues Enseignant-e-s du Supérieur (ASES)
  • Membre de l’Association française de sociologie (AFS), Réseau thématique 27 (sociologie des intellectuels et de l’expertise) et Réseau thématique 14 (sociologie des arts et de la culture)
  • Co-organisateur et membre du comité scientifique du colloque « Les extrêmes politiques : (dis)qualifications, (dis)positions, transferts » (3 et 4 octobre 2013, Université de Picardie Jules Verne, CURAPP et CESSP)
  • Membre du comité de rédaction de la revue TRANSEO, revue transdisciplinaire et transnationale, sur la production et les usages des biens culturels, littéraires et scientifiques (http://www.transeo-review.eu)

Publications récentes

Ouvrage

  • Les Situationnistes, une avant-garde totale (1950-172), Paris : CNRS Editions, collection « Culture et société », 2014, 454 p.

Direction de revue scientifique

  • [Dir.] Avec Vanessa Gemis. « Présentation du dossier : Marginalités dans les espaces symboliques / processus symbolique de marginalisation », Transeo, n°1, 2009, en ligne (http://www.transeo-review.eu/Presen...)

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « L’avant-garde totale. La forme d’engagement de l’Internationale situationniste », Actes de la recherche en sciences sociales, n°176-177, 2009, pp. 32-51
  • « L’internationalisation des avant-gardes littéraires et artistiques. Le cas de l’Internationale situationniste », Regards sociologiques, n°37-38, 2009, pp. 123-135.

Autres revues scientifiques

  • « Filles, garçons et musique punk », Agora Débats/Jeunesse, n°41, 2006, pp. 50-64.

Chapitres d’ouvrage

  • « Le temps des manifestes », in Laurent Jeanpierre et Christophe Charle (dir.), La Vie intellectuelle en France XIXe-XXe siècles, Paris : Seuil. À paraître
  • « Debord sociologue ? », in Emmanuel Guy et Laurence Le Bras (dir.), Guy Debord, un art de la guerre, Paris : BNF/Gallimard, 2013, pp. 148-155

Notices

  • Notices « Anarchisme », « Revue française de sociologie », « Études rurales », « Annales sociologiques », in Gisèle Sapiro (dir.), Dictionnaire international Bourdieu, Paris : CNRS éditions. À paraître.

Compte-rendus de lecture

  • Philippe Coulangeon et Julien Duval, Trente ans après La Distinction de Pierre Bourdieu (La Découverte, 2013, 424 p.) », Revue française de pédagogie, n°187, mars 2015
  • « Violaine Roussel, Art vs War, Les artistes américains contre la guerre en Irak (Paris, Presses de Sciences Po) ; et Violaine Roussel (dir.) Les Artistes et la politique, Terrains franco-américains (Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes) », Le Mouvement social, n°243, avril-juin 2013, « intermédiaires culturels », 2013, pp. 129-133
  • Richard Wolin, The Wind from the East, French intellectuals, the Cultural Revolution and the Legacy of the 1960s, Princeton, Princeton University Press », Le Mouvement social, n°236, 2011, pp. 120-122.

Rapports

  • Révolutions hygiénistes et politiques de santé publique en France (XIXe-XXe siècles), in Emmanuel Bellanger, Annie Fourcault (dir.), Histoire de l’assainissement de l’agglomération parisienne et histoire du SIAAP (XIXe-XXe siècles), SIAAP et Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, t. 3, 2012.

Communications

Congrès, Colloques et Journées d’études

2014

  • (13 novembre) « Les situationnistes face au communisme (1950-1960). Contribution à une sociohistoire des engagements intellectuels », Journée d’études « L’écrivain et l’artiste dans le contexte de l’histoire culturelle du communisme », CESSP, Université Fédérale de l’Oural et Centre d’études des mondes Russes, Caucasien et Centre-Européen, à l’EHESS (Paris).
  • (6 novembre) « Avant-garde et transgressions des frontières entre art et politique. Retour sur la sociologie des engagements politiques d’artistes », Journées d’études « La sociologie des arts et de la culture et ses frontières. Esquisse pour une auto-analyse », RT 14 de l’Association Française de sociologie, Paris.

2013

  • (septembre) Avec Pierig Humeau : « De l’avant-garde situationniste à la contre-culture punk : quelles formes de résistance à la domination dans les espaces de production culturelles ? », Congrès de l’Association Française de Sociologie, RT 14, Nantes
  • (septembre) « Les rapports au “populaire” chez les “avant-gardes” artistiques et intellectuelles : le cas du mouvement situationniste », Congrès de l’AFS, RT 27, Nantes

2012

  • (8 novembre) « Intérêt au désintéressement et reconnaissance chez les mouvements d’avant-garde. La mise en scène d’un “refus” de la consécration artistique par les situationnistes », Colloque international « Reconnaissance et consécration artistiques », organisé par le GRESCO, avec la participation du CURAPP, Université de Poitiers, 7, 8 et 9 novembre 2012

2008

  • (13 décembre) « L’Internationale situationniste et mai 68 », intervention au cycle « Rendez-vous mensuels autour de 68 », Centre de Recherches Politiques de la Sorbonne (en association avec le CSE et le CSU), Sorbonne, séance « L’Utopie ».
  • (17 mars) « L’usage de Marx par l’avant-garde situationniste », intervention à la journée d’études « jeunes chercheurs », organisée par le CMH-ETT : « Vies et morts des productions savantes », ENS-Paris. Discutée par Frédérique Matonti.

2006

  • (5 septembre) « De l’art à la politique : trajectoires d’intellectuels et reconversion sociale de l’internationale situationniste (1957-1972) », intervention au congrès de l’Association Française de Sociologie, RT 27, Bordeaux.

Séminaires de recherche de 3e cycle, ou écoles d’été

2015

  • (20 janvier) « À propos du livre Les Situationnistes, une avant-garde totale, CNRS Éditions, 2014 », intervention au séminaire « Engagements et désengagements : les professions intellectuelles et artistiques entre responsabilité et désintéressement » animé par Gisèle Sapiro, EHESS, Paris.

2014

  • (14 janvier) Avec Lucile Dumont, « L’évolution morphologique des sciences humaines et sociales en France depuis les années 1990 », intervention au séminaire « Sociologie historique des sciences humaines et sociales », animé par Johan Heilbron, Odile Henry, Louis Pinto, Gisèle Sapiro, EHESS, Paris.

2013

  • (4 novembre) « Faire la sociologie d’une “avant-garde” : l’internationale situationniste entre art et politique », intervention au séminaire « Éducation, culture et politique » animé par Bertrand Geay, organisé par le CURAPP et le CESSP, EHESS, Paris.
  • (22 mars) « L’engagement politique des avant-gardes artistiques : les situationnistes (1950-1960) », intervention au séminaire de recherche (M2) d’Odile Henry, Département de science politique de Paris 8.

2012

  • (mai) « Quand Marx servait aux “artistes” pour disqualifier les “sociologues” », intervention au séminaire « Anthropologie, sciences sociales et marxisme », dirigé par Noël Barbe, Jean-François Bert, Jean-Louis Fabiani, EHESS, Paris.
  • (16 mars) « Approches sociologiques du collectif : le cas de l’Internationale situationniste », intervention au séminaire d’élèves « If you can remember anything from the sixties, you weren’t really there, années 1955-1975 : sources et méthodes », animé par Sophie Cras, Emmanuel Guy et Patrick Marcolini, Département Histoire et Théories des arts, ENS-Ulm, Paris.
  • (mars) « Le désintéressement chez les avant-gardes : le cas des situationnistes », intervention au séminaire « Sociologie du désintéressement. Les professions intellectuelles et artistiques entre autonomie et engagement », dirigé par Gisèle Sapiro, EHESS, Paris. Discussion par Anna Boschetti et Camille Bloomfield.

2008

  • (1er décembre) « S’imposer à l’avant-garde du champ littéraire dans les années 1950-1960 », intervention au cycle de séminaire sur les « Formes et manifestations de la domination », animé par Camille Marthon et Simon Borja, dirigé par Christian de Montlibert, GSPE/Regards Sociologiques/Grs, Université Marc Bloch, Strasbourg.
  • (mars) « Les usages de la catégorie de “populaire” : le cas de l’avant-garde situationniste », intervention au séminaire « Sociologie des intellectuels : autonomisation, professionnalisation, politisation », dirigé par Gisèle Sapiro, EHESS, Paris. Séance sur les « usages lettrés de la culture populaire », avec Romain Pudal et Emmanuelle Sebbah.
  • (8 janvier) « Rapports de domination chez les avant-gardes intellectuelles : le cas de l’internationale situationniste », intervention au cycle de séminaire « l’intériorisation des dominations », dirigé par Christian de Montlibert, CRESS/Regards sociologiques, Université Marc Bloch de Strasbourg.

2007

  • (novembre) « Champ et avant-garde totale », intervention à l’atelier doctoral « Sociologie des espaces de production des biens symboliques », coordonné par Gisèle Sapiro et Camille Joseph.
  • (20 septembre) « L’usage de Marx par les situationnistes », intervention à l’école d’été du réseau ESSE (« Pour un Espace des Sciences Sociales Européen »), Réthymnon (Grèce), atelier animé par Georges Steinmetz.
  • (février) « La trajectoire du groupe situationniste, de l’art à la politique », intervention à l’atelier doctoral « Sociologie des espaces de production des biens symboliques », coordonné par Gisèle Sapiro.

2006

  • (janvier) « Problématique et premiers actes de recherche sur l’Internationale situationniste », intervention à l’atelier doctoral « Sociologie des espaces de production des biens symboliques », coordonné par Gisèle Sapiro.

Modérations et discussions

2013

  • (4 octobre) Modération de l’atelier Processus de radicalisation et de réversibilité des extrêmes – colloque « Les extrêmes politiques : (dis)qualifications, (dis)positions, transferts » (Université de Picardie Jules Verne, CURAPP et CESSP)
  • (27 mai), avec Laurent Jeanpierre) Discussion des travaux de Francis Dupuis-Déri, Professeur au département de science politique de l’UQAM, Les Blacks Blocs : quel sujet politique ?, séance organisée par le CRESSPA-CSU

2012

  • (13 novembre) Discussion de la communication de Tristan Leperlier, « L’écrivain arabophone Béchir Mefti dans le champ littéraire algérien », atelier doctoral « Sociologie des espaces de production des biens symboliques », coordonné par Gisèle Sapiro et Myrtille Picaud

2010

  • (14 janvier), avec Cécile Balayer, Discussion des travaux du Pr. Anna Boschetti, atelier doctoral « Sociologie des espaces de production des biens symboliques », coordonné par Gisèle Sapiro et Clarisse Fordant